Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alain LUCAS a commenté l'article

Publié le par chercheur d'histoires

Se serrer la ceinture

Se serrer la ceinture

Alain LUCAS a commenté l'article

Alain LUCAS a commenté un article du Grand Ar't-lequin en ces termes :

"Je n'ai me pas!'que d' astuces plates et limoneuses dans un esprit. Marécageux. ! ! !"

Merci Alain, ici chacun a le droit d'exprimer ses opinions à sa guise.

Il y a bien longtemps de cela, j'avais eu l'occasion de converser avec Madame Villard :

une habitante des coteaux de Keranperchec, fille de la célèbre famille Villard de Quimper.

Nous parlions de peinture naturellement.

J'ai retenu de notre conversation ce conseil de sage qu'elle me donna.
Si l'on veut rendre service à un peintre, il ne faut jamais le flatter.

Il risquerait de se prendre trop vite pour un artiste, ne plus se remettre en question, ne plus avoir de doute sur son talent, et finalement ne plus évoluer.

En allant dans le sens de ce sage conseil, je ne cesse de déclarer à qui veut bien l'entendre que pour sauver Pont-Aven de l'effondrement culturel que la Cité subit depuis 1985, il faudrait d'Art d'Art, remettre l'Art en débat dans le patelin comme avant.

 

Suite et fin de l'article demain matin

 

------------------------------------------------------------------ 

La photo du jour :

Dame la soutane et son équipe de bras cassés n'avaient-ils pas promis (la lune) aux pontavénounours que le marché de la Place reviendrait à sa place hors saison toutouristique ?

Que de passe-t-il monsieur persil ... au marché aux légumes du coin ?

Les bourgeois habitants de cette Place ne veulent-ils pas qu'on leur place sous les yeux une boutique de ceintures qui leur rappellerait trop que comme les autres paroissiens, ils devraient par soucis de justice et de solidarité chrétienne : se serrer la ceinture ? ? ?

------------------------------------------------------------------ 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Inventons un mot

Publié le par chercheur d'histoires

Ce n'est pas une erreur

Ce n'est pas une erreur

Inventons un mot

Inventons un mot pour qualifier l'inqualifiable Gare autoroutière du musée de la CCânerie.

La CHARLiO'T , toujours prête à rendre service, nous propose le mot pharaminable.

Un mon qui pourrait être intégré au dictionnaire des maux du pays.

-----------------------------------------------------------------------

La photo du jour : (merci D.)

Ce n'est pas une erreur de plus à jouer.

Vous devez cocher cette fois ... la case ENFER.

Il faut reconnaître qu'il faut être vraiment con pour venir visiter le musée ...

... en camion.
On n'a pas dépensé 12 millions d'euros pour accueillir des chauff'art tout de même !

Cela dit : on n'a pas fini de rigoler.

Nous attendons de pied ferme les cohortes de bus à toutous qui ne devaient pas tarder à pointer leur nez ...

... sans compter les navettes de chars à bancs promises par J.M. durant sa campagne électorale !
-----------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

le jeu des sept erreurs

Publié le par chercheur d'histoires

Si vous voyez ce panneau ...

Si vous voyez ce panneau ...

Il sera trop tard !

Il sera trop tard !

Le jeu des sept erreurs

Vous ne connaissez pas ?

C'est normal, ça vient de sortir du trou ... de peinture.

Visiter le musée Pontaven'Art étant devenu aussi ennuyeux que les discours de sa conser'atroce, il fallait bien que la Cité des anciens Peintres disparus, se rattrape en proposant à tous ceux qui se seraient faits chier en ce lieu, de participer à un petit jeu de société aussi con-qu'-eux.

Le jeu des sept erreurs à découvrir sur la nouvelle Grand'Place de la ville.

Le deal étant de former des paquets de sept erreurs, 

Le gagnant étant celui qui aura trouvé le plus de paquets à l'heure !

Il n'y a rien à gagner, sauf à paraître moins con que les autres.

--------------------------------------------------------- 

Les photos du jour

- En haut :

Si de votre voiture, vous voyez ce panneau de face, il sera trop tard pour vous si par mal chance, un gendarme se serait placé sur la Place ...

