Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un modèle pontavénin ...

Publié le par chercheur d'histoires

La boutique de MAUD

La boutique de MAUD

Un modèle pontavénin ...

Ceux qui lisent avec attention les can'arts des coins-coins du coin ont sûrement remarqué que cette semaine :

... Ce fut MAUD qui fit la MODE  

... à la mode d'un Pont-Aven "bien de chez nous" que les moins de 40 ans n'ont pas connu.

Bravo l'inattendue vedette de la semaine.

Qui aurait pu croire il y a encore 8 jours, que la patronne de la grande conserverie de peinture de la CC'ânerie, se serait laissée doubler dans les médias par une simple plumeuse de poulets. 

Comme quoi, dans cette désespérante commune, il existe encore de fragiles lueurs d'espoir

... pour au moins une téméraire et courageuse nizonaise.

SVP : Réservez à sa boutique de produits locaux, l'accueil chaleureux qu'elle mérite.

--------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

le BLOG-NOTES d'un Pont-Aven qui déblog autant qu'il dénote

Publié le par chercheur d'histoires

Quoi ? : De la crasse sur des superbes dalles toutes neuves ... ???

Quoi ? : De la crasse sur des superbes dalles toutes neuves ... ???

le BLOG-NOTES d'un Pont-Aven ... qui déblog autant qu'il dénote.

- Pont-Aven :

"Du Yoga proposé au musée"

Pour vous : Ça déblog ou ça dénote ?

Peu importe en réalité.

L'immense problème de cet établissement est que la seule offre, et le seul choix, que sa direction propose à ses touristes, est d'adopter en le visitant une posture qui se définit pour moi comme de la béatitude contemplative : voire idolâtrique !

Dans cette atmosphère culturello-comique, il ne manquait plus que de la Yogamania pour parfaire le tableau du programme obligé.   

Vous sortez de là comme d'une église, sans plus. Que dire de plus pour me faire comprendre ?

Il y a des siècles que je m'évertue de déclarer qu'il serait salutaire pour sauver l'image et l'esprit singulier de la Cité des anciens Peintres de talent "de remettre l'art en débat",

 et cela sur l'ensemble des lieux de rencontres de la vieille bourgade tout entière : comme autrefois.

Pont-Aven : ancienne Cité des peintres de talent, redevenant ainsi un lieu d'initiation et d'éducation destiné aux  Amateurs d'Art.

Pont-Aven, et ses lieux "branchés peinture" retrouvés : Ce serait pour sa population un creuset  dynamique hors norme, où chacun aurait la possibilité d'affiner ses connaissances sur l'art, 

mais surtout : Non seulement de développer sa propre vision - non formatée - sur le monde de l'Art, mais aussi de renforcer ses possibilités intrinsèques d'analyse qualitative et critique en toute chose de la vie.

..................................................................................................................................................................................................................................................

Un grand pas vers la Liberté d'expressions personnelles et intelligentes en quelque sorte.

..................................................................................................................................................................................................................................................

Une commune où il ferait à nouveau bon vivre, et qui ne pourrait plus ainsi être taxée de : 

"Vulgaire trou de peinturlure pour touristes désœuvrés de passage éclair"

- Saint Malo :

"Un exercice ORSEC sur le Pont-Aven"

"Ce n'est pas sur le Pont-Aven qu'il aurait fallu organiser cet exercice de secours,

mais plutôt à Pont-Aven" se dit notre chère pontavénus beauté CHARLiO'T

-----------------------------------------------------------------

La belle photo du jour :

Quoi ? : De la crasse sur de superbes dalles toutes neuves, au beau milieu du cercle du triangle de la Placette du Musée, cachée sous un tapis de feuillage de camouflage à la con ?

A moins que ce ne soit que "de la couleur spontanée" voulue par la Patronne du musée de la CC'ânerie, durant son éclatante exposition de ce printemps 2018 ?

Conclusion du jour :

Aujourd'hui, à Pont-Aven il faut s'attendre à tout : ...

... "même au pire du pire" soupire la CHARLiO'TINE.

-----------------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article
Repost0

Le BLOG-NOTES (Page n°5)

Publié le par chercheur d'histoires

Les HALLES de Pont-Aven en 1900 (Collection Gérard BERTHELOM)

Les HALLES de Pont-Aven en 1900 (Collection Gérard BERTHELOM)

Le BLOG-NOTES (Page n°5)

- BRETAGNE : 

"Que faire de nos halles ?"

