Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le cercle restreint des Amis de Pont-Aven (Page n°4)

Publié le par chercheur d'histoires

Les membres initiateurs de l'EXPO de 1959

Les membres initiateurs de l'EXPO de 1959

Les membres initiateurs de l'EXPO de 1960

Les membres initiateurs de l'EXPO de 1960

Le cercle restreint des Amis de Pont-Aven (Page n°4)

- - -  suite  - - - 

- Demandez-vous pourquoi cette mémoire collective s'est retrouvée enfermée hermétiquement dans le coffre-fort que constitue aujourd'hui le  fonds documentaire du musée de la CC'ânerie ?
Etant ainsi dans les faits, totalement réservée aux Grands Experts, Grands Chercheurs, et surtout  : Grands radoteurs de la Cc'ânerie.

Ouvrez les yeux les pontavénounours endormis :  Sur Gauguin, sur l'Ecole de Pont-Aven, de toute façon il n'y a plus rien : ni à chercher, ni à découvrir; ni ici, ni ailleurs. 

Tout est connu, reconnu, inscrit dans le marbre éternel de l'histoire de l'Art ...
... jusqu'au destin ...  des dents de Gauguin !   

Et pourtant, ici dans le plus grand petit trou de peinturlure au monde, il y a de nombreux ignobles individus qui prétendent toujours  "agir en la faveur de la sauvegarde de l'œuvre et de la mémoire de ce maître d'école"

"Que des corniauds" déclare une CHARLiO'T particulièrement exaspérée ce matin.

Rendez-vous compte que depuis son agrandissement en 1985, le musée communal, puis celui de la Cc'ânerie, ont fait le vide autour d'eux.

Combien de personnes habitant, commerçant ou travaillant aujourd'hui à Pont-Aven, ont quelques connaissances intéressantes à raconter sur l'histoire de l'ancienne Cité des Moulins ?

"S'ils existent, qu'ils lèvent la main" leur demande : peu convaincue, la CHARLiO'T 

Et il y a pire : Je veux parler des élu'stupides du coin.
 

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

Les documents du jour :

Il y a quelques semaines, je publiais ici un document d'archive de la "Société de Peinture" initiale daté de 1959.

Vous remarquez que ce sont quasiment les mêmes qui assureront les premières expositions estivales de peinture des années 1959 et 1960.

- En 1959, c'est M MEHL qui est nommé président du groupe.

- En 1960, il sera remplacé par Bertrand QUEINEC.

Sachant en outre que c'est Roger-Lucien DUFOUR qui assurera la direction des organisations de ces expositions.

-----------------------------------------------------------------------

 

DUFOUR et MEHL dans la cour de l'Hôtel de Ville en 1959

DUFOUR et MEHL dans la cour de l'Hôtel de Ville en 1959

Bertrand QUEINEC : Un "grand ami de Pont-Aven et de sa population"

Bertrand QUEINEC : Un "grand ami de Pont-Aven et de sa population"

Partager cet article
Repost0

Le cercle restreint des Amis de Pont-Aven (Page n°3)

Publié le par chercheur d'histoires

Dès 1946 ...

Dès 1946 ...

Le cercle restreint des Amis de Pont-Aven (Page n°3)

Il n'y a rien de naturel dans ces dérives.

- - -  Suite  - - -

En effet :

Demandez-vous pour quelles raisons l'association Pont-Aven Patrimoine et Culture, après avoir apporté la preuve de l'extraordinaire richesse de la mémoire singulière du Pays des Moulins, c'est mise en sommeil très rapidement après sa naissance en 1985 ?

Une richesse commune qui aurait dû rester le tremplin de l'avenir de ce pays, ce qui n'est plus le cas du tout.

Si l'élan de ses débuts avaient persisté, la commune ne chancellerait pas de nos jours sur les ruines de son glorieux et dynamique passé.

- Pour quelles raisons est-il devenu quasiment impossible de créer une autre association de ce type sur la commune ?

- Demandez-vous pour quelle sinistre raison, la commune n'est pas dotée d'une Grande Bibliothèque "populaire" de son riche passé composé.

- Pourquoi n'est-elle plus équipée de salles communales  affectées et adaptées aux actions patrimoniales et culturelles "participatives" entre ses habitants ... comme avant ! 

Des salles à la disposition de la population afin que chacun puisse vivre intensément l'Histoire singulière, attachante, et enrichissante de la commune.

 

A suivre demain

----------------------------------------------------------------------

Le précieux document du jour :

Correspondance adressée par le représentant de la Cité des anciens Peintres de talent, au fils d'Emile BERNARD, à l'occasion de la pose "problématique" d'une plaque commémorative en l'honneur du Maître.

Nous y apprenons que : dès 1946, la Direction Générale des Musées de Province envisageait la création d'un musée à Pont-Aven.

Les jours prochains je publierai ici l'ensemble des documents que j'ai réuni tout récemment, et qui apporteront de nouvelles preuves irréfutables sur l'origine du musée et de sa société de peinture. (voir précédemment sur ce blog d'autres pièces à conviction)
J'apporterai la preuve que dans la sphère de ce musée de la honte, tout le monde ment. 

----------------------------------------------------------------------

 

Partager cet article
Repost0

Le cercle restreint des Amis de Pont-Aven (page n°2)

Publié le par chercheur d'histoires

Le cercle restreint des Amis de Pont-Aven (page n°2)

Le cercle restreint des Amis de Pont-Aven (Page n°2)

De cet extrait de texte, j'ai retenu tous les points qui me semblent historiquement très contestables. 

Il y en a beaucoup trop pour que j'en reste là.

Lorsque l'on se veut "Ami de Pont-Aven et de sa population", on se doit de tirer des leçons de toutes les erreurs, les fautes, les mensonges et les dérives qui ne cessent de pleuvoir sur l'ancienne Cité des Moulins.

Prenant ce texte comme appui, je vais donc une nouvelle fois me pencher sur les réalités historiques de l'origine du musée et de ladite "Société de Peinture" que cette origine a engendrée.  

En qualité de dénicheur de poubelles, je me devais de vous présenter de nouvelles preuves à charge contre les grossiers mensonges diffusés en continu par la direction du musée de la CC'ânerie :

Des mensonges des plus honteux que je retrouve par exemple intégrés dans le texte que je viens de diffuser.   

Ce qui me gêne le plus est que de nos jours, tous ceux qui souhaitent effectuer des recherches sur la mémoire de Pont-Aven doivent prendre le chemin devenu obligatoire du système* mis en place par les responsables de la commune (et leurs acolytes) depuis 1985.

Ce système n'étant qu'un puissant pouvoir de nuisance en matière patrimoniale et culturelle sur la population locale : Une population devenue de ce fait totalement ignorante de l'Histoire de son pays d'origine ou d'adoption.  

- Un pouvoir absolu qui a été transmis en 2006 à une certaine conserv'atroce tombée du ciel de l'enfer.

- Un pouvoir confiscatoire de toutes les mémoires vives ou éteintes du pays.

Des mémoires par la suite outrageusement déformées en objets de propagandes paradisiaques médiatiques. 

Il n'y a rien de naturel dans ces dérives.

Demandez-vous ...

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article
Repost0

Le cercle restreint des Amis de Pont-Aven. (Page 1)

Publié le par chercheur d'histoires

Un ouragan sur Pont-Aven ?

Un ouragan sur Pont-Aven ?

Le cercle restreint des Amis de Pont-Aven. (Page 2)

- - - Suite et fin de l'extrait - - - 

Le titre de votre mémoire commence par « Dans l'ombre de Gauguin », une ombre menaçante ?
Je tenais à cet aspect polysémique. C'est l'artiste le plus connu, qui a permis à la commune de se construire une identité. Mais est-ce que le fait d'avoir une figure tutélaire aussi importante ne limitait pas l'évolution de la cité ?
Quelle est aujourd'hui la place de Gauguin dans la collection ?
Ce n'est pas vraiment possible de mettre en avant Gauguin dans la collection. Ça contraint à explorer d'autres aspects. Et c'est pour le meilleur à mon avis. J'ai travaillé dans le centre de documentation du musée. C'est un très bel outil, et le produit de l'engagement de la société civile. À l'ouverture du musée, Catherine Puget, l'ancienne conservatrice, avait fait appel à tous les membres de la commune pour avoir leurs archives personnelles. Cet appel a été entendu et très bien reçu. On a accès à une histoire de la commune complète et extrêmement précieuse pour les chercheurs.

-------------------------------------------------------------------------------

Et si j'osais commenter ces dires avec l'esprit pontavénin "bien de chez nous" ?

A suivre demain

-------------------------------------------------------------------------------

La photo de l'histoire drôle de la semaine :

La municipalité vient d'ouvrir une zone de stationnements payants pour les auto-caravanes en haut de la colline des quatre-vents.

Que c'est-il passé durant leur première nuit payante ?
Elles se sont toutes retrouvées le lendemain matin au fond de la prairie gratuite du trou de peinturlure.

"Un ouragan de touristes peut-être ?" se demande la CHARLiO'T

..................................................................................................................................................................

Moi je trouve que cette vue pourrait être un excellent modèle pour un faussaire décidé à imiter   un Emile BERNARD​.
​Comme le savent tous ceux qui vont au musée pontavéniais, sa côte monte depuis quelque temps. En effet, Il y a des grands collectionneurs qui ont décidé de miser sur ce cheval de trait de crayon.

Oh! quel beau tableau que celui-là :

"Les foins dans la prairie verte"

Et oui, cette histoire de stationnements payants fait beaucoup de foin dans le coin !

-------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Partager cet article
Repost0

OSEZ la MAPA

Publié le par chercheur d'histoires

Une petite EXPOSITION sans prétention

Une petite EXPOSITION sans prétention

OSEZ la MAPA

Dimanche prochain se déroulera la kermesse de la MAPA  de PONT-AVEN

(l'HEPAD : la maison de retraite du coin)

"Pontavénounours : Oserez-vous la MAPA ?

Ne savez-vous pas qu'actuellement, c'est le lieu de Pont-Aven qui offre le plus d'animations festives ou ludiques à ses habitants ?

... Et de surcroît, sans être enquiquiné par des déluges de toutous ! 

Osez donc, en n'oubliant pas de vous munir d'une petite poignée d'€, qui permettront aux chaleureux  Amis de la MAPA, de continuer à animer dans la bonne humeur la vie des résidents.

------------------------------------------------------------------------------

Ce sera aussi pour vous l'occasion de prendre connaissance d'une petite exposition sans prétention de dessins d'école qu'une résidente : Madeleine RIGOUSSEN, exécuta en 1932.

J'adore mettre en valeur des petites choses d'ordinaire sans intérêt, et qui pourtant : une fois bien choisies, peuvent surprendre en apporter de petites sensations ou émotions enfuies au plus profond de nous :

Nous les vrais amateurs d'art pontavénains ayant su préserver nos esprits des sataniques et abêtissantes Grandes Expositions de néo-Chefs-d'Œuvre de l'Ecole du Pays des Moulins.

C'est à vous de juger, mais pour moi : mine de rien, cela peut-être très décoratif et intelligent "d'oser" ce type de performance populaire totalement innatendue.

Un peu de modestie : Ça ne peut faire que du bien.

---------------------------------------------------------

Le conseil du jour de la sage CHARLiO'T :

"Jeunes nouveaux ménages du coin : Vous avez osé Pont-Aven, OSEZ donc aussi sa MAPA" 

"Vous n'en tirerez que du bon pour vous et votre avenir  ...

... comme nulle part ailleurs aujourd'hui à Pont-Aven.

... Tout en apportant en outre, le temps d'une petite après-midi de kermesse,

... de petits bonheurs aux anciens. 

-------------------------------------------------------------   

 

Partager cet article
Repost0

Un Café d'été ... ou un café d'hiver ?

Publié le par chercheur d'histoires

L'été, ... bien à l'ombre sous le soleil Pontavénain !

L'été, ... bien à l'ombre sous le soleil Pontavénain !

Mon petit cadeau du jour

Mon petit cadeau du jour

Un café d'été ... ou un café d'hiver ?

"Y aurait-il dorénavant une différence de timing ?" se demande la CHARLiO'T

"Et bien, ...  peut-être que oui" lui répond l'écho de la Piscuiterie.

En effet, un bruit aussi sourd que des sabots de chez BOULIDOR claquant sur des pavés chinois : ... "bien de chez nous depuis quelques années", circule dans les caniveaux des terrasses du trou de peinturlure.

- Le Café Chicul'art serait paraît-il réservé aux traîne-savates déboulant en troupeaux de bovins d'abattage, durant la Haute Saison Touristique.

- Hors saison, les membres de la secte du christ jaune devant ainsi aller prendre leur café noir dégauguinisé à Riec, à Névez chez les Bulgares ... ou chez les Grecs ! 

Qu'en penses-tu CHARLiO'T ?

"Eté qui rit, hiver qui pleure" :

"Jeunes ménages, venez vous installer à Pont-Aven" ne serait-ce que pour faire plaisir au phénoménal animal qui sert de maire à Pont-Aven.
"Il y fait bon vivre" vous dira ce J.M. ... 

... avant de vous présenter l'addition !

-------------------------------------------------------------------- 

 

L'hiver, ... c'est encore mieux. Ici, tout n'est que la question de la couleur de moment !

L'hiver, ... c'est encore mieux. Ici, tout n'est que la question de la couleur de moment !

Partager cet article
Repost0

"Un café ... avec deux croissants à la moutarde de Pont-Aven" ! ... ?

Publié le par chercheur d'histoires

...  avec un sucre ou deux ?

... avec un sucre ou deux ?

"Un café ... avec deux croissants à la moutarde de Pont-Aven" ! ... ?

..........................................................................................................................................................................................................................................

Café Noir : Pourquoi noir ? Pourquoi pas du caoua aux couleurs de la palette de GAUGUIN ?  ...........................................................................................................................................................................................................................................

- - -  Suite  - - -

Je n'y peux rien, ma débile sensibilité préférait l'esprit des anciens bistrots "bien de chez nous", et le caractère singulier de l'ancienne Petite Cité de Caractère que constituait la Cité des Moulins.

Mais voilà : Depuis 1985, tout est fait politiquement (et faussement culturellement), pour qu'elle devienne une Ordinaire Cité Touristiquée sans caractère, sans âme qui vive, sans  valeurs patrimoniales ou culturelles autres qu'en pots de peinture.
Tout se décompose en de misérables  faux-semblants dans cette ancienne Cité lumineuse ...

... aujourd'hui enthra-Cité.

Le style voulu "de bon goût" du nouveau café du pont construit sur les cendres de l'ancien Café du Centre fait certes de l'effet sur les esprits :

 … Sur des esprits hélas sans l'esprit nécessaire à une visite patrimoniale  de la Cité des anciens Peintres de talent, 

mais pour les habitants du coin cette situation est de plus en plus écœurante :

Celle "de ne plus avoir de goût" pour descendre dans l'artificielle parure  sans allure de leur ancien centre ville.

Conclusion du marc de café de la CHARLiO'T : 

- Je vois déjà le personnel obligé de faire la vaisselle avec des gants de soie ... noirs : Ça va de "soie" !
- J'entends aussi une espèce de conserv’actrice un peu déboussolée se demander si, dans les toilettes, la clientèle dispose de fins papiers à cigarettes à usage de papier toilette.

Après avoir dégusté un excellent café rougeâtre, ça ne peut donner qu’une  grosse envie de pisser ... ou de faire du caca noir" 

Essayez, vous verrez !

----------------------------------------------------------------------  

  

Partager cet article
Repost0

"Un café nature ... avec deux croissants" ! ... ?

Publié le par chercheur d'histoires

"Le Café Noir" :  Voilà le pompon rouge : ...  Rouge comme la cerise verte sur le gâteau breton.

"Le Café Noir" : Voilà le pompon rouge : ... Rouge comme la cerise verte sur le gâteau breton.

"Un café nature ... avec deux croissants" ! ... ?

Aujourd'hui, c'est Fernand qui : d'outre-tombe,  prend la suite de cette suite de suites.

... et bien ?  :  Je vais prendre un Café au lait ...
... avec ?

... avec ??

... avec ???

avec deux p'tits pains noirs !

-----------------------------------------------------------------------

Et oui : Moi je préférais le café au café du Café du Centre, mais il faut vivre avec son temps ...

dit-on quand on est Con-q-
........La conclusion de la CHARLiO'T ..............................................................................................................................................................................

Café Noir : Pourquoi noir ? Pourquoi pas du caoua aux couleurs de la palette de GAUGUIN ?  ...........................................................................................................................................................................................................................................

 

Suite et fin ...  et soif ... peut-être ? demain matin

----------------------------------------------------------------------   

 

Partager cet article
Repost0

Un café naturellement, ... mais avec deux croissants SVP (Suite)

Publié le par chercheur d'histoires

CHIC le TOTEM : OK,  mais pas que ...

CHIC le TOTEM : OK, mais pas que ...

Un café naturellement, ... mais avec deux croissants SVP (Suite)

La photo du jour :

Je reconnais qu'elle ne paye pas de mine et pourtant ... ?

- - -  Suite  - - -

Ma chère CHARLiO'T, tu ne trouves pas qu'il manque quelque chose dans ce  très chic décorum d'enterrement de la vie d'un garçon de café ?

Surprise par ma question, notre CHARLiO'T fait un rapide aller-retour dans la cuisine de sa Grand'mère (aussi rapide qu'un éclair au chocolat ... ... ...  De Pont-Aven),

revenant toute joyeuse avec justement ce qui manquait au décor.

