Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une campagne électorale décousue ... en loques de Haute Couture (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Il était une fois ... OK, mais  surtout pas deux fois !

Il était une fois ... OK, mais surtout pas deux fois !

Une campagne électorale décousue ...  en loques de Haute Couture (fin)

C'est du sur mesure me direz-vous.  

Et alors : Il y a quelques décennies, les vêtements du dimanche vendus à Pont-Aven étaient encore traditionnellement confectionnés de cette façon. L'auriez-vous oublié ? 

Et je ne parlerai pas des célèbres costumes féminins  de Haute Couture de l'ancienne Cité des peintres de talent qui valent la peau des fesses de ses mères porteuses.

Et aujourd'hui : Portés uniquement pour faire de beaux sourires devant un parterre de toutous médusés : ou plutôt désabusés.

Ne pensez pas que je défends le système Féodal de notre République qui me répugne, pas plus que le paraître que je ne supporte pas, mais je comprends que l'on puisse défendre le LUXE à la FRANÇAISE qui permet au pays d'exporter ses bons goûts et sa Haute Couture en sauvegardant ses savoir-faire.

Je pense également pour tout dire, aux luxueuses marinières d'Armor Lux "bien de chez nous"

Et puis : Quelques précieuses devises de plus, dans l'intérêt général du pays et de sa population, ça ne se boude pas.

Conclusions :

Que se passera-t-il dans 5 ans ?
Les prétendants au trône devront-ils s'habiller chez Emmaüs, au secours populaire, ou dans un magasin de sport spécialisé en tenues de football ?

Ne faudrait-il pas que les médias arrêtent de faire les cons pour éviter que le peuple n'ait plus  à choisir qu'entre  :

... une veste militarisée !

"Militarisée comme CHARLOT au cinéma ? Voilà de la Haute Couture qui a encore un grand avenir en ce bas monde" nous dit la citoyenne CHARLiO'T.

----------------------------------------------------------------   

 

Partager cet article
Repost0

Une campagne électorale décousue ... en loques de Haute Couture

Publié le par chercheur d'histoires

13000 € le veston. Tonton, pourquoi tu ris ?

13000 € le veston. Tonton, pourquoi tu ris ?

Une campagne électorale décousue ... en loques de Haute Couture

Ce dimanche : 9 individus recevront une veste ... gratuitement.

Cela dit : gratuitement aussi, porter un veston à 13 000 € en période des soldes à 70 %, c'est à la portée de la bourse de tout fonctionnaire de haute catégorie me semble-t-il ?

Tous ceux qui se sont lourdement compromis dans le permis de construire du musée de la CC'ânerie par exemple. 

N'est-il pas reconnu qu'il n'y a pas de fumée sans feu ?

Alors : où est le problème pour lequel les médias ont fait des montagnes de cacas nerveux, alors qu'un monstrueux gouffre se creuse sous les pieds des Français ?

Dans le timing des périodes des soldes peut-être ?

Une veste proposée dans un magasin bling-bling du centre d'une grande capitale doit forcément être vendue "hors de prix" pour respecter la hiérarchie sociale vestimentaire   mondialement établie, et la notoriété internationale d'un magasin dit de Haute Couture Française : non ?

C'est comme ça : pour être crédible, il faut vendre cher son bout de gras.

Il n'y a donc pas de quoi en faire des pelotes de laine ... avec des restes de chaussettes trouées ... aussi puantes soient-elles.

Les insolubles problèmes qui se présentent en ce moment sont bien plus graves que ça. 

Pour tout dire : Le don de ce bout de gras n'a en réalité coûté à son fabricant qu'un morceau de tissus, quelques tours de bobine de fil de nylon, et un peu d'huile de coude.

C'est exactement ce qui se pratique à Pont-Aven depuis de lustres dans la vente de fragments de toile de chanvre peinturlurés : NON ? ... et tout le monde est content !

Alors : où est le problème ?

A suivre demain

 ---------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Une résolution de l'Unesco à méditer

Publié le par chercheur d'histoires

La vallée de Pont-Aven : un site naturel remarquablement préservé comme vous pouvez le remarquer !

La vallée de Pont-Aven : un site naturel remarquablement préservé comme vous pouvez le remarquer !

Une résolution de l'Unesco à méditer

" La destruction délibérée du patrimoine est un crime. Elle est devenue une tactique de guerre pour mettre à mal les sociétés sur le long terme, dans une stratégie de nettoyage culturel. C'est la raison pour laquelle la défense du patrimoine culturel est bien plus qu'un enjeu culturel, c'est un impératif de sécurité, inséparable de la défense des vies humaines"

La Conseil de sécurité de l'Unesco a donc adopté le 24 mars, la résolution 2347 en faveur de la protection du patrimoine" 

J'ajouterai que cette organisation a même envisagé de créer une armée de "Casques bleus de la Culture"

J.M. : le mini-ministre de la Culture de la CC'ânerie, que penses tu de cette résolution ?