A en croire les can'arts des coins-coins régionaux,  il paraîtrait que c'est une question que se posent plusieurs municipalités bretonnes.

Il faut dire qu'elle n'est plus d'actualité à Pont-Aven depuis 1923.
En effet : Le casse-tête de l'entretien des halles ayant rasé les élus de l'époque, ils avaient décidé de raser l'édifice.

Sachant en outre pour tout dire, que leurs successeurs ont vite pris l'habitude d'imiter les savoir-faire de leurs précurseurs destructeurs :

Soit en démolissant les ouvrages : ou espaces *, qui les emmerdaient, soit en les laissant se détruire eux- même !

* Le rivière, le Square Botrel, notre noble et remarquable Tas de Cailloux, etc. 

- Pont-Aven:

"Le Cercle de lecture"

"Le cercle de lecture s'est réuni vendredi à la Pension Gloanec. Les participants ont longuement discuté..."

A la Pension Gloanec, ça ne peint plus depuis longtemps.

Ça ne cuisine plus et ne cocote plus non plus,

... mais ça discute, ça papote et ça jacasse.

Il faut vivre avec son temps : Certes, mais aujourd'hui, s'y nourrit-on toujours de culture ... ou pas ? 

Si les menus proposés restent à base de cultures locales, je pense que le terme "Cercle de culture" est à revoir.

En effet, dans ce cas il serait opportun de mieux personnaliser la formule,

... afin, par exemple, de rendre un hommage bien mérité à notre cher mini-ministre de la Culture de la CC'ânerie.

(La CHARLiO'T se demande pourquoi je suis si gentil tout d'un coup !)

 Je propose d'appeler cette société savante : "Le Cercle Jean-Marie LEBRET"

Sachant que la très faible fréquentation de ce cercle a pour effet de réduire ce cerclage symbolique en un p'tit point, 

... je fais cette proposition car je trouve que ce "point d'interrogation" résumerait parfaitement les mandats municipaux de J.M.

Et cela à deux titres ... d'ouvrages :

- En qualité de maire de Pont-Aven.

- En tant que disqualifié homme de paille de la culture de la CC'Âmania.

Qu'en pensez-vous ?

 --------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Le BLOG-NOTES (Page n°4)

Publié le par chercheur d'histoires

Affiche du musée de la CC'ânerie (Excusez-moi, je fais de la pub pour une tendre amie)

Affiche du musée de la CC'ânerie (Excusez-moi, je fais de la pub pour une tendre amie)

Le BLOG-NOTES (Page n°5)

"APPEL AUX BRACONNIERS PONTAVENAINS"

Je leur propose de participer à un Grand Concours de chasse au COBRA dans le centre du bourg-d'en-bas de la commune.

Sachant évidemment qu'il sera interdit de tirer sur les murs du musée.

Je tiens à garder des rapports amicaux avec sa conserv'atrocité !

Cela dit : Je vous avoue que je n'ai pu m'empêcher d'aller à la pêche avant l'heure du début de ce jeu :

En effet : J'ai déjà "BRACO" le COBRA que je vous ai présenté ici ces derniers jours.

Ne le cherchez plus dans les crasseuses rues de Pont-Aven, ce chef d'œuvre n'y est plus.

J'ai fauté, mais que voulez-vous : Je suis né à Pont-Aven.

Une fois bien encadré et portant la signature d'un artiste inconnu, je pense que j'arriverai à le fourguer comme un vrai à un petit musée de France.

Connaissant bien l'histoire picturale de la Cité des anciens peintres de talent, je sais qu'il ne "faux" plus imiter la signature d'un peintre connu, mais plutôt d'apposer un pseudo anonyme pour faire plus contemporain et donc plus vrai.

En effet : En fin du XIXe siècle, les pontavénounours et autres mammifères en vadrouille dans le coin, n'achetaient que de beaux tableaux signés par les grands artistes peintres de Salon,

... en rejetant systématiquement les inconnus ... du moment !

Je ne voudrais pas reproduire cette lourde erreur de jugement.
Oui, mais quel pseudo choisir ?
"PGO" me propose la bavarde CHARLiO'T qui a toujours une idée géniale sous la langue.   

