Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’hystérie générale des peuples modernes (Page 1)

Publié le par chercheur d'histoires

Si vous aviez le choix entre : ...

Si vous aviez le choix entre : ...

Des zones de campings cars payantes, et d'autres parkings librement accessibles comme ici : ...

Des zones de campings cars payantes, et d'autres parkings librement accessibles comme ici : ...

L’hystérie générale des peuples modernes (Page 1)

C'est un sujet de "devoirs de vacances"

C'est donc le moment pour moi de l'écrire en cette période vachement caniculaire.

Vachement : Comme d'ordinaire ici bien entendu.

---------------------------------------------------------------------------------

1964 : Création de l' ORTF

Elle nous promettait de vraies informations, des accès à des connaissances illimitées, de l'intelligence pour tous.

Qu'en est-il aujourd'hui ?

En 2017 nous avons été particulièrement gâtés :

Gâtés durant des semaines, parfois durant des mois, de désinformations claquantes diffusées en boucle H 24 dans l'hystérie générale de nos Grands désinformateurs de la TV. 

Plus d'information, mais uniquement des commentaires des informations :

Des commentaires plus ou moins vaseux ou mal orientés, plutôt plus que moins douteux.

Durant tout ces temps, plus question pour nous de recevoir les vraies informations du moment promises et attendues par tous. 

Ce fut par exemple :

- Le temps des Elections Présidentielles qui apporta son lot d'innombrables lynchages  d'individus en direct, avant même qu'éventuellement la justice ne les condamne.

- Ensuite nous dûmes vivre la Johnnymania du siècle.

- Sans oublier la saga de Notre Dame de la Landesmania qui finit en peau de boudin ...

... de sang des cochons du coin !

- Tout récemment, nous dûment encore subir une Benallamania sans précédent.

J'ai regardé la Chaîne Parlementaire pour essayer de comprendre quelque chose dans la cacophonie télévisée générale.

- Là aussi j'ai entendu des parlementaires hystériques qui criaient aux loups, accusant le Gouvernement de ne pas avoir foutu ce Benalla à la porte manu militari, au moyen de coups de pied au cul !

Manifestement ces hystériqueux ne savaient pas qu'en France, il existait des Tribunaux des Prud'hommes seuls compétents pour traiter ce genre d'affaires.
Il y en a même qui reprochaient au Président des Français de ne pas avoir créé une STASI Française.

Durant deux semaines d'hystérie, le Parlement a dû arrêter de travailler sans que personne ne puisse stopper cette hystérique machine médiatique infernale. 

Vous direz que je suis vache de raconter de telles vacheries qui rient, mais que voulez-vous : J'ai du mal au cul de devoir supporter de telles énormités indignes de nos institutions politiques.

............................................................................................................

Mais qui est donc au juste ce Benalla :

Une sorte de mollason pyromane se faisant pompier ?

Un excité de l'uniforme ayant pété un plomb sans mort d'homme ni blessure ?

Nos parlementaires ne savant-ils pas que chez nous : au fond de nos  Provinces, des Benalla comme ça on en croise tous les jours ?
Et pourtant nous n'en faisons pas l'affaire nationale du siècle ...
...  en emmerdant tout le monde pour en réalité trois fois rien.

A suivre demain

--------------------------------------------------------- 

 

-  

 

 

 

 

 

 

Où iriez-vous garer votre dortoir à roulettes ?

Où iriez-vous garer votre dortoir à roulettes ?

Partager cet article
Repost0

  Des rues piétonnes (Page n°3)

Publié le par chercheur d'histoires

Le parking communal du Moulin Neuf dans le Bois d'Amour

Le parking communal du Moulin Neuf dans le Bois d'Amour

Des rues piétonnes (Page n°3)

Le plaisir de marcher.

C'est une notion des plus essentielles que les urbanistes contemporains devraient avoir en tête.
- Est-ce le cas à Pont-Aven madame la mini-ministre à l'urbanisme ?

- Pensez-vous qu'aujourd'hui, se promener dans le centre ville de Pont-Aven est source de plaisir ?

NON, c'est tout le contraire. 

Ce plaisir que l'on éprouvait autrefois en flânant dans les rues, le long de la rivière, dans les bois, ou encore dans les bizarres autant qu'étranges petits coins discrets de ce charmant coin de paradis ?

(Rustéfan par exemple) 

Voilà une excellente question à noter sur la tablette des questions à poser aux prétendants des futures élections municipales :

Comment refondre le Pays des anciens Moulins afin que sa population et ses visiteurs retrouvent le goût de ces plaisirs "bien de chez nous" ...
... aujourd'hui perdus en raison de la stupidité de ses dirigeants et autres mauvais acteurs, depuis le règne de la famille Rivet ?

La réanimation et la revitalisation du pays seraient-elles envisageables sans tenir compte de cette réalité fondamentale ? 

Ne comptez pas sur le futur PLU pour y répondre, vous serez lourdement déçus.

Pontavénizoneux : A vous d'y réfléchir dès maintenant.

Un immense défi vous attend. Après il sera trop tard.

----------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Savez-vous qu'en 1980, la municipalité avait acquis ce terrain pour y aménager des stationnements à l'attention des promeneurs désirant se balader le long de la rivière dans le Bois d'Amour ?