Rien ? ? ?

Ne serait-elle pas trop passéiste pour toi ? : Toi le futuriste dépassé aux résolutions autant étranges que bizarres.
Toi qui a pris la lourde décision de saccager la Grand'Place "intouchable" de ta ville après avoir accepté lorsque tu étais le mini-ministre des travaux ratés de la précédente municipalité, que soit illégalement éventrée la façade de l'ancien Hôtel Julia pour y aménager la bouche d'égout de mauvais goût du musée de la honte ! ! !

................................................................................. 

La coléreuse CHARLiO'T a pour une fois quelque chose de presque intelligent à te dire :

"Ce n'est pas une" inutile" zone bleue qu'il faudrait dans le centre historique de ta paroisse, mais la mise en place "une compagnie de casques bleus de la Culture" afin de sauvegarder au mieux les derniers restes du patrimoine remarquable de la Cité, et le tempérament culturel singulier et bien tranché - en voie de disparition - des anciens habitants de ta commune "

Que du bon pour une inscription au Patrimoine Universel de l'Unesco afin d'attirer des toutous dotés d'une cervelle me semble-t-il.

Qu'en penses-tu J.M. le penseur de Rondins de bois d'arbre de la Liberté ?

GAST-A-GAST : Toujours rien ? ? ?

-------------------------------------------------------------------- 

Partager cet article
Repost0

Le sauvetage des tragiques ruines de Rustefan (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Gravure publiée en 1865

Gravure publiée en 1865

Le sauvetage des tragiques ruines de Rustefan (fin)

Pour autant je ne baisse pas les bras.

Je dois prochainement mettre en place une exposition dans la bibliothéquette  de Pont-Aven  consacrée à la mémoire collective du quartier de la Gare.

(Tout est prêt après 6 mois d'actives préparations : Je n'attends plus que le feu vert de la municipalité)

je vous assure qu'elle sera : sans me vanter, un grand moment d'émotions inattendues pour ceux qui sont attachés à l'histoire des habitants de la commune : Je parle des anciens habitants qui ont façonné la mémoire collective du pays durant le XXe siècle.

Cette exposition sans égale, sera pour moi l'occasion de proposer l'idée de la création d'une association patrimoniale et culturelle.

Une association  : ou plus exactement un Comité de Salut Public, avec des ambitions solides en phase avec :

- La vision féerique du site : une vision aujourd'hui très gravement menacée par des incessants saccages 

- Et la notoriété internationale du pays : Une notoriété "bien de chez nous" aujourd'hui caricaturée : voire gravement falsifiée, par de mortelles intensives propagandes médiatiques.

------------- 

Pour tout dire : j'imagine une association avec pour ambition de réfléchir à l'avenir de la population dans tous les domaines, et à la sauvegarde et la mise en valeur du meilleur de l'héritage que nous ont transmis les anciens.

Il y a du boulot sur la planche : certes, mais croyez-moi, en ce qui me concerne j'ai du répondant.

J'ai du répondant, sachant que ce n'est pas à un vieux de mon espèce de prendre les commandes de l'avenir du pays.

Et RUSTEFAN  dans tout ça ?

L'objectif de la sauvegarde de ce joyau architectural étant incrusté dans mon ADN, ce sujet sera l'une des priorité à aborder bien évidemment.

M Le maire : Ne serait-il pas devenu pour ses visiteurs le Monument Historique le plus dangereux de France ?

J.M. le tailleur de granit chinois : où es-tu ? que fais-tu ?

Tu te tailles une veste ou quoi ? 

-------------------------------------------------------------------- 

Partager cet article
Repost0

le sauvetage des tragiques ruines de Rustéfan

Publié le par chercheur d'histoires

Rustéfan : Ce n'est pas la muraille de Chine, mais du granit breton bien taillé : "bien de chez nous"

Rustéfan : Ce n'est pas la muraille de Chine, mais du granit breton bien taillé : "bien de chez nous"

Le sauvetage des tragiques ruines de Rustefan

Depuis plus d'un an, je reçois régulièrement sur mon compte face book de nombreux messages de soutien envers cette éventuelle initiative.
Depuis un mois, le nombre  de ces envois venus d'un peu partout, s'est amplifié de façon significative.

Je l'ai déjà signalé ici, je ne suis pas l'initiateur de cette opération médiatique, et : à mon avis d'idiot du village (de Rustéfan ?), ça ne sert à rien de gesticuler de cette façon. 

