Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J.M. la tronçonneuse ! (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

J.M. la tronçonneuse ! (fin)

J.M. la tronçonneuse ! (fin)

C'est "J.M. La Tronçonne" qui a ordonné aux employés de la ville d'arracher cinq des derniers arbres de ce centenaire jardin autrefois remarquablement aménagé en parc paysager et dont les pontavénounours d'un autre temps étaient si fiers.

Pourquoi cette nouvelle destruction du riche passé de la commune ?

Pour que le comité des fêtes des Fleurs d'ajonc puisse installer ses camions et ses baraquements durant la (dé)fête des Fleurs d'Ajonc ! 

Si ça  ce n'est pas une promesse de bistrot de plus, ça y ressemble comme deux gouttes d'eau-de-vie dirait la CHARLOT'.

LA (dé)FETE DES FLEURS D'AJONC ?

Autrefois une grandiose fête de rue que créa Botrel en 1905, dont il ne reste plus que de minables lambeaux.

L'imposant buste de ce personnage dominant le square portant son nom est aujourd'hui saccagé.

Théodore ne peut plus chanter, ni se révolter : mais moi et quelques autres sommes encore debout pour s'émouvoir et s'insurger et crier à la mort contre l'acte délictuel que viennent de dénoncer les journaux du coin.
Un acte d'autant plus délictueux que cet espace est protégé par la ZPPAU 

. Une ZPPAU qui interdit de couper des arbres dans les espaces urbains de la commune ...

... sauf en cas de danger imminent ...

... et après autorisation préalable de l'Architecte des Bâtiments de France ...

... et avec obligation de replantations à l'identique.

____________________________________________

Il y a quelques années, trois centenaires platanes avaient été arrachés à proximité de ce jardin.

L'architecte de Bâtiments de France avait donné son accord  : sous réserve d'en replanter trois autres à proximité.

Faudra-t-il attendre la saint glinglin comme toujours à Pont-Aven, pour que ce vœux "pieux"

soit exhaussé ?

A.B.F. : où es-tu, que fais-tu, m'entends-tu ?

Conclusions :

Mon petit doigt me dit que dans dix ans,

cet espace ne sera plus qu'un horrible parking touristique,

et que J.M. n'aura toujours pas été inquiété par la justice pénale pour sa "voyouterie" de la semaine.

---------------------------------------------------------------------  

 
Partager cet article
Repost0

J.M. la tronçonneuse !

Publié le par chercheur d'histoires

J.M. la tronçonneuse !

J.M. la tronçonneuse !

Ce vendredi 13 février 2015, les journaux ont mis en pièces détachées ...

... la réputation de notre bien aimé J.M.

Vous avez sans doute découpé comme moi, les articles de presse sur Pont-Aven de ce vendredi 13  : il paraît que ça porte bonheur ...

... en tous les cas, sûrement pas à notre cher Théodore BOTREL ! 

- Ouest France

"Les habitués du square Théodore Botrel s'insurgent"

- Le Télégramme :

" Certains pontavénistes s'émeuvent"

Que ce passe-t-il donc de si effrayant sur le port, pour que des pontavénounours sortent aussi brutalement de leur torpeur hivernale ?

Je suis passé sur le port la veille de la publication de ces articles, et j'ai pris des photos.

J'ai pensé que les pompiers continuaient de chercher l'origine des déversements de fioul dans les eaux du port, (voir sur ce blog il y a trois semaines) en creusant des trous dans le jardin public adjacent (le Square Botrel.)

Et bien non mon con :

On n'a pas de pétrole mais on a des idées.

C'est J.M. La Tronçonne qui ...

Suite et fin demain matin

----------------------------------------------------------------

 


 

Partager cet article
Repost0

Le reste en vrac

Publié le par chercheur d'histoires

Le reste en vrac

Le reste de mes analyses sur le contenu du dernier bulletin municipal.

.....................................................................................................................

Une nouvelle rubrique vient d'être créée par J.M. avec pour titre :

"AVIS AU PUBLIC"

"J'm" passionnément les initiatives de ce genre. Elles sont si rares à Pont-Aven.

