La nouvelle boîte de mes gros coups de gueule (Chapitre 1 page 8)

Publié le par chercheur d'histoires

En projet, des projets pour Pont-Aven.

En projet, des projets pour Pont-Aven.

La nouvelle boîte de mes gros coups de gueule (Chapitre 1 page 8)

Après deux jours de flottement dans les eaux troubles de la Politique Nationale Françaisiste, je reprends la suite de la publication de mon rapport d'autopsie du dernier BIM pontavéniais

............................................................................................................................................................ 

En projet : "des projets pour Pont-Aven"

En veux-tu ?, en voilà plein la gueule.

Moi : l'idiot du village des idiots préférés des français les plus idiots au monde, je ne comprend plus rien à la politique menée localement depuis la création de la CCÂ.

Je croyais bêtement que des règles communes avaient été adoptées, et en particulier par la signature d'un grand "Schéma de Cohérence Territoriale" liant les neuf communes concernées aussi fortement qu'un contrat de mariage ...
...  un peu forcé tout de même ! 

Ce SCOT que j'avais ici même sérieusement critiqué et dénoncé après avoir retenu en prenant très sérieusement connaissance de son contenu, que la future promue chevalière de la Légion d'Honneur avait sacrifié l'avenir de Pont-Aven sur l'Hôtel d'un  futur musée CCânisé à outrance.   

N'avais-je peut-être pas raison de m'exprimer publiquement ainsi, lorsque l'on observe  honnêtement  aujourd'hui, les énorme dégâts induits dans le Trou du Cult de la Peinturlure, et cela  après l'ouverture de cet aspirateur à toutous ? 

Une aventure des plus aventureuse ayant eu pour effet immédiat de chasser à tout jamais la population locale de son Centre Historique, devenu totalement

inhabitable.

Une très dangereuse aventure qu'aucun élu de Pont-Aven (ancien ou actuel) n'a osé dénoncer, ne serait-ce que dans le cadre d'une nécessaire moralisation des actions publiques locales !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  

Conclusion de ce paragraphe :

Un monstrueux désastre local  n'ayant bénéficié qua une seule personne particulièrement carriériste et à une vingtaine de commerçants locaux des plus affairistes. 

---------------------------------------------------------------------------------------- 

Cet incontournable rappel étant une nouvelle fois ici mis sur la table de mes réflexions, il me semble que monsieur le maître d'Hôtel de Ville de Pont-Aven ignore totalement dans ses rêveries d'ancien élève d'une école d'architecture, qu'il met maladroitement les pieds dans des domaines aujourd'hui attribués et réservés à l'ogresse CCÂ.

-----------------------------------------------------------------------------------------  

A suivre demain

------------------

 
 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article