Il n'y a plus dans le coin que des cervelles humaines aussi molles que de la compote de coings ...
...  alors que Rustéfan exigerait le granit bleu que l'on trouve dans le coin.

Ce n'est pas des milliers de coups de pouces sur les boutons d'ordinateurs qui pourront : dans la situation actuelle, interpeller qui que ce soit dans le pays ayant le pouvoir institutionnel ou politique d'actionner la manette du démarrage du sauvetage de ces ruines.

Je parle des coincés élustucrus de la majorité du coin, et des responsables de la CC'ânerie. Ces derniers ayant  dorénavant la lourde compétence politique dans les domaines de la construction, l'urbanisme, le patrimoine, et même (l'in)Culture sur l'ensemble de leur territoire.

Sachant en outre que les puissants (en nombre) élus de Concarneau, et subsidiairement ceux de ses deux satellites : Rosporden et Trégunc, ont le pouvoir - et manifestement la volonté - d'écraser les autres. 

Il ne faut hélas plus compter sur les Architectes des Bâtiments de France : mouillés jusqu'au cou comme bien d'autres fonctionnaires, dans le scandale du permis de construire du musée.

Que voulez-vous : Ces "tout-puissants" ont la cervelle à l'état de  momie dès qu'il est question de Rustéfan.

Pour autant je ne baisse pas les bras.

Je dois prochainement ...

Suite et fin demain matin

-------------------------------------------------------------------- 

 

Partager cet article
Repost0

Dans les odeurs des temps modernes.

Publié le par chercheur d'histoires

A Pont-Aven, tout se peint ... même les odeurs.

A Pont-Aven, tout se peint ... même les odeurs.

Dans les odeurs des temps modernes

La devinette la plus lepenteuse au monde :

Comment pourrait-on appeler un lit en baldaquin, ...

... avec sous les draps ...
... la famille "LE PENible" ?

...
...
...
...
...
...

...

...

...

...


UNE CHAMBRE A GAZ

---------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Le BLOG-NOTES (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Non : ceux ne sont : ni des andouilles, ni des élustupides, mais de joyeux lurons un jour de carnaval  pontavénain"à l'ancienne"

Non : ceux ne sont : ni des andouilles, ni des élustupides, mais de joyeux lurons un jour de carnaval pontavénain"à l'ancienne"

Le BLOG-NOTES (fin)

- Guéméné :

" L'atelier de fabrication d'andouilles de Guémené a décroché l'agrément IFS (international Featuret standard) lui facilitant l'exportation"

Bravo.

J'ai tout de même une petite pensée nostalgique pour  "feu" andouille de Jeannine".

Elle fabriquait avec le savoir-faire de Hauts Niveaux que lui avaient transmis ses parents, les meilleures Traou Mad boyautés in Pont-Aven.

Les meilleurs au monde dirais-je sans exagérer.

Des produits qui furent de très bon goût "bien de chez nous", et que les futurs jeunes couples qui auront le malheur de venir habiter à Pont-Aven, ne pourront point connaître !

Conclusion :

Allons : Ne soyons pas passéistes pour autant :

J.M. l'andouille est arrivé nous sauver des enfumages de ses prédécesseurs ! " me  chuchote dans le cornet, la fumeuse CHARLiO'T.

-------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Le BLOG-NOTES

Publié le par chercheur d'histoires

Ne serait-ce pas des traces de CC'ânerie ce bordel en pleine nature ?

Ne serait-ce pas des traces de CC'ânerie ce bordel en pleine nature ?

Le BLOG-NOTES

Lu dans les can'arts des coins-coins du coin :

- Pont-Aven :

" Une conférence sur le Bien vieillir"

A quand une conférence destinée aux élustupides du coin sur le "bien vivre pour tous" à Pont-Aven ?
Je pense en particulier aux jeunes couples que J.M. veut attirer dans les filets de sa commune 

- Pont-Aven :

L'école des Abbés Tanguy

"Les élèves ont récolté 2 175 € pour l'association Handisport cobreizh"

C'est très bien les enfants ...

... sachant que la municipalité a de son "mauvais" côté, aménagé un SOS (un Stade Olympique de Sport) afin que les handicapés puissent s'exercer aux sports de combat sur la Grand'Place du nouveau musée !

 

- Territoire de la CCA :

"L'invasion de frelon asiatique "fait tiquer" les responsables locaux"

Ne serait-ce pas l'effet de l'invasion des sacs jaunes dans tous les coins du territoire de la CCA, depuis que tous les emballages doivent être entassés dans des pochons en plastoc ?

Gast-à-gast : N'avez-vous pas remarqué que nous vivons depuis ...