---------------------------------------------------------------------

 

Partager cet article
Repost0

Le BLOG-NOTES (Page n°3)

Publié le par chercheur d'histoires

Cette façade "arriérée" du centre bourg mériterait bien d'être badigeonnée à la COBRA'T ... afin d'avoir un peut plus d'allure

Cette façade "arriérée" du centre bourg mériterait bien d'être badigeonnée à la COBRA'T ... afin d'avoir un peut plus d'allure

Le BLOG-NOTES (Page n°3)

- Pont-Aven :

"La Basse-cour de Kercaudan ouvre une boutique de produits locaux dans la ville"

Nous souhaitons bonne chance et prospérité à MAUD :  Notre courageuse nizoneuse du marché du mardi qui vient d'ouvrir ce commerce  alimentaire de proximité en plein centre du mité trou de peinturlure.

Avez-vous remarqué que lentement mais sûrement, la peinturlure s'estompe des vitrines du coin ?
Des disparitions de galeries remplacées trop souvent à mon goût, par des cantines touristiques et autres marchands de chocolat (ou café grillé depuis peu) :

Du chocolat aussi mou qu'un camembert oublié en été sur le sable chaud des plages de Nevez !

Va-t-on y retrouver les œufs frais fécondés avec lesquels nos grands-mères fabriquaient la pâte de l'excellent gâteau breton "bien de chez nous ?

Ne soyez pas trop optimistes : Très bientôt vous ne retrouverez même plus la bonne farine "de chez nous", que vous pouviez acheter jusqu'à peu à la minoterie du coin.

Et je ne vous parle pas du principal ingrédient : Le vrai beurre, obtenu avec de vraies barattes de Nizon,

et produit par le lait des vraies vaches nizon'arts qui "ah lait" avec !   

Tout irait donc bien ... si de surcroît hélas : ... ???

... si l'envers du décor ne restait toujours pas aussi pourri et autant mou que du mou de veau !
Je parle des prix ultra excessifs des locations des boutiques ultra centralisées du bourg d'en bas, qui rongent autant le pays que les économies des locataires.

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Cette façade "arriérée" du centre bourg mériterait bien d'être badigeonnée à la COBRA'T ... afin d'avoir un peu plus d'allure.
Un peu plus d'allure durant le cobratissime Cobrateux printemps 2018 pontavéniais.

-------------------------------------------------------------------------------- 

 

Partager cet article
Repost0

Le BLOG-NOTES  (page n°2) 

Publié le par chercheur d'histoires

Une ploubelle de ville ...   archi pleine de restes de sandwichs au cobra ?

Une ploubelle de ville ... archi pleine de restes de sandwichs au cobra ?

Le BLOG-NOTES (page n°2)

- Les micro-brasseries :

"Un engouement en Bretagne"

"OK : Mais qu'en est-il à Pont-Aven ?" 

C'est simple.

Ici : faute d'idées neuves personnelles, on ne fait plus qu'imiter ce qui se fait  déjà partout ailleurs dans les enclos bretons les plus touristiqués.

Des mini-brasseries vont donc incessamment sous peu ouvrir leurs tiroirs-caisses le long des boulev'arts Pontavéniais. 

"Serait-ce aussi rentable que de vendre des sandwichs au cobra  ?" se demande la CHARLiO'T.

Bien évidemment.

Dans ce mouroir, l'installation de mini-brasseries de bières en bois de pin avec poignées argentées ne peut-être qu'économiquement bénéfique.

Jusqu'à présent, il n'y avait plus dans ce trou que des brasseurs de vent !

- Une réunion au sommet des maires ruraux du Finistère :

La déclaration fracassante de la Présidente :

"Nous ne sommes pas contre les intercommunalités, mais celles-ci doivent être des outils au service des communes et non l'antichambre de leurs disparitions.

Nous ne sommes pas des élus fantoches, ni des sous-citoyens"

Heureusement pour J.M., qu'il n'est pas maire d'une commune rurale, sinon ses oreilles auraient sifflé trois fois ... dans la bouillie d'avoine ...
... comme le train économique de sa ville ...

... offert à la population par la municipalité précédente !

Imaginez la scène d'un J.M. se sifflant lui même dans ses oreillettes !!!

Excusez-moi : je ne possède pas de photo de cette transparente locomotive à vous présenter car les pixels de ma chambre noire ont été grillés par la chaleur de l'engin ...
... en pleine puissance économique depuis 2015.

Suite, et faim de bonnes choses, demain matin.

------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Le BLOG-NOTES (page n°1)

Publié le par chercheur d'histoires

Corbeau, choucas, ... ou CORNEILLE ?

