La Thersimania de l'été 2022

Publié le par chercheur d'histoires

L'une des affiches du Thersi de Pont-Aven, dont une série limitée sera éditée en couleur sépia

L'une des affiches du Thersi de Pont-Aven, dont une série limitée sera éditée en couleur sépia

La Thersimania de l'été 2022

Je ne serais pas revenu sur cette  Maniânerie, si un grand article occupant une pleine page départementale de l'un de nos can'arts de coins-coins du coin n'avait pas mis le paquet sur le personnage en plein mois d'août *

Le paquet pour monter d'un cran supplémentaire l'hystérie médiatique manifestée à son égard depuis quelques années.
Un cran supplémentaire incontestablement de trop.

(* Voir le Télégramme du 10 août 2022)

Le voilà maintenant comparé au niveau des Robert Doisneau et Henri Cartier-Bresson.

Cet article n'est pour moi qu'un matraquage médiatique de plus, n'apportant rien de nouveau aux innombrables autres que la presse régionale nous impose depuis son décès.

Thersi, les barbouilleurs des photographies de Robert GRAVIER  : Des génies  de l'Art ? 

Non, nous ne retrouvons dans les articles de presse les concernant que le génie d'une communication médiatique sachant exploiter à merveille la force de persuasion des influenceurs modernes.

En effet, jamais vous ne trouverez dans ces fleuves d'articles, la moindre trace d'une analyse qualitative et critique sur leurs productions.

Mais pourquoi donc tant de retenus autant bizarres qu'étranges ???

Thersi un égal aux célébrités sus-citées ?

Et bien : Tirez les premiers chers journalistes, afin d'ouvrir un vrai débat critique passionnant et ouvert à tous sur cette prétendue stupide réalité artistique :

... ou sinon : SVP, ne nous cassez plus les burnes avec vos délires !

--------------------------------------------------------------------
 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article