Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les meilleures andouilles de Bretagne (IV)

Publié le par chercheur d'histoires

Nous étions en 1999

Nous étions en 1999

Les meilleures andouilles de Bretagne (IV)

C’est-à-dire : exactement le contraire des règles adoptées par le  SCOT.

Ce document fondateur de la Communauté de communes ne permettait plus de réaliser dans le trou pontavénais infecté par trop d"artifices et de mauvaises peintures, ce type de structure "déstructurante".

Pour l'instant, personne n'est mis en examen. 

Les souris dansent : elles peuvent continuer à grignoter nos impôts, notre patrimoine, notre mémoire collective, dans l'impunité la plus totale. 
Dans quelle France vivons nous ?

--- Suite -------------------------------

L'association "Le Carré Long" fut invitée à participer à un FORUM des CENTRES- VILLE,

Pourquoi "centres" au pluriel, alors qu'il n'y a plus qu'un seul centre-ville sur le territoire de la CCA, depuis que celui du bourg d'en bas de Pont-Aven n'est plus qu'une minable autos-cars-routière ? se dit l'opportuniste CHARLiO'T

L'ancien centre ville de Pont-Aven ne peut plus que patauger dans la chou"croûte" face à cette nouvelle imposture CC'ânesqueuse.

................................................................................................................................................................................................

Lu dans la presse locale hier matin lundi :

 Le poisson d'avril nostalgique du mois de mai

- Pont-Aven : "Ce mardi, le marché se déroulera sur la Place de l'Hôtel de Ville"

Sur la Place de l'Hôtel de Ville de Concarneau peut-être ? ? ? 

.................................................................................................................................................................................................. 

Cela dit : les questions que j'aurais une nouvelle fois à poser sont graves pour l'avenir de Pont-Aven et de ses habitants, mais comme tout le monde s'en fout dans ce pays de faux-culs, je ne peux que les formuler ici pour la beauté de ce geste citoyen. 

Je m'adresse aux gros couillons responsables de la CC'ânerie :

Avant de décider de construire votre "Plus Grand Musée au monde consacré aux restachoux de l'Ecole de Pont-Aven" : avez-vous réfléchi un instant "aux difficultés que cela provoqueraient dans le centre bourg de Pont-Aven : 

Ce champ de ruines de son illustre passé que vous définissez judicieusement ainsi : 

"Habitat dégradé, locaux commerciaux et d'habitation vacants, abandon des consommateurs, appauvrissement de la diversité commerciale, voire désertification, concurrence des périphéries et de l'e-commerce. problèmes d'accès, circulation et de stationnement"

Lettre à Monsieur le Président de la CC'ânerie,

...

Suite et fin demain matin

--------------------------------------------------------------

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Les meilleures andouilles de Bretagne (III)

Publié le par chercheur d'histoires

Extrait n° 2 du SCOT

Extrait n° 2 du SCOT

Les meilleures andouilles de Bretagne (III)

Soyons sérieux lorsque que les dirigeants de la CC'ânerie ne le sont pas :

Le SCoT :  de quoi s’agit-il ?

--- Suite ------------------------

C'est le  "Schéma de Cohérence Territoriale" de la CCA.

" Il est fondé sur un développement durable du territoire

définissant des orientations en matière d'urbanisme,

d'habitat et de transports"

" Il s'appuie sur un diagnostic définissant des orientations

en matière de développement économique et de protection

des espaces naturels "

------------------------------------------------------------------

Pourquoi donc interroger le peuple sur des questionnements que

les élus du territoire de la CCA ont déjà strictement définis  - sans réelle concertation avec le peuple - et définitivement approuvés pour les 20 ans à venir ?

Lisez (ou relisez comme moi) ce document et vous découvrirez les réponses définitives à toutes ces questions.

je l'ai déjà souligné ici : tous les investissements de la CCA pour les 20 ans à venir seront affectés prioritairement au pôle principal de la communauté : c'est-à-dire à Concarneau, et subsidiairement ses deux satellites que sont Rosporden et Trégunc :

Que se soit en matière d'emplois, de logements, de commerces, d'industries, d'artisanats, de Culture, de sports, etc ...
De surcroît, ce pôle possède la majorité absolue sur toutes les décisions politiques de la communauté de communes. 

Pour Pont-Aven : quelle est la réponse définitive apportée par ce SCOT aux questionnements de M Fidelin  ?

« Chaque commune ne doit pas subir une croissance qu’elle ne peut pas – ou mal – contenir »

« Pont-Aven nécessite une exigence environnementale culturelle et patrimoniale forte. Cette exigence s’exprime dans le SCoT par un encouragement d’un développement touristique sans pénaliser ses fondements par un développement urbain excessif, et sans altérer son centre bourg par une monofonctionnalité exacerbée autour d’une activité touristique sanctualisée »

« Les projets doivent prendre en compte des capacités d’accueils adaptées pour chaque commune »

Je répète :

« Chaque commune ne doit pas subir une croissance qu’elle ne peut pas – ou mal – contenir »

« Pont-Aven nécessite une exigence environnementale culturelle et patrimoniale forte. Cette exigence s’exprime dans le SCoT par un encouragement d’un développement touristique sans pénaliser ses fondements par un développement urbain excessif, et sans altérer son centre bourg par une monofonctionnalité exacerbée autour d’une activité touristique sanctualisée »

« Les projets doivent prendre en compte des capacités d’accueils adaptées pour chaque commune »

Qu'en est-il de la réponse que les élus de Pont-Aven et de la CCânerie ayant adopté ce texte ?

Trois mois après cette approbation, la CCâ déposait une demande de permis de construire d'un gigantesque musée en plein centre de la ville, que le municipalité de Pont-Aven a accepté sans réserve, apès une instruction de complaisance de cette demande par les grandes institutions étatiques concernées. 

C'est-à-dire : exactement le contraire des règles adoptées par le  SCOT.

Ce document fondateur de la Communauté de communes ne permettait plus de réaliser dans le trou pontavéniais infecté par trop d"artifices touristiques et de mauvaises peintures, ce type de structure "déstructurante".

Pour l'instant, personne n'est mis en examen. 

Les souris dansent : elles peuvent continuer à grignoter nos impôts, notre patrimoine, notre mémoire collective, dans l'impunité la plus totale. 
Dans quelle France vivons nous ?
A suivre demain

------------------------------------------------------------------

Extrait n° 3 du SCOT

Extrait n° 3 du SCOT

Partager cet article
Repost0

Y a pas photo

Publié le par chercheur d'histoires

Y a pas photo devant chez Plisson

Y a pas photo devant chez Plisson

Y a pas photo devant chez Plisson ! 

Il n'y a rien à dire : elles ont le disque de stationnement accroché au pare-brise.

Toutefois : ne leur demandez pas l'heure.

Ces potiches dépotées ne portent plus la montre !

Elles n'avaient sans doute plus besoin d'indiquer l'heure, la minute et la seconde, au garde champêtre depuis qu'il est équipé d'une appareil électroniqueur.

Mais alors ? se demande la CHARLiO'T : Que font-elles toujours là ces empotées, à faire chier les pontavénounours qui veulent se garer tranquillement pour faire leurs courses ...

chez Plisson peut-être ? 

---------------------------------------------------------

 

Partager cet article
Repost0

Les meilleures andouilles de Bretagne (II)

Publié le par chercheur d'histoires

Extrait n° 1 du SCOT

Extrait n° 1 du SCOT

Les meilleures andouilles de Bretagne (II)

Se foutre de la gueule d'un troupeau de jemenfoutistes : je consents que c'est rigolo tout plein,

Mais lorsque l'on sait que toutes les problématiques que soulèvent le chef de file de la CC'ânerie, ont déjà été """ en principe """ pris en compte et intégrées  dans la SCOT de la CCA aujourd'hui en vigueur, je ne vois pas quel est l'objectif de cette nouvelle mascarade ...

... surtout lorsque l'on pense comme moi : à Pont-Aven, 

et non comme lui : qu'à Concarneau !

- - - Suite de l'article - - - - -  - - - - - - - - 

Je l'ai dit et répété ici de nombreuses fois :

Dans ce SCOT, l'avenir de Pont-Aven et de ses habitants a été sacrifié par dame la soutane et son équipe de bras cassés sur l'Hôtel du musée de la CC'ânerie"

Aujourd'hui et pour très très longtemps : et vraisemblablement même plus, l'ancienne ville lumière grouillante de vie locale n'est malheureusement plus que le champ de ruines de son illustre passé.

Tout ce que vient de décrire le Fidelin de la CC'ânerie, n'est que la face visible du cataclysme que Pont-Aven et ses habitants ont subi après le premier agrandissement du musée pontavenin en 1985.
La CC'ânerie, hypnotisée par sa conserv'atroce, a commis un crime de lèse majesté envers la population locale et son avenir, en décidant de recréer un musée dans l'épicentre du trou de peinture pontavéniais totalement démesuré au regard de la faiblesse de ses possibilités d'accueil, financières, culturelles ... etc. 
 En amplifiant le mal originel, la CC'ânerie a en réalité décidé de tartiner d'une nouvelle couche de malheurs les habitants de la Cité des anciens Peintres de talent. 

Il n'y aura dorénavant plus à Pont-Aven : que du musée, et du musée, et du musée, et du ... rien d'autre, pour s'amuser comme des fous de dieu dans cet enfer.

J'étais invité à cette réunion :

Je ne me suis pas rendu à cette provocante convocation pour les gens de Pont-Aven.
Dans quel but, et pour tenir quel rôle aurais-je participé à cette ignominie  ?

Celui d'un clown empaillé ?

D'ailleurs, y a-t-il eu un seul jemenfoutiste pontavénizoneux à y participer ? : rien de moins sûr.

-------------------------------------------------------

Soyons sérieux lorsque que les dirigeants de la CC'ânerie ne le sont pas :

Le SCoT :  de quoi s’agit-il ?

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4