Corbeau, choucas, ... ou CORNEILLE ?

Le BLOG-NOTES  (page n°1) 

- Névez :

"La pose de nichoirs aux hirondelles a été réalisée sur la commune" 

A Pont-Aven, c'est le contraire.

En effet : souvenez-vous des antiques nichoirs naturels que les hirondelles construisaient sous les toits.

Hélas, durant son règne, dame la soutane a autorisé la destruction définitive de ces nids en autorisant de placer en ces lieux des cache moineaux.

"Cachez-moi ces oiseaux que l'on ne veut plus voir"

...........................................................................................................................................................................

"Ça mériterait bien une raclée au martinet : non ?"

C'est la question du jour, proposée par l'opportuniste CHARLiO'T

..........................................................................................................................................................................

- Des élèves de Trégunc :

"Ils ont été appelés à aimer les paysages de Pont-Aven"

Aimer les ravages des paysages de Pont-Aven ??? ...
... les yeux bandés peut-être ?????????????????

- Milliardaires :

"Deux bretons dans le top 10 des milliardaires français"

Pinault et Bolloré auraient-ils des Gauguin du coin dans leur chaumière ?

Nous les authentiques pontavéniains, avons aussi nos richesses intérieures,

... qui valent bien toutes les richesses extérieures de ce bas monde.

Notre seul regret est que notre conserv'atroce ne soit pas classée dans ce top dix.
Elle aurait pourtant bien mérité cette nouvelle distinction ...
... en raison de ses grandes richesses intérieures ... ostentatoires !

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Corbeau, choucas des cheminées du musée, moineau en voie de disparition, hirondelle ou CORNEILLE de nos cheminées d'antan ? ...
 ... visible aussi dans la vitrine d'une seconde galerie pontavéniaise ?

Peu importe pour les plumeurs opportunistes de mauvais augure du moment : 

... pourvu que ce soit du Cobra bien frais, 

... à faire avaler comme des couleuvres aux toutous de l'été 2018 

--------------------------------------------------------------------

 

 

  

Partager cet article
Repost0

Nos équilibristes sont fiers ...

Publié le par chercheur d'histoires

Rustéfan et son échauguette manifestement aussi trouée qu'un sou percé

Rustéfan et son échauguette manifestement aussi trouée qu'un sou percé

Nos équilibristes sont fiers ...

Les équilibristes élu'stupidistes du cru sont fiers de présenter un bilan des finances communales 2017  "équilibré" 

Quelle immense joie de vivre : droit dans ses chaussettes amidonnées au viagra, au sein de la Cité du Bonheur absolu pour tous !

Pont-Aven est dotée de la seule municipalité au monde se déclarant aux p'tits soins pour son peuple, en ne pratiquant qu'une politique de terre brûlée, afin que ce bonheur pousse tout seul comme un grand,

...  exactement comme les herbes folles du centre de ce trou :

... Ce trou de peinturlure devenu depuis peu comme vous l'avez remarqué ici depuis quelques jours : la plus grande déchèterie de cobras en tout genre de l'univers !!! (à suivre ...) 

......................................

Monsieur le maire :

Vous pourriez aussi : tant qu'à faire, déclarer que les financements communaux affectés à Rustéfan sont "Equilibrés"

Personne ne pourrait contester que les comptes de ces financements ne soient pas équilibrés car depuis des siècles la commune n'a pas versé un seul p'tit sou troué pour entretenir et tenir en bon état ce joyau communal en voie d'écroulement.

Les comptes de ce trésor sont équilibrés : Certes, 

...  mais ses murs se déséquilibrent de plus en plus dangereusement 

... ?

... ??

... ???


... comme : et pour les mêmes raisons, tous les édifices et espaces communaux de Pont-Aven !!!

(Exceptions faites des chapelles et l'autre édifice Cultuello-Culturello-Cc'ânesco)

J.M. la droiturlure : Tu ne te souviens plus du grand soir de la Fête de la Belle Angèle, où tu avais fait une belle chute de barrique en terminant ta soirée dans le port ?
C'est ce qui s'appelle manifestement pour toi : 

"Garder l'équilibre en toute occasion"  

C'est ce que la CHARLiO'T définie plus justement comme :  "N'avoir honte de rien"

------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Patrouille et gribouille (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Gast ah gastrouille : Du cobra même aux coins des fenêtres opportunistes du coin ?