... "Pour admirer comme tout le monde l'entrée du musée ?" se demande la CHARLiO'T toujours à l'affût d"une bonne blague.

Cela dit : ce n'est pas parce que Pont-Aven a viré à gauche qu'il serait trop tard, mais parce que vous vous seriez engagé dans un sens interdit (voir le 3ième panneau) ...

... en perdant du coup  ce précieux permis de conduite qui vous permettait jusqu'à présent de revenir visiter le musée.

Implanter comme une conne, un panneau d'interdiction de tourner à droite au bout d'un sens interdit : voilà une première erreur que la municipalité vous offre gratuitement et que vous pouvez comptabiliser pour deux dans votre jeu.

(A moins que ce soit pour éviter que les automobilistes distraits, entrent au musée en voiture ? ? ? )

- En bas :

Vous avez déjà vu ce piquet sur ce blog lorsque je vous ai présenté la première plantation de ce type sur la nouvelle Place aux Erreurs de Conception les plus stupides au monde.

Souvenez-vous, la tige de l'engin était tellement Haute (Presque aussi Haute que les Hautaines dames du coin !) que le panneau cachait l'admirable façade du musée de la CC'ânerie.

Ce blog doit être regardé par M LE MAIRE car il sait en tenir compte lorsqu'il le faut.

En raccourcissant comme un pantalon cette tige le problème est réglé.
Il ne restera plus aux Grands décideurs de la commune ...

... que d'éplucher les feuilles des platanes qui viennent d"être plantés devant la façade de l'écrin ...

... pour préserver cette vue admirable.

(Merci D. pour les photos)

---------------------------------------------------------  

 

 

Ce sera de la faute à celui là.

Ce sera de la faute à celui là.

Partager cet article
Repost0

En qualité de Grand Ar't-lequin - fin.

Publié le par chercheur d'histoires

Vous n'auriez pas ...

Vous n'auriez pas ...

En qualité de Grand Ar't-lequin - fin.

Cela dit : n'y avait-il pas mieux à faire ? ...

 ... pour ne pas rester dans du  PQ :  CQFD ! 

- - -  Suite et fin de l'article - - - - - - - - - - - - 

Taguer par exemple la façade du futur plus Grand Musée au monde consacré à l'Ecole de Pont-Aven ...

Afin de redorer l'image noircie du centre de la Ville ...

... pour que les touristes de passage éclair comprennent bien qu'il n'y a pas que du Gauguin à Pont-Aven ...

...  et que la relève est assurée ... pour des siècles et des siècles  et des années de lumière ...

... enluminée par d'obscurs et irrésist!bles clairs de lune ... au miel :

au miel : pour bien sûr : attirer les mouches.

D'ailleurs, une initiative picturale de ce type n'avait-elle pas déjà été réalisée sur les murs de notre regretté Hôtel de Ville, lors de sa fermeture définitive ?

Souvenez-vous de cette lamentable opération initiée en 2012 par la Conserv'atroce de la toute nouvelle CCânerie.

Une opération "Les volets clos" qui s'est achevée en peau de boudin ...

..  avant même que le porc ne soit trucidé. 

"On ne vend pas la peau de peinture, avant que ce pot ne soit débouché ... par le boucher du coin" vous dit en conclusion la CHARLiO'T

Et moi d'ajouter :

Une fresque peinte sur le mur d'un bistrot du coin : rien de plus naturel à Pont-Aven bien sûr.

Le sujet n'est pas là.

Mais peintre de l'autre côté d'un mur mitoyen au plus Grandiose musée au monde consacré à l'Ecole de fans de Pont-Aven est en soi ... un sujet dont la critique s'impose de soi.

Il faut savoir ce que l'on veut lorsque l'on décide imprudemment (ou que l'on soutient l'idée !) de jouer dans la cour des GRANDS sans risquer de se ridiculiser.

Il faut être rigoureux dans ses choix esthétiques pour que la Cité des anciens artistes reste un chouia crédible.

Et cela vaut tout antant pour le musée !
C'est tout ce que je voulais dire.  

----------------------------------------------------------------------

La photo du PMU :

Vous n'auriez pas une boîte de crayons de couleur à prêter à la CHARLiO'T : SVP ... MU ?