Le contenu de ce petit encart reste hélas modeste et correspond uniquement à des obligations  de publications légales d'informations à la population.

Cet encart concerne exclusivement l'adoption par la municipalité de révisions du PLU.

La  révision du PLU en vigueur est devenue obligatoire après l'adoption de SCOT de la CCa :

Son contenu devant être conforme aux dispositions du SCOT ...

... C'est-à-dire : aux âneries concernant l'avenir de Pont-Aven ...

... Sachant que (je me dois de le répéter) : lors de la mise au point puis l'adoption de ce SCOT, la précédente municipalité (à laquelle appartenait J.M.) a sacrifié l'avenir de Pont-Aven et de ses habitants sur l'hôtel du futur musée de la CCânerie.

...........................................................................................

J'ai noté par ailleurs que par délibération du 31/10/2014, la municipalité avait décidé de procéder à une révision immédiate et allégée du PLU en vigueur afin de classer en zone constructible  le terrain sur lequel sont édifiés les baraquements "provisoires" servant de classes d'école à Nizon.

Un terrain actuellement en zone naturelle "strictement inconstructible", sur lequel madame le maire s'était illégalement délivrée un permis de construire.

Un espace inclus de surcroît dans la zone de protection architecturale de trois monuments historiques.

- Un permis de construire aussi gravement illicite que par exemple celui du musée -

Une question subsidiaire se pose :

Je lance ici un AVIS AU PUBLIC :

 Ces baraquements provisoires et litigieux devront obligatoirement être démontés avant la fin du mandat de J.M. :

Dans ces conditions, pourquoi donc réviser le PLU dans la précipitation, si ce n'est autre que pour couvrir l'acte délictueux commis par "dame la soutane" ?

...........................................................................................................

"LES TRAVAUX DE LA PLACE"

On ne parle plus que de cela dans la patelin, aussi je ne vais pas m'étendre aujourd'hui sur le sujet.

Ceux qui me lisent savent que j'ai déposé en décembre dernier, une requête auprès du Tribunal Administratif dans laquelle je dénonce : entre autres, l'irrégularité de la réalisation des travaux d'aménagements adoptés par l'actuelle municipalité.

La composition et la structure de cette Gand'Place Historique de la ville forment un espace strictement protégé par la ZPPAU en vigueur sur la commune.

Hélas, j'ai ultérieurement au dépôt du dossier appris que depuis peu, l'assistance d'un avocat était devenue obligatoire dans ce type de litige.

Je n'ai pas les moyens financiers de me faire assister par un professionnel, d'autant plus que je ne mène par là, qu'une action citoyenne et civique d'intérêt général.

Je n'ai aucun intérêt personnel dans cette affaire.

Pour l'instant je n'ai pas reçu la décision de rejet du dossier par le Tribunal, mais cela ne devrait pas tarder.

Je ne me fais plus d'illusion sur la Démocratie à la Française.

J'ai toutefois décidé de publier l'intégralité de cette requête sur ce blog.
Vous en prendrez donc connaissance très prochainement.

.............................................................................................. 

"L'ETAT CIVIL 2014"

Une excellente année pour la commune :

- 8 naissances : ça s'arrose, n'est-ce pas J.M. ?

- 44 décès !

---------------------------------------------------------------------- 

 

      

 

Partager cet article
Repost0

l'HEBDO-CHARLOT' n° ZérO,5

Publié le par chercheur d'histoires

l'HEBDO-CHARLOT' n° ZérO,5

L'EBDO-CHARLOT' n° ZérO,5

"La Charlot' en voyage"

Pour tout dire : elle n'est pas exigeante,

une couchette double lui suffirait ...

... pourvu que ce lit de fortune soit bien pourvu.

....................................

Suite et fin des insupportables commentaires sur le bulletin municipal demain matin.

---------------------------------------------------------------------

l'HEBDO-CHARLOT' n° ZérO,5
Partager cet article
Repost0

Le premier bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (P n° 4)

Publié le par chercheur d'histoires

Le premier bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (P n° 4)

J.M. donne dans des formules toutes faites insufflées par la belle "angélique" du musée de la CCânerie.

--- suite de l'article page 3 ------------------------------------------------------------------------------------

"Le futur musée sera un puissant moteur pour l'économie de la ville,

pour Pont-Aven "Petite Cité de Caractère", ses galeries et ses ateliers, ses 17 restaurants et son musée

Dernièrement le Président des Amis du Musée me disait qu'il espérait à l'ouverture du musée cent mille visiteurs.

Ce sont des chiffres qui parlent.

Il y a d'autres chiffres qui ne parlent pas :

- Les chiffres de la spéculation immobilière engendrée par le gigantisme de ce nouveau musée.

- Ceux de la disparition de tous les services commerciaux ou administratifs de la commune,

- Ceux générés par la mise à mal des finances publiques locales.

-  Sans oublier les chiffres incommensurables des souffrances occasionnées aux citoyens du coin.

......................................................................................

" Un puissant moteur pour l'économie de la ville" ?

Pour les quelques dizaines de loueurs de galeries aux loyers exorbitants, ou les commerces de pacotilles touristiques destructeurs de l'image du pays dont ils profitent amplement peut-être, mais pour qui d'autre ?

Le PGO de service sur ce blog ?

...............................................

"Petite Cité de Caractère" ?

J'y M'pas.

J.M. : tu ne diriges pas une "Petite Cité de Caractère" et tu n'as pas le droit d'exploiter cette distinction protégée (une marque déposée) à ton profit. 

Conclusions :

J.M. : tu es mauvais sur toute la ligne lorsque tu t'occupes de ce qui ne te regarde pas,

C'est-à-dire du musée de la CCânerie qui n'est plus que l'affaire des "lasc'arts" de la CCâ.

Un musée dont les dirigeants se sont totalement détachés des élus et des habitants de la commune.

Occupes-toi donc des préoccupations de Pont-Aven et de ses habitants : 

- En te distinguant prioritairement par exemple sur l'intérêt que tu pourrais porter à la création d'emplois valorisants sur la commune. 

- En initiant : pourquoi pas, une profonde réflexion sur l'idée de la création de la Grande bibliothèque de la mémoire de Pont-Aven.

Un espace où les associations patrimoniales et culturelles pourraient librement s'exprimer.

- En prenant : autre exemple remarquable, les mesures urgentes et nécessaires pour la sécurisation et la sauvegarde des ruines de Rustéphan, dont tu es responsable.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 
Partager cet article
Repost0

Le premier bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (P n° 5)

Publié le par chercheur d'histoires

Le premier bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (P n° 5)

Le premier bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (P n° 5)

Je n'ai pas aimé et je n'ai rien compris du texte pseudo-poétique signé par Jean Yves Le Bloas et publié à la page 13 du bulletin 

Proposer comme information municipale l'éloge posthume d'une minable imposture artistique n'excite pas le moindre du monde mon esprit critique.

Pont-Aven vaut tout de même mieux que ça, même dans son délabrement actuel.

Proposer des louanges envers un vieux morceau de tronc pourri, découpé dans l'un des remarquables chênes cinq fois centenaires et abattus à Nizon il y a quelques années est une ânerie.
Une ânerie d'autant plus indécente que bien d'autres arbres remarquables de la commune sont en cours d'abattage en ce début d'année.

J.M. la tronçonneuse : vous connaissez ?

Je reviendrai sur le sujet très prochainement.

..................................

Le verso de la couverture du bulletin

"Hier et aujourd'hui" :

- Hier représenté par une photographie du marché de Pont-Aven prise vers 1900.

- Aujourd'hui correspondant à une photo du marché actuel.

Je ne comprends pas ce que l'auteur de cette initiative a voulu nous suggérer en juxtaposant ces deux photos, faute de légendes ou d'explications complémentaires apportées aux images publiées.

Pour moi le marché du centre ville en 1900 était l'équivalent d'un :

 HYPER-CENTRE LECLERC.

Et le marché actuel, tout au plus un semblant de :

 MINI-CENTRE de SECOURS ALIMENTAIRE.

---------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Le premier bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (P n° 3)

Publié le par chercheur d'histoires

Le premier bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (P n° 3)

L'envol de l'écriture de J.M. va se prolonger et s'étendre sur la seconde page intérieure du bulletin, dans un morceau de bravoure intitulé "Point de vue sur le musée".

" Dans la région, nous avons deux musées sous l'appellation "Musée de France" du Ministère de la Culture et de la Communication :

- Concarneau : le musée de la Pêche

- Pont-Aven : Autre destin.

J.y M'pas du tout, lorsque J.M. nous raconte des conneries de ce genre.

La Bretagne compte  35 musées bénéficiant de l'appellation " Musée de France" dont 14 dans le Finistère.

Des conneries que lui a sans aucun doute insufflées le service de communication du musée de la CCânerie. 

"Pont-Aven : autre destin" ?

Tous ceux qui sont attachés à l'Histoire de Pont-Aven comme moi, auraient bien aimé connaître ce que ce dit "autre destin" signifie pour J.M.

Je présume qu'il veut parler du destin du futur musée. 

Je m'attendais à trouver une réponse à cette expression se présentant pour moi dans le texte comme le titre d'une interrogation/réponse.

J.M. n'a pas assurément voulu me satisfaire. 

- Il n'a su que recopier la sempiternelle phrase que lui a suggérée la CCânerie, et concernant les séjours de Gauguin, Bernard, et Sérusier à Pont-Aven :

- il n'a été capable que de remettre sur le tapis usée du futur musée,  (déjà usé ?) les vieilles recettes, les antiques palmes d'or du pays datant de la fin du XIXe siècle.

Bravo J.M. : toi qui me taxes sans cesse de passéiste : dans quel siècle vis-tu au juste ?

Hypnotisé par la conserv'atroce du futur musée de la concarnoiserie comme tous les élustucrus de la précédente municipalité, J.M. s'en remet à des formules toutes faites, soufflées dans ses oreilles par la belle "angélique" conserv'atroce :

Atroce pour la désespérante et passive population de Pont-Aven.

A suivre demain

------------------------------------------------------------------

 

Partager cet article
Repost0

Le premier bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (P n° 2)

Publié le par chercheur d'histoires

Le premier bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (P n° 2)

Revenons au bulletin des Grandes informations municipales annuelles.

Au premier coup d'œil, je remarque :

- Que la publication des portraits des membres de la municipalité élue en mars 2014 occupe une double page (2 pages sur 8 : c'est déjà ça de gagné)

- Que l'édito de M. Le maire que nous attendions tous avec impatience, se chamaille la place avec le sommaire du bulletin, en première page intérieure.

En définitif : la poire a été coupée en deux portions égales. 

Extraits du demi-édito de M. le maire :

Une année s'achève ...

... La suite du paragraphe ? : Bref, que du Bla bla bla.  

- Bien sûr certains détracteurs doutent de notre capacité à mener à bien notre mandat ...

...  ​La suite du paragraphe ? : ​Bref, que du Bla bla bla.

- Certes, à cause de la crise, la situation ...

... La suite du paragraphe ? : Bref, que du Bla bla bla.  

- Une année commence ...

... Quel que soit le temps, le soleil revient toujours ...

... Je vous adresse à tous mes vœux les meilleurs pour cette année 2015

...................................................................................................................

Un doute m'habite :

Si le soleil revient toujours quelque soit le temps, comment pourrait-il revenir, lorsqu'il est toujours là ? ...

... et las d'écouter des âneries !

J.M. : courage, n'écoutes pas tes détracteurs qui doutent de ta capacité à mener à bien ton programme électoral.

Ces crétins n'ont sûrement pas pris la peine de le lire :

La preuve, ils n'ont pas remarqué que ce programme est moux comme un polochon creuvé !

Tu peux dormir tranquillement avec des bouchons d'oreilles ... jusqu'en 2020.

.........................................................................................................................

Pour le reste, et comme je vous l'ai précisé précédemment, vous trouverez en lisant ce bulletin en déclin que du haut-de-forme sans fondement.

Pour autant, le chercheur d'histoires que je suis ne pouvait que s'enflammer à la lecture du contenu de ce tardif bulletin qui n'apporte en vérité aucune information aux citoyens du coin qu'ils ne sachent déjà.

On n'y trouve aucune réponse aux mille questions que chacun se pose sur le pays et son avenir.

Par exemple, la publication des comptes financiers 2014 de la commune.

Les vilaines cachotteries et les minables duperies envers les paroissiens se présentaient comme  les jeux préférés de dame la soutane.

Ces jeux dangereux auraient-ils intégré la tradition pontavéniaise ?  

A suivre demain ...

---------------------------------------------------------------------

 

Partager cet article
Repost0

Le premier Bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (p n° 1)

Publié le par chercheur d'histoires

Le premier Bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (p n° 1)

Le premier Bulletin d'informations municipales : janvier 2015 (P n° 1)

Le premier bulletin municipal du règne de J.M. vient de sortir d'un chapeau haut de forme sans fonds avec presque un an de ret'art.

Un an de réflexions pour accoucher d'une souris ... d'ordinateur.

C'est un peu juste me semble-t-il.

...............

Le BIM (La feuille recto verso du : Bulletin d'Informations Municipales : janvier 2015), y était annexé.

Dans ce bulletin "paroissial" mensuel très pontavé-nain, j'ai découvert un pamphlet sûrement arrivé là par inadvertance : 

.............................................................................................................

"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire"

Signé : JE SUIS CHARLIE  

(Signé Jen Marie Lebret ?)

Et pourquoi pas  plutôt la phrase apocryphe exacte :

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire »

...........................................................................................................

OK répondrais-je à J.M. :  mais comme tu n'écoutes pas ce que je dis, pour quelques raisons obscures te battrais-tu pour moi ... jusqu'à la mort ?

 ??????????????????????????????????????????????????????????????????????????

La photo du jour : 

Celle de la couverture du Bulletin annuel d'informations municipales.

Si l'idée était de reproduire l'immense tristesse actuelle de la commune : c'est réussi.

BRAVO le photographe.

Le paysage représenté est particulièrement mal vu, mal composé et sans intéret. 

La photo est morne, sombre et inquiétante à souhait.

Encore BRAVO. 

C'est particulièrement fort du bouchon (de l'objectif), d'oser proposer de la merdouille dans une commune où tout le monde fait de l'Art sans être artiste.

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

La toute dernière réunion du conseil municipal

Publié le par chercheur d'histoires

La toute dernière réunion du conseil municipal

La toute dernière réunion du conseil municipal

Je n'arrive plus à suivre la cadence infernale de ces réunions.
Que ce passe-t-il J.M. : aurais-tu attrapé la bougeotte ?

Je lis dans le Télégramme :

" Conseil Municipal : une rentrée apaisée"

Ce serait plutôt l'inverse à mon avis mais peu importe : nous avons l'habitude de ce type de galipette-pète pète dans le plat.

Une entrée apaisée ? Ça : ce n'est pas bon pour moi. Dans ces tristes conditions, que voulez-vous que je raconte de croustillant ici ?

Heureusement que Ouest France vient à mon secours :

"Les élus s'interrogent sur les futures expositions du musée"

Avec ça, je vais au moins pouvoir vous proposer une bonne soupe aux navets.

................................................................................................................................................

Je trouve étrange que des élus qui n'ont jamais mis les pieds dans l'ancien petit musée "bien de chez vous" s'interrogent sur les futures expositions du musée de la CCânerie.

Le programme de l'exposition qui sera présenté lors l'ouverture de cet établissement vient d'être officiellement dévoilé.

Ce programme ne plait pas à certains élustucrus endiablés : et alors ?

Ce sera comme prévu sur ce blog depuis des années,

à savoir : de la CCânerie, un point c'est tout. 

Que voulez-vous que ce soit d'autre : des gauguineries en plein hiver, ou des diableries en sucre de Gérande ?

Cela dit : j'ai l'impression que les élustucrus n'ont toujours pas compris que la dirigeante en chef du futur musée n'en a plus rien à foutre des habitants de Pont-Aven et de leurs élus.

Exactement comme les élus pontavéniais qui depuis longtemps n'en n'ont plus rien à foutre des habitants de leur commune.

C'est tout pour aujourd'hui : soyez apaisés, c'est dans l'air'bag du moment.

--------------------------------------------------------------------------------  

 

 

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 > >>