Gast ah gastrouille : Du cobra même aux coins des fenêtres opportunistes du coin ?

Patrouille et gribouille (fin)

Il est vrai que dans le Pont-Aven historique, il n'existe plus : ni de soue à porc, ni de crèche pour ses ânes :

... même plus celle de Noël depuis au moins 1985,

... ni d'ailleurs des p'tits sous percés pour en construire une pour les enfants du pays !

- - -  Suite   - - -

Cette affreuse réalité est aussi énorme que tout ce que propose le grand musée des énormités de la Cc'anerie depuis 4 ans.

La principale responsable de toutes ces énormités ne devrait-elle pas commencer par - ENFIN - mettre en œuvre les promesses qu'elle annonçait dès 2011 : 

C'est-à-dire, la création du "Plus Grand Musée au monde consacré à l'Ecole de Pont-Aven" fondée : rappelez-vous, sur l'extraordinaire fonds de chefs d'œuvre qu'elle avait soit-disant découvert en arrivant dans la Cité, dans les oubliettes de l'ancien musée pontavé-nain.

En réalité, depuis l'ouverture de sa gigantesque boîte de Pandore en 2015, les amateurs d'art de la région : ne voyant rien venir, restent sur leurs soifs et leurs faims de culture haut de gamme.

Pour l'instant : La belle parleuse patrouille et gribouille, année après année, dans la crèche de son Ecole de Pont-Aven.
"C'est pour quand votre passage en primaire ? " lui demande la CHARLiO'T

Dit d'une autre façon : Serait-ce la noble fonction d'une conservatrice d'un Musée de France, d'utiliser d'une façon autant enfantine que primaire, le plus grand musée au monde que dame la soutane lui a gracieusement offert, comme jouet de bienvenue dans le bled !

Un joujou offert à une créature du diable peu scrupuleuse, ayant coûté tout de même l'équivalent de "2800 bras ... et ? ... "autant de croûtes de pain D'deux dans le cul"

à la population de Pont-Aven ?

----------------------------------------------------------------------- 

Partager cet article
Repost0

Patrouille et gribouille

Publié le par chercheur d'histoires

 Gast ah G'art ! La vraie PlouBelle Angèle ... ???

Gast ah G'art ! La vraie PlouBelle Angèle ... ???

Patrouille et gribouille

... et une grosse trouille pour les vieux habitants, que leur célèbre Cité des anciens Peintres de talent : aujourd'hui autant en ruine que ruinée, ne s'effondrent définitivement sur eux.

Depuis au moins 5 ou 6 ans, l'atroce conserv'atroce de la CC'ânerie propose aux bambins  du coin de moins de 3 ans, de participer à des "Patrouilles et gribouilles" dans l'enceinte de son musée. 

Partout ailleurs, le problème de la garde des bambins a été réglé en créant des crèches.

Vous imaginerez Paris sans crèche : les bébés braillant autour de la Joconde !!!

J.M. la fripouille : Sur ta commune il existe des quantités de crèches vides dont il suffirait de badigeonnerles vieux murs à la chaux , pour que les : pas trouill'arts, p'tits gribouill'arts et Gauguin'arts en herbe puissent s'amuser sur de la paille de Nizon ...

... bien mieux qu'au musée ! ...  
... sans mettre la commune sur la paille !

Il est vrai que dans le Pont-Aven historique, il n'existe plus : ni de soue à porc, ni de crèche pour ses ânes :

... Même plus celle de Noël depuis au moins 1985.

... Ni d'ailleurs des sous pour en construire une pour les enfants du pays !

 

Suite et fin demain matin

 

-----------------------------------------------------------------------

Le document du jour :

 Gast ah G'art ! : La vraie PlouBelle Angèle du coin sur laquelle j'ai flashée.

Et oui :  à chacun ses défauts : j'adore les bananes flambées.

Elle fut exposée tout récemment dans la vitrine d'une galerie de Pont-Aven.

"Plou"  c'est bien breton : non ? C'est donc bien la tête d'une belle bretonne de chez nous que l'artiste a peint, quoiqu'en disent certaines têtes de nœud sans cheveu.

"Pourquoi des têtes de nœud sans cheveu ?" me demande la CHARLiO'T

Parce qu'un vrai neuneu breton :

C'est sale ...
... et plein de "ploux" dans la tête.

-------------------------------------------------------------------

 

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 > >>