----------------------------------------------------------------------

 
Partager cet article
Repost0

En qualité de Grand Ar't-lequin

Publié le par chercheur d'histoires

DU P de C ?

DU P de C ?

En qualité de Grand Ar't-lequin

En qualité de Grand Art-lequin du coin, je me dois de vous apporter mon sentiment sur la fresque artistique récemment badigeonnée sur les murs intérieurs du PMU de la "Julia's-Place".

 Ne craignez rien : ce n'est pas ce qu'il y a de pire dans le trou : loin s'en faut.

Comme vous le savez : cette immense fresque à été exécutée collectivement par les plus Grands Badigeonneurs du bourg-d'en-bas de la commune.
Du premier coup d'œil qu'il me coûte de porter sur cette immensité, je ne découvre pas la moindre trace de peinture portée par les agiles petites mains des artistes du Hangar't.

- Y aurait-il de la ségrégation dans l'air ?
- Où faudra-t-il attendre que l'intègre Hangar't intègre le caf'Art géant de la CC'ânerie pour qu'il soit reconnu à sa juste valeur ? 
Un profond  doute m'habite soudainement.

Passons donc rapidement au vif du sujet : 

Je ne vois dans cette frasque que du PUVIS de CHAVANNE  mais sans CHAVANNE ... et sans PUVIS non plus (je n'ai pas dis "pubis")

Cette performance ne peut donc être cataloguée de pur style : PMU :

De pur Puvi's Mural's Ubues'q comme me le suggère la CHARLiO'T toujours en mode "j't'en mets une couche de plus"

.........................................................................................................................................................................................................

A l'attention des innombrables cafards du coin, je précise que ce P de C  est l'un des grands Maîtres du mouvement Symboliste de son époque.

Un ami de Gauguin : autre Grand Maître après Dieu de ce mouvement artistique.

- Madame la conserv'atroce le sait mieux que moi : demandez-lui :  

Ce P de C  se situe comme le Maître des Grandes fresques murales décoratives de son temps.

-  Madame la conserv'atroce le sait aussi mieux que moi : demandez lui :

 Le P de C du musée se situe de son côté (c'est juste à côté) comme le plus grand coup de Maître de la magouille concernant la délivrance d'un Permis de Construire de ce début du XXI siècle en France.

Cela dit : n'y avait-il pas mieux à faire ? ...

 ... pour ne pas rester dans du  PQ :  CQFD ! 

Réponse demain matin

--------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

En qualité de Grand Ar't-lequin
Partager cet article
Repost0

Le Rond-Point fait à nouveau parler de lui ! (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Noir c'est noir

Noir c'est noir

Le Rond-Point fait à nouveau parler de lui ! (fin)

La question assassine de la CHARLiO'T :

Savez-vous combien de panneaux routiers ont été plantés autour de ce rond point de la gendarmerie ?

Quarante !

Que quarante ? il n"y a pas de quoi crier aux loups me direz-vous.

En ayant dépensé 500 000 € pour aménager ce truc qui ne sert à rien, il fallait bien faire un petit effort financier pour protéger la beauté remarquable de cette dégueulasse entrée de la ville : NON ?

C'est sans doute le 1% Culturel qui a financé cette pépinière de panneaux ?

C'est ce qui s'appelle à Pont-Aven : "des aménagements paysagers" des entrés de la ville ...

... respectant ainsi l'un des objectifs du SCOT de la CC'ânerie !

Cela dit : et pour calmer le jeu, la CHARLiO'T nous dit qu'il suffirait que le propriétaire de cette laverie repeigne ses engins comme l'entrée du musée de la CC'ânerie par exemple !
Au moins : pour une fois depuis 1985, tout le monde serait content.

-------------------------------------------------------------------

Noir c'est noir
Il n'y a plus d'espoir
Oui gris c'est gris
Et c'est fini, oh, oh, oh, oh
Ça me rend fou j'ai cru à ton amour
Et je perds tout
Je suis dans le noir
J'ai du mal à croire
Au gris de l'ennui
Et je te crie, oh, oh, oh, oh
Je ferai tout pour sauver notre amour
Tout jusqu'au bout

Johnny, arrêtes de gueuler, tu vas réveiller tout le monde ...

... dans la pépinière d'hospices de ce secteur d'Avenir pour Pont-Aven.

Nota :

Johnny parlant bien entendu des gris/noirs  ...

... de la façade de la gendarmerie toute proche
-------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Le Rond-Point fait à nouveau parler de lui !

Publié le par chercheur d'histoires

Beau comme un camion

Beau comme un camion

Le Rond-Point fait à nouveau parler de lui !

Les drôles p'tits chercheurs d'histoires du coin sont scandalisés par l'implantation d'une station de lavage près du remarquable Rond-Point des Champs Elysée de la commune.

C'est vrai qu'il est scandaleux de créer une "Zone Industrieuse" (comportant un seul lot !) dans l'espace protégé de deux Monuments Historiques aussi remarquables que :

- Primo : "le tas de cailloux de Rustéphan" comme le disent si bien les mêmes cons.

- Secondo : "Le puits de keranperchec" ... avant qu'il ne soit vandalisé bien évidemment !

C'est vrai que cette station de lavage de bagnolles pourrait être perçue par des gens sensibles aux belles vues, comme une dégradation du paysage, mais il ne faut pas déconner : ailleurs sûrement, mais pas à Pont-Aven où tout le monde s'en fout de tout.

Ici, il serait surtout nécessaire d'effectuer du lavage de cerveaux avant d'entrevoir le retour d'une saine normalité des choses dans ce trou bouché par de nocives peintures.

Les conards comme moi diront que Pont-Aven disposait déjà d'un espace remarquable dans le centre de la ville ...

... avant qu'il ne soit saccagé par des sagouins sans scrupule, 

mais cela n'a plus aucune importance car personne ne les écoute plus depuis longtemps. 

La question assassine de la CHARLiO'T :

Savez-vous que  ... ?  

Suite et fin demain matin

-------------------------------------------------------------------
 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

PLUS GROSSE ... (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Moi aussi je suis dans le brouill'art

Moi aussi je suis dans le brouill'art

PLUS GROSSE ...(fin)

Résultat des courses :

Sur décision du très sérieux Service de Sécurité Publique de la Préfecture (qui se réveille après coup !) émise après sa visite de fin de travaux ... 

... ce plus Grand musée au monde consacré à l'Ecole de Pont-Aven, ne pourra recevoir ...

QUE 300 personnes maximum simultanément, au lieu des 600 prévus initialement !

Elle est de taille celle là.

Exactement la capacité de notre feu musée pontavénin "bien de chez nous"

je sais que tout le monde s'en balance et que ma question restera comme toutes celles que j'ai déposées sur ce blog depuis sa création en 2009, sans réponse :  mais pourquoi donc dans ces lamentables conditions, avoir gaspillé tant d'argent public pour doubler la surface d'exposition de ce scandaleux musée, tout en saccageant de surcroît, la Grand'Place Historique de la ville ?

ENORME comme une rate qui se dilate disais-je !

Ce n'est pas tout :

Afin de recevoir dignement  la flopée d'invités à l'inauguration de cet édifice, la Préfecture à accordé une dérogation à la Conserv'atroce afin afin de porter ce nombre à 500 personnes

Serait-ce une mauvaise blague M le Préfet : une dérogation concernant la sécurité du Public ? ? ?

C'est du jamais vu, mais comme pour tout ce qui se passe de scandaleux à Pont-Aven : personne ne veut le voir.

"J'ai les yeux qui se dilatent : est-ce grave docteur ?" 

C'est triste à dire, mais Il faut le savoir :

Mettre son nez aujourd'hui dans le centre de Pont-Aven est devenu aussi dangereux que de visiter Rustéphan !

La photo du jour :

Pont-Aven dans le brouillard.

Ne vous étonnez donc pas si dans ces tristes conditions,

les fabuleuses ruines de Rustéphan se fondent dans le paysage ...

... comme tous les dangers créés autour, et sur, la Place Julia.

"Elles se fondent pour se faire oublier ?" se demande la CHARLiO'T 

------------------------------------------------------------------

 
Partager cet article
Repost0

PLUS GROSSE ...

Publié le par chercheur d'histoires

Dans le brouill'art

Dans le brouill'art

 

PLUS GROSSE ...