(Selon la volonté de la municipalité de l'époque)

Cette année, J.M. a voulu réserver ce terrain communal pour le stationnement des cars menant leurs troupeaux au musée.

"Encore du grignotage d'une portion du patrimoine communal par la CC'ânerie" nous fait remarquer la CHARLiO'T.
En réalité, ce sont les campings cars dortoirs qui l'occupent gratuitement en permanence, afin de ne pas stationner dans le parc payant aménagé cette année à cet effet par la municipalité !

Résultat des courses :

Les pontavénounours ne sachant plus où garer leur véhicule pas trop loin de chez eux, n'y ont même plus accès !

Bravo monsieur le maire ! 

----------------------------------------------------------------

  

Partager cet article
Repost0

Des rues piétonnes (Page n°2)

Publié le par chercheur d'histoires

Les oies sont de retour ...

Les oies sont de retour ...

... Et elles savent mettre une ambiance de ouf, comme plus un seul humain dans le coin !

... Et elles savent mettre une ambiance de ouf, comme plus un seul humain dans le coin !

Des rues piétonnes (Page n°2)

Je connais une conserv'atroce (assise sur un siège éjectable ???), et une trentaine de boutiquiers qui se frottent les mains d'avoir l'honneur et le privilège de stationner dans la cour piétonne de la mairie de J.M.

- - -  Suite  - - -

De surcroît, ils sont tous contents de jouir du plus démesuré musée au monde, au regard de la petitesse et de l'étroitesse du trou dans lequel de minables trous-du-cul l'ont implanté. 

Un musée devant lequel un grand parvis piétonnier devait être aménagé, selon le cahier des charges de son permis de construire.  

Le centre du bourg-d'en-bassesse de Pont-Aven serait-il devenu dès lors, une zone piétonnière apaisée et sécurisée ?

Sûrement pas : C'est tout le contraire que doit supporter la population.

Une dite par... (censuré) ...: "zone structurée" dans laquelle, en réalité, les piétons (et nos oies) ne peuvent circuler que sur les chaussées encombrées de cohortes de véhicules de toute nature et de toute grosseur.

Les trottoirs et les espaces en principe réservés aux piétons étant encombrés de leur côté, de terrasses, de panneaux, de bacs  etc.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Non, il faut le reconnaître : Dans cet indescriptible foutoir merdique particulièrement agressif,  il n'existe pas d'espaces piétonniers sécurisés et apaisés :

Ni sur la microscopique Grand'Place, ni même dans les rues et ruelles adjacentes.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

C'est l'une des multiples raisons pour lesquelles le nouveau musée ne pouvait absolument pas pas être implanté en cet endroit.

Cette réflexion, je l'ai déjà développée plusieurs fois ici.

Cependant, dans cet article de circonstance, je vais essayer d'aller plus loin dans mes propos d'ex-urbaniste de terrain.

Le plaisir de marcher

 

Ce sera pour demain matin

 

----------------------------------------------------------------

  

Partager cet article
Repost0

Des rues piétonnes apaisées (Page n°1)

Publié le par chercheur d'histoires

Oui mais gast ah gast : A Pont-Aven, uniquement sur les chaussées lourdement roulantes !!!

Oui mais gast ah gast : A Pont-Aven, uniquement sur les chaussées lourdement roulantes !!!

Des rues piétonnes apaisées (page n°1)

C'est le dada contemporain des élus de toutes les grandes et moyennes villes au monde.

Le seul moyen pour y arriver est de chasser les bagnoles des centres villes.

Mais ce n'est pas grave :

Pas grave tant que les attraits de ces villes resteront supérieurs aux inconvénients imposés afin d'arriver à cette radicale finalité.

Rappelez-vous : Dans les années 1970, un peu partout en France, les urbains ont fuit massivement les villes concentrationnaires devenues invivables pour aller s'installer dans les périphéries au point que des mesures importantes furent adoptées par les municipalités afin de repeupler les centres urbains.

C'est d'ailleurs cette seconde idée qui prédomine aujourd'hui dans les nouveaux projets de PLU.

La règle étant de préserver les espaces ruraux en densifiant les zones déjà urbanisées.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Cela dit, et comme le dit pertinemment la CHARLiO'T : "Le mouvement Dada n'appartient pas à l'histoire picturale de Pont-Aven"

" Du moins : tant que la conserv'atroce n'y aura pas mis son nez !!! "

D'autre part, l'énorme problème de l'étroitesse du minuscule centre du bourg-d'en-bas de Pont-Aven ne permet pas résoudre de cette manière celui de la sécurité des piétons, sans occasionner de nouvelles difficultés de circulation générale, encore plus importantes.
Et pourtant, c'est ce qui est stupidement proposé par les élustucrudités du cru depuis le règne de l'honorable dame la soutane.

- Durant ses deux mandats, elle a réussi à chasser les habitants de son centre historique.

- C'est maintenant au tour de J.M. de tout faire pour y chasser les bagnoles ...
...  en éliminant les unes après les autres, les places de stationnement.

Mais pas celles de tous :

Je connais en effet une conserv'atroce (assise sur un siège éjectable ???), et une trentaine de boutