Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Serait-ce une bonne nouvelle ? (Page n°3)

Publié le par chercheur d'histoires

Toujours rien en vue ?. Non, nous avons finalement décidé de servir de modèles aux photographeux

Toujours rien en vue ?. Non, nous avons finalement décidé de servir de modèles aux photographeux

Serait-ce une bonne nouvelle ? (Page n°3)

Aux armes citoyens !

- - -  Suite et fin  - - -

Et Rustéfan, et la passerelle du port, et l'avenir du Square Botrel, et la décomposition de la rivière, et les saccages de nos environnements urbains et ruraux, et le bien être et la sécurité de la population de plus en plus violenté  etc. etc., et  etc.

Dans deux ans, après les élections, quelles seront les vraies et honorables missions d'intérêt public que devra accomplir notre nouveau directeur des services techniques communaux ?
Ce sera évidemment la prochaine municipalité qui devra les définir.
Ce sera aussi aux pontavénizoneux de bien choisir leurs élus, afin que la commune ne soit plus dirigée que par des élustucrus, ou des élustupides, comme cela est devenu une habitude dans le bled depuis si longtemps.

------------------------------  

J'ai gardé une nouvelle fraîche pour le dessert de cet article :

J.M. a l'intention de détruire l'ancienne forge des chemins de fer situé près de la maison des jeunes.
C'est la première corvée qu'il vient d'imposer à son directeur des travaux communaux.

Voilà encore un bien immobilier qui va disparaître de l'inventaire communal sans la moindre consultation préalable des citoyens.

Ça m'agace au plus haut point.

Que J.M. et son équipe de bras cassés n'aient aucune idée sur une éventuelle affectation de ce bâtiment est une chose parmi hélas tant d'autres, mais serait-ce une raison suffisante pour effacer définitivement cette ancienne forge de la mémoire collective du pays ?  

Rappelez-vous : La première année de son mandat, monsieur le maire avait décidé que la commune acquiert l'ancienne maison de la pisciculture.

L'une des membrures de son équipe ayant proposé stupidement de l'aménager afin recevoir des femmes battues, ...
... avant que quelques mois après il ordonne de la détruire.

Pourquoi donc avoir de ce fait dépensé de l'argent public pour rien ?

"Au fait J.M. : Que sont devenues ces femmes battues. Tu t'en occupes au moins ?" lui demande la CHARLiO'T

Les points d'interrogation du jour :

Monsieur ... (censuré) ... : Après la forge, pourquoi pas tant qu'à mal faire, ordonner la démolition des majestueuses ruines de Rustéfan ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?  

--------------------------------------------------------------

* Non ce n'est pas une formule vexatoire comme vous pouvez l'imaginer.

Je n'oserais pas.

Il n'est ici question :

 Que des ancestrales succulentes et inimitables  andouilles "faites cheminée maison" de chez les PORTAL de la rue de Concarneau.

Que de la purée de patates de nos jardins pontavénains ... non filigérés !.

Et de l'excellent beurre des fermes de Nizon va-t-il sans dire.

Que des produits "bien de chez nous " à déguster sans modération  ... de langage.

--------------------------------------------------------------------

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Serait-ce une bonne nouvelle ? (Page n°2)

Publié le par chercheur d'histoires

Tu prends un café ? --- Non merci pas à ce prix ...

Tu prends un café ? --- Non merci pas à ce prix ...

... nous n'appartenons pas à ce monde. ______ Mais que cherchent donc ces deux artistes ?

... nous n'appartenons pas à ce monde. ______ Mais que cherchent donc ces deux artistes ?

Serait-ce une bonne nouvelle ? (Page n°2)

Notre nouveau venu déclarant tout de go : "Pont-Aven est une ville agréable que je n'avais pas à ... (ailleurs)"

J'adore cette petite phrase que prononcent systématiquement tous les nouveaux arrivants à Pont-Aven pour la première fois.

Même les anciens, comme par exemple monsieur le maire, lorsqu'il dit aux nouveaux arrivants "qu'à Pont-Aven il fait bon vivre"

Cela dit : monsieur le Directeur des services techniques sait-il vraiment où il met les pieds ?

- - -  Suite  - - -

Les paris sont ouverts : Va-t-il résister plus longtemps que la plupart des nouveaux arrivants, des nouveaux commerçants, ou encore des nouveaux fonctionnaires communaux sur Pont-Aven    ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

(Tiendra-t-il plus longtemps sur son siège éjectable qu'une conserv'atrocité de la Cité !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!)

(Excusez moi, je me suis brièvement perdu dans des visions d'un futur ...
...  peut-être plus proche que prévu ?) 

--------------------  

"De l'expertise ?", il va en avoir besoin pour faire face aux immenses tâches qui l'attendent.

Cela dit : je délecte aussi la petite phrase prononcée par monsieur le maire à cette occasion.

"Il s'agit pour lui de remettre de l'ordre dans la maison"

Parlerait-il de "la Maison du jouir" de Gauguin ? ...
...  ou du foutoir du centre du bourg-d'en-bas que la CCA nous a usurpé ?

A ce sujet, je vous propose de nouvelles intéressantes questions existentialistes.
Des sujets de réflexions ultra brûlants que devraient se poser tous les pontavénizon'arts :

 Le rôle de monsieur le directeur sera-t-il de se préoccuper des innombrables problèmes qui pourrissent la vie des habitants (souvent devenus insolubles), où plus modestement celui de régler au mieux les petits soucis du musée et de la trentaine de boutiquiers et loueurs de galeries qui jouissent : à fond la caisse, de ce dernier

Sera-t-il chargé de remettre de l'ordre dans les ruines de notre célèbre pays, où plus modestement poser des bouts de sparadrap sur des blessures de rien du tout ?

A cet égard, la liste des travaux définis par J.M. qu'il devra réaliser prochainement ne me dit rien de bon.

Ce n'est pour moi qu'une liste de broutilles face aux lourds défis qui se profilent à l'horizon des prochaines élections.

Aux armes citoyens !

Suite et fin demain matin

--------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

La CHARLiO'T a la réponse : Elles cherchent dans le coin "des modèles pour artistes"

La CHARLiO'T a la réponse : Elles cherchent dans le coin "des modèles pour artistes"

Partager cet article
Repost0

Serait-ce une bonne nouvelle ? (Page n°1)

Publié le par chercheur d'histoires

Une affaire turlupinante

Une affaire turlupinante

Serait-ce une bonne nouvelle ? (Page n°1)

La commune vient d'embaucher un nouveau directeur des services techniques communaux.

Serait-ce une bonne nouvelle : ou pas ? pour les pontavénizon'arts.

C'est la question du jour à laquelle je vais essayer de répondre correctement et sans détour.

Selon la presse, ses objectifs seraient "de mieux structurer les services et d'augmenter les niveaux d"expertises"

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Oh là là" s'exclame la CHARLiO'T avant d'interpeller J.M.  

 (... sencuré ...) pourquoi ne nous as-tu jamais avoué que jusque-là, les services techniques étaient mal structurés ?"

Toi qui dans une vie antérieure occupa le poste d'adjoint à l'urbanisme, puis celui d'adjoint aux travaux ( ... sencuré ...) (comme le disaient de sales cons pontavéniais), tu devais bien le savoir tout de même ?"

"Mieux veau tard que jamais" se dit encore, mais cette fois pour essayer de se consoler de la bêtise humaine, notre chère bouchère CHARLiO'T

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Notre nouveau venu déclarant tout de go : "Pont-Aven est une ville agréable que je n'avais pas à ... (ailleurs)"

J'adore cette petite phrase que prononcent systématiquement tous les nouveaux arrivants à Pont-Aven pour la première fois.

Même les anciens, comme par exemple monsieur le maire, lorsqu'il dit aux nouveaux arrivants "qu'à Pont-Aven il fait bon vivre"

Cela dit : monsieur le Directeur des services techniques sait-il vraiment où il met les pieds ?

 

A suivre demain

------------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Je reviens sur la bizarroïde affaire du mois d'août.

C'est-à-dire, la zone de livraisons mise précipitamment en place par J.M. 

J.M. : Pourquoi l'arrêté municipal de création de cette zone n'est-il pas affiché sur place ?

J.M. : De ce fait, pour quelles sombres raisons il n'existe plus de stationnements réservés aux personnes à mobilité réduite à proximité de l'entrée de notre SALLE JULIA et des locaux municipaux de l'ancien musée ?

Je laisse la CHARLiO'T poser une dernière question à monsieur le maire : 

"J.M. : Pourquoi cette zone de livraisons reste-t-elle en zone bleue :

Serait-elle réservée aux livreurs d'escargots ?"

------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

300 000 entrées (Page n°2)

Publié le par chercheur d'histoires

Serait-ce la toute première bonne idée de J.M. depuis qu'il tient les rênes de la commune ?

Serait-ce la toute première bonne idée de J.M. depuis qu'il tient les rênes de la commune ?

300 000 entrées (Page n°2)

J.M. (... censuré ...)des CC'ânerillettes de porc maison de Nizon  : Dis nous STP quel est le pourcentage d'entrées payantes comptabilisées au regard de ces 300 000 entrées enregistrées ?

Que la moitié me dit mon petit doigt, mais se trompe-t-il ?

---  Suite  ---

Le calcul est beau, mais d'autres plus réalistes le sont moins.

De même, si les données CC'ânesqueuses paraissent belles, d'autres réalités le sont moins.
En effet, je viens d'apprendre de source sérieuse,
que le comptable des musées Concarnoisistes venait de démissionner ... ????????????????????????????????? ...
...  pour de sombres raisons
si j'ai bien compris.
Monsieur le maire de Pont-Aven, pourrais-tu démentir ou non cette information de couloir des musées, et nous apporter le cas échéant des informations plus précises sur ce scandale présumé ?

Tu nous dois bien ça J.M. :

En effet : N'oublies pas qu'à chaque fois que tu assistes à une réception culturelle au musée, ou dans la Salle Julia mitoyenne, tu es comptabilisé dans ces 300 000 entrées.
C'est donc à chaque fois que tu pousses les portes de ce pénitencier pour toi, que tes administrés versent par ta faute plus de 3 € de pénitence à la CC'ânerie !

" 3 € ? : C'est le prix d'une tournée générale de cafés au café, au Café de chez Marie Louise à Kergam" nous fait remarquer la CHARLiO'T

------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Serait-ce la toute première bonne idée de J.M. depuis qu'il tient les rênes de la commune ?

Pour lutter contre la crasse estivale, Monsieur J.M. (... sencuré ...) aurait-il décidé de mettre à la disposition des toutous, des panoplies de balais jaunes et pelles bleues (Jaune et bleue comme les zones de stationnement !) à chaque coin des coins du bourg-d'en-bas afin que ces doryphores gloutons fassent eux-mêmes le nettoyage des rues ?

------------------------------------------------------------------ 

Partager cet article
Repost0

300 000 entrées (Page n°1)

Publié le par chercheur d'histoires

Un petit coin de l'entrée du musée ...  aux petits  soins de la CCA !

Un petit coin de l'entrée du musée ... aux petits soins de la CCA !

Un banc public tout chic ...  se morfondant près de l'entrée du musée !!

Un banc public tout chic ... se morfondant près de l'entrée du musée !!

300 000 entrées  (Page n°1)

C'est le titre de la dernière communication médiatique du service des propagandes des musées de la CC'ânerie.
Vous n'avez pas pu la rater tout de même : En effet, elle a été diffusée la semaine dernière, page 9, puis 10, puis 11 de l'un des deux can'arts des coins-coins du coin !

"300 000 entrées au musée de Pont-Aven depuis son ouverture en 2016"

"Pour se la péter outrageusement, il n'y a pas mieux qu'une bonne conser'atrocité" nous fait remarquer la CHARLiO'T

La formule est belle, mais d'autres réalités qui le sont moins se cachent dessous les dessous de la soutane de cette formulation CC'ânesqueuse.

Je me permets de rappeller à la distinguée conserv'atrocité que la CCA ponctionne sans raison logique  320 000 €/an sur la lilliputienne caisse communale de Pont-Aven, et cela dans le cadre du fonctionnement du musée de la CC'ânerie pontavéniais.

"Le beurre, l'argent du beurre, et même les croûtons secs qui vont avec" nous fait remarquer la CHARLiO'T

Une très lourde ponction sur les comptes publics des pontavan'arts, établie selon une convention secrète signée en 2011 par dame la soutane et le Président de la Communauté des Communes (CCA) ???

Ce qui pour les années 2016, 2017, 2018 d'existence du musée pontavéniais, représente une somme totale de 960 000 € puisée dans un puits aujourd'hui presque tari.

Soit concrètement : plus de trois euros par entrée de ce musée. 

Soit un encaissement théorique sur 3 ans  de :

300 000 entrées à 7€ + 3 € versées par les habitants de Pont-Aven  = en principe trois millions d'euros ????????????????????????????????????????????????????

 

J.M. le sinistre mini-ministre de la Culture des CC'ânerillettes de porc maison de Nizon : Dis nous STP quel est le pourcentage d'entrées payantes comptabilisées au regard de ces 300 000 entrées enregistrées ?

"Que la moitié" me dit mon petit doigt, mais se tromperait-il ?

A suivre demain

-----------------------------------------------------------------------------------------

Les photos du jour :

Le musée du l'art "bien propre sur lui", ne recevant manifestement que du beau monde !!!

Et oui, comme vous le remarquez : Madame la Conserv' ... de rillettes de poulettes de Nizon, tient absolument à la réputation de son établissement !!!!

Comme le dit le caca de la CHARLiO'T : "c'est du rigolo plein de poils"

-----------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article
Repost0

Je ne voudrais pas lui faire des crasses

Publié le par chercheur d'histoires

Insupportable vue d'un petit espace verts de la rue BRIZEUX

Insupportable vue d'un petit espace verts de la rue BRIZEUX

Près de l'Eglise Paroissiale le 16 août

Près de l'Eglise Paroissiale le 16 août

Je ne voudrais pas lui faire des crasses

Je ne voudrais pas faire des crasses à monsieur le maire de Pont-Aven, mais tout de même :

Un ami de Pont-Aven vient de me transmettre une photo de l'Espace Vert de la rue Brizeux prise cette semaine.

Les fautifs ?: Sûrement des porcs de passage éclair dans ce petit espace paradisiaque du port.

Je vous en propose une autre que j'ai prise en pleine chaleur caniculaire le 16 août.

Les fautifs ?: Tout aussi sûrement, les chefs de quelques-unes des innombrables cantines qui cernent le musée de la CC'ânerie.

Vous me dites que ce n'est pas grave ?

Et bien : Prêtez-moi un appareil de photos capable d'enregistrer les odeurs et nous en reparlerons ...

... en portant des masques à gaz !

.......................................................

La senteur des odeurs du jour :

De la queue de lotte pourrie : vous connaissez ?

La fine bouche de la CHARLiO'T me répondant : "Celle de la lotte ? : Non, je ne connais pas"

-----------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article
Repost0

Les faits divers de l'été pontavéniais (Page n°3)

Publié le par chercheur d'histoires

La bagnole de M le maire ??????????????????????????????????????????????????????????

La bagnole de M le maire ??????????????????????????????????????????????????????????

Et celles de ses gardes corps !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et celles de ses gardes corps !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Les faits divers de l'été pontavéniais (Page n°3)

L'ancienne ligne des Chemins de Fer à voie étroite et son viaduc sont certes une solution : Quoique dangereuse,  d'un contournement "de secours" du centre ville.

 Cependant, il faut reconnaître que ce passage reste des plus indispensable pour la circulation de la population locale d'une rive à l'autre de la rivière.