Plus grosse qu'une rate qui se dilate dans un corps mou ?

... se demande la CHARLiO'T

Vous ne voyez pas de quoi je souhaite aujourd'hui commu-niquer ?

Pas de Gaston Ouvrard certes,

mais je veux une nouvelle fois faire chier tous ceux qui s'aventure "IMPRUDEMMENT" dans la gueule du loup du musée de la CC'ânerie.

Dans la gueule du loup ?

Ou dans le trou noir du cul si vous le voulez.

En effet, l'une des plus grosses ratées (et il y en a eu beaucoup) de la construction de ce capharnaüm a trait à la sécurité du public.

J'en ai déjà parlé ici, mais il me semble nécessaire avant de terminer cet interminable article d'y revenir un instant.

Le bouche-à-oreille ... (au trou du cul jusqu'à la rate pour certains crétins) nous a appris que toutes les sorties de secours de ce monstre de loc'ccâness, débouchent sur la courette enclavée située à l'arrière du bâtiment.

Enorme ! Ils ne vont tout de même pas piétiner les plates-bandes de FILIGER ? ? ?

sexe-clame la CHARLiO'T. 

Il faut reconnaître que ce serait horrible pour l'image d'Epinal du musée.

En cas de sinistre, point de salut pour les visiteurs de ce foyer.

Ils se feraient tous cramer comme de la crème brûlée...
... mais ça : tout le monde s'en fout.

Ce qui nous ramène au réquisitoire que j'avais écrit et publié ici, contre l'instruction du permis de construire du futur musée de dame la soutane.

"Une instruction de complaisance" avais-je conclu.

Où étaient donc passés les instructeurs du Service Départemental de la Sécurité Publique durant cette très-très accommodante instruction ?

"Ils jouaient peut-être à se faire peur en se déguisant en clowns ?" me dit la CHARLiO'T en rigolant

Résultat des courses :

Attendez la fin de la course, vous en aurez pour votre argent.

 

La photo du jour :

Pont-Aven dans le brouillard.

Ne vous étonnez donc pas si dans ces conditions désastreuses,

je m'embrouille avec tout le monde.

------------------------------------------------------------------


 



 

Partager cet article
Repost0

Moi au moins,

Publié le par chercheur d'histoires

C'était le bon temps ...

C'était le bon temps ...

Moi au moins, 

je donne la parole aux vrais gens du coin pour s'exprimer publiquement

la preuve :

Le super portique électronique du musée ne marche pas ;

il n'a jamais marché et ne marchera jamais pour cause

de "matériels incompatibles". Résultat : ça resquille, ça resquille...

Une prolongation  des journées portes ouvertes en quelque sorte !
 

Mieux, l'horrible hall d'accueil est tellement mal conçu

(ou tellement con tout court)

que les visiteurs fauchent à tout va les marchandises de la boutique.

 

A l'heure des comptes, ça va saigner !

 

Bonne journée à tous,
D.

-----------------------------------------------

... .

Pas chaud ce début de printemps ! Le vent glacé s'engouffrait dans le musée

"sans sas" hier, et bientôt les employés seront tous malades.

Nous ne lirons jamais les commentaires désobligeants sur le livre d'or du musée ;

ils se multiplient alors la conserv'atrôce arrache les pages qui lui déplaisent !

Elle n'a quand même pas osé le faire pour Denise Delouche qui rappelle

le travail de C. Pujet, mais ça l'a mis dans une colère noire !!!!
 

Bon dimanche un peu moins froid j'espère,
D.

---------------------------------------------------------------

La photo du jour :

C'était le bon temps.

Celui où : qu'il pleuve, qu'il vente (ou se vante), qu'il neige, ou que le ciel soit tombé sur la tête,  

les joyeux habitants, les commerçants, les élus et leurs Ministres de la Culture ... 

 

... les râleurs, les railleurs, et les caricaturistes ...

... et les Zournalistes ! ...

 

... pouvaient s'amuser cordialement dans la Cité des anciens Peintres de talent.

 

Mais ça, c'était avant le 1er agrandissement du musée

 

-------------------------------------

 

... 

 

 

---------------------------------------------------------------

et les caricaturistes pouvaient s'amuser ensemble à Pont-Aven.

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 > >>