Voir sa géniale idée touristiquante sur la photo du jour :

Vous me direz que ça fait très "CHICorée" 

C'est ce que je pensais aussi avant que notre vive CHARLiO'T  - qui veut toujours avoir le dernier mot - me déclare avec un air agacé :

Ça fait peut-être CHICorée,  mais sûrement pas ... 

... "CHICorrelleau"

La CHARLiO'T a tout compris : pas vous ?

...........................................................................................................

Cela dit, et pour finir sur une note plus sérieuse ... et surtout plus salée,

je vous avoue que je n'ai pu m'empêcher de regarder derrière ce totem d'au moins une tonne

pour voir son prix.

Au putain ! 1franc15 les 500 grammes.

Comment voulez-vous que les petits débitants du coin ayant déjà bien du mal à joindre les deux bouts, puissent s'équiper un piège à cons aussi coûteux ?.

C'est de la concurrence déloyale, ... même si le décor de l'établissement se veut strictement ROYAL comme vous avez pu le constater sur la façade, en regardant de près les motifs inscrits. 

--------------------------------------------------------------

Cela dit, vous avez compris que le paragraphe d'aujourd'hui n'est que de la pure fiction. Jamais notre Grand J.M. n'acceptera que son séduisant pays d'adoption se fasse défigurer de façon aussi minable,

... pour n'attirer

... comme des chics mouches à bestiaux cultivées, 

... que des nuées de touristes désœuvrés de passage éclair !!! 

--------------------------------------------------------------

 

1 Franc 15 les 500 grammes ?

1 Franc 15 les 500 grammes ?

Partager cet article
Repost0

Un café nature ... avec deux croissants (Suite de la suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Ma chère CHARLiO'T, tu ne trouves pas qu'il manque quelque chose dans ...

Ma chère CHARLiO'T, tu ne trouves pas qu'il manque quelque chose dans ...

Un café nature ... avec deux croissants (suite de la suite)

Cela dit, je pense que les toques des 26 cantines du coin ne vont pas tarder à se bouffer le cul. La concurrence devenant par la force des stupides décisions municipales de plus en plus rude entre ces éplucheurs de patates, ... 

... d'autant plus que d'avoir le "royal privilège" accordé par le plus généreux maire au monde, d'une occupation du domaine public dans ce mini-minuscule hyper-centre-ville est une redoutable arme de destruction massive contre tous les autres établissements commerciaux du patelin.

Comme le dit la futée CHARLiO'T :

"A Pont-Aven, ce sont depuis quelques temps les Lebretissimistes terrasses qui ont le chic de terrasser toutes les autres"

J.M. : Te rends-tu compte des dégâts que tes grosses bêtises occasionnent hors de la Grand'Place du musée et de ses proches alentours ?

Te rends-tu compte que les nouveaux envahisseurs de la semaine que je porte aux nues depuis avant hier, viennent de transformer l'esprit et le caractère (en principe immuable) de l'espace architectural de l'environnement du pont, ...

... en les ridiculisant en les transformant en une espèce de minable P'tite Place du Roi Gradlon à la Quimpéroise

Que fais-tu de nos précieuses et réputées différences patrimoniales et culturelles que toute la Bretagne était en droit de jalouser, il y a encore peu ?

"T'es aussi conq que la précédente mairesse" te dit l'écœurée CHARLiO'T

Ecœurée comme tous les sensibles pontavénounours du cru que je rencontre ces jours-ci.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

J.M. : Où es-tu ?, que fais-tu ?

Je ne sais plus où me garer depuis que tu as autorisé un migrant "bon genre bon chico" à occuper les deux dernières places de stationnement public devant chez BOULIDOR.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Conclusion du paragraphe :

M le maire de Pont-Aven : Vivement que la CCA construise le parking de son musée ... ... ... ... comme l'exige strictement les Lois de la République Française : Tu ne penses-pas ?
J.M. : Tenant le poste honorifique de "figurant" déguisé en faux ministre de la Culture de FIDELIN, tu pourrais peut-être lui en parler ...

... entre deux sourires devant les journalistes !

A suivre demain

-----------------------------------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Je reconnais qu'elle ne paye pas de mine,  et pourtant ???

Ma chère CHARLiO'T, tu ne trouves pas qu'il manque quelque chose dans ce chic-choc

décorum ... d'enterrement de la vie d'un garçon de café "bien de chez nous"  ?

 

...  

Attendez la suite SVP

 

--------------------------------------------------------------

 

Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>