Il serait difficile d'imaginer d'interdire la circulation des véhicules sur cet ouvrage d'art.

La pagaille serait encore plus intense dans le centre ville, surtout en été.

En reconnaissant cela, nous plongeons  - du haut du viaduc - au cœur des problématiques majeures de l'ancienne ville.

N'oublions pas que le bourg-d'en-bas de Pont-Aven est traversé par trois Routes Départementales qui s'enchevêtrent en son centre.

Ce qui explique la densité agressive du trafic en ce lieuy compris celui des engins agricoles.

Un trafic très dangereux pour les piétons et les fauteuils roulants, que doit pourtant supporter la population locale.

La configuration des lieux ne permet pas d'envisager de construire une voie de contournement du minuscule centre historique de la ville, comme cela se pratique depuis longtemps presque partout ailleurs.

Il me semble qu'il y a bien longtemps que tous les élustucrus du coin ont oublié cette donnée urbanistique essentielle.

Je le dis sans cesse ici  :

Il n'y a plus de solution à Pont-Aven pour régler les problèmes des circulations et des stationnements dans l'hyper minuscule centre de l'ancienne ville.

D'autant plus que la tragique création d'un musée de cent millions de tonnes de stupidités en plein centre de ce foutoir n'a fait que renforcer au centuple cette insolubilité.

Conclusion du jour :

Pontavénounours : Vous êtes dans la merde jusqu'au cou jusqu'à la fin de vie du musée de la CC'ânerie.

---------------------------------------------------------------------

Les photos du jour :

Manifestement J.M. n'en a plus rien à cirer : ni de Pont-Aven, ni de ses habitants.
Depuis quelques temps lorsqu'il va au bistrot, il stationne systématiquement sa bagnole sur des espaces strictement interdits, comme vous pouvez le remarquer sur les photos qui viennent de m'être transmises.

Idem pour ses gardes corps.

Sachez-le : Des photos compromettantes de ce type, il y en a de plus en plus qui circulent sur internet.

Même lorsqu'elles concernent notre cher ex-garde champêtre !

"C'est rigolo plein de poils" comme le dit si bien notre poilante CHARLiO'T

---------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Les faits divers de l'été pontavéniais (Page n°2)

Publié le par chercheur d'histoires

Les faits divers de l'été pontavéniais (Page n°2)

Les faits divers de l'été pontavéniais (Page n°2)

Durant le premier mandat de dame la soutane, un gros bloc de béton armé s'était détaché du dessous du viaduc pour atterrir "discrètement" dans la salle à manger d'Anaïs après avoir transpercé la toiture de sa maison.

Après cet accident, y a-t-il eu une étude scientifique sur l'état de l'ouvrage et sa dangerosité ?
Que dalle !  

On ne peut pas être à la fois au Moulin David, et au fourre-tout du musée : N'est pas madame la chevalière de l'ordre de la légion d'horreur ?

Je pourrais prendre pour autres exemples : la passerelle du Port (Voir il y a quelques mois sur ce blog), les ruines de Rustéfan, les arbres du Bois d'Amour, la Place Julia et ses rues adjacentes,  etc.

Je ne vais pas défoncer des portes ouvertes, ni défoncer le parapet du viaduc en déclarant que la traversée en voiture de ce viaduc est une opération périlleuse en raison de l'étroitesse de sa chaussée bordée de chasse-roues particulièrement traites.

Il ne peut être emprunté en toute sécurité qu'en voiture légère et à la vitesse d'un fauteuil roulant ...
...  si l'on ne veut pas se retrouver en fauteuil roulant ...

... ou plus si affinités avec le diable. 

Mais ça, les pontavénizon'arts le savent bien.

Les touristes de passage éclair par contre : Pas du tout.

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Les faits divers de l'été pontavéniais (Page n°1)

Publié le par chercheur d'histoires

Les faits divers de l'été pontavéniais (Page n°1)

Les faits divers de l'été pontavéniais (Page n°1)

Je vous préviens : Ce n'est pas drôle.

Après la chute d'il y a un mois d'une énorme branche d'arbre ayant failli écraser un passant par là  sur le chemin d'accès à la vision ...  en chair et en os ...  du "Talisman" dans le Bois d'Amour, ce fut la semaine dernière à 30 mètres de là, la bagnole d'une famille d'Italiens qui s'écrasa avec son contenu dans le lit de l'Aven en tombant de 15 mètres du haut du viaduc.

Le même jour et à quelques heures près, que l'effondrement du viaduc de Gênes !

.......................................................................................................................................................................................................

"Pont-Aven : La Cité de tous les dangers"

AFFIRMATIF : Manifestement cela est de plus en plus lamentablement la triste réalité du pays.

Depuis l'ouverture du musée de la CC'ânerie et de l'aménagement de merde de sa Place, il ne se passe pas un jour d'été sans que deux voitures ne s'embrassent du bout de leurs rétroviseurs, sans qu'une bagnole ou deux ne soient cabossées, sans que des dizaines de piétons ne frôlent dangereusement le pare-choc d'un véhicule. 

Ce n'est que de la broutille bien sûr mais tout de même : Depuis l'ouverture du musée ce sont des centaines de carrosses de ce type qui tous les ans en font les frais ...
... et parfois aussi des humains !

"Pont-Aven : La Cité des autos-tampons"

AFFIRMATIF : Et ne croyez pas que ces automobiles soient celles de nos fêtes foraines d'autrefois.

Pour autant, notre cher ... (censuré) ...reste aussi zen ...
...  qu'un âne regardant les avions passer au-dessus de son bonnet.

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

L’hystérie générale des peuples modernes (page 2)

Publié le par chercheur d'histoires

Que faire de ce joli panneau lumineux à 60 000€, ne servant strictement à rien ?

Que faire de ce joli panneau lumineux à 60 000€, ne servant strictement à rien ?

L’hystérie générale des peuples modernes (page 2)

 

Conclusions 

J'invite tous nos parlementaires à venir faire un petit tour dans les affaires courantes de la Cité des anciens Peintres de talent.
Ce serait pour nous du rigolo plein de poils à gratter.
Ils seraient sans aucun doute accueillis comme des Rois Nigauds dans notre magique Salle Julia CC'ânesquisée.

"Champagne au cidre du pays, Biscuits secs cuits dans notre célèbre Piscuiterie; et puis : discours fourre-tout de monsieur le maire au menu : Que demander de plus ?" leur demande notre accueillante CHARLiO'T NATIONALE

"J.M. pourrait même offrir à leurs chauffeurs des prunes du pays"

Ils pourront ainsi : gavés de bonnes choses, prendre connaissance des innombrables abus en tout genre dans les détournements des Lois et Règlements de la République Française de coutume dans la Cité des anciens Peintres de talent, ...
...  impliquant non seulement les élu'stupides du coin, mais également de nombreux malhonnêtes représentants de Haut Rang de nos Institutions nationales, régionales et locales sans scrupule.

Pont-Aven en crève 

L'hystérie calamiteuse d'une conserv'atroce atteinte par une ravageuse folie des grandeurs, voilà encore une bonne affaire à ne pas rater lors de ce séjour plein de surprises ...
...  contrairement à l'affaire Benallabêtise. 

------------------------------------------------------

La photo du jour :

Que faire de ce joli panneau lumineux à 60 000 € ne servant strictement à rien ?

"J'ai une idée de dingue" me dit la CHARLiO'T

Lui demander d'informer les toutous sur le degré de pollution et sur le taux des particules fines de l'air du centre ville.

Ce serait en toute connaissance de cause que ces foutus cons accepteraient de s'assoir sur les terrasses du pays.

Qu'ils ne viennent pas ensuite se plaindre auprès de J.M. d'y avoir attrapé leur cancer !

Chez nous, on ne rigole pas avec ces choses là.

D'ailleurs, chez nous Benalla aurait certainement obtenu la Légion d'Honneur !!!

-------------------------------------------------------------------- 

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 > >>