... dans un environnement de "gros n'importe quoi" ?

Espérons qu'avant l'arrivée des toutous, tout soit réglé : C'est l'essentiel NON ?

--------------------------------------------------------------  

 

 

Partager cet article
Repost0

Le conseil municipal le plus radin au monde (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

La photo du jour : En avant : Au son du moulin ...  et du canon

La photo du jour : En avant : Au son du moulin ... et du canon

Le conseil municipal le plus radin au monde (fin)

Mon commentaire  sur le sujet :

Voilà encore l'exemple type de la façon dont les élus traitent par-dessus la jambe, les problèmes de fond qui se posent de plus en plus lourdement sur les épaules de la commune.

N'ayant : ni la volonté, ni les capacités intellectuelles pour comprendre et traiter les problèmes les plus importants du pays, ils s'embrouillent et se perdent dans des broutilles. 

L'interrogation du jour :

Un élu gendarme dans chaque association ?

Je rêve : Serait-ce pour se tourner les pouces ou grignoter des cacahuètes ...

... en décourageant définitivement les initiatives patrimoniales et culturelles ?

Celles que pourraient prendre les quelques derniers courageux habitants, malgré l'adversité qu'ils encourent en raison de la stupidité des politiques municipales à la soviétique qui règnent depuis les temps maudits de Rivet ?

Madame la MINISTRE de la CULTURE pontavénaine : dans l'intérêt public, ne serait-il pas plus utile de placer une compagnie de CRS dans les comptes du musée de la CC'ânerie ?

Le mot de la faim :

Après cette réunion du conseil municipal où : par tradition et obstination, il n'a pas été question de discuter sur le minuscule problème du manque d'EMPLOIS VALORISANTS sur la commune, les élus se sont retrouvés joyeusement autour d'une bonne table pour se goinfrer. 

(se goinfrer durant leur dîner annuel)

"Où ça ?" me demande la CHARLiO'T

Au restaurant-terrasse de la Place Julia bien évidemment.

Juste à côté du Grand Café de la mairie ... des fois qu'une soif soudaine leur chatoullerait la gorge profonde. 

Les pauvres : ils ne connaissent plus rien d'autre à Pont-Aven, que le musée de la CC'ânerie, et les commerces ultra privilégiés de sa Grand'Place défigurée ... à usage de terrasses privatisées. 

 ------------------------------------------------------------------------------- 

Partager cet article
Repost0

Le conseil municipal le plus radin au monde (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Des vieilles bittes ? ? ?

Des vieilles bittes ? ? ?

Le conseil municipal le plus radin au monde (suite)

Cela dit : le vrai et grave problème du Comité de la Fête des Fleurs d'Ajonc ne serait-il pas, dans le manque de bénévoles de bonne volonté, dans le manque d'idées neuves, de locaux et d'espaces disponibles pour s'épanouir ? ...
... Et plus encore, dans l'impossibilité de se réformer en profondeur, pour s'adapter comme partout ailleurs en Bretagne, au XXI siècle tout en préservant le souffle initial que BOTREL avait apporté à la Bretagne en créant son théâtre de rue.  
Le problème récurant ne serait-il pas dans l'impossibilité des municipalités de Pont-Aven de ne voir dans les activités locales dites patrimoniales (ou : de façon grandiloquente) culturelles, que de l'appât à touristes ?

Des activités aujourd'hui totalement déconnectées de la vie des habitants.
Ce petit peuple qui ne comptent plus comme je le dis, que pour des cacahuètes

Et puis, je rappelle que depuis 20 ans je mène sans cesse des opérations de ce type sur la commune sans jamais avoir reçu la moindre cacahuète - ni même un seul petit merci - , mais beaucoup d'emmerdes de la part des municipalités successives. 

Mon commentaire  sur le sujet :

Voilà encore l'exemple type de la façon dont les élus traitent par-dessus de la jambe, les problèmes de fond qui se posent de plus en plus lourdement sur les épaules de la commune.

N'ayant : ni la volonté, ni les capacités intellectuelles pour comprendre et traiter les problèmes les plus importants du pays, ils s'embrouillent et se perdent que dans de vaseuses et inutiles broutilles.

A demain pour la fin

-------------------------------------------------------------------

Des vieilles bittes ? ? ? 

En effet : mais cela n'a rien de péjoratif. Je veux simplement signaler qu'elles n'ont plus servi depuis l'époque de nos arrières-arrières grand-mères.
Comme vous le voyez sur la photo, il y en a même qui pissent : la bouche ouverte, sur le trottoir tout près de la Piscuiterie du pont, mais rien de mal en cela, ce n'est que de la pisse de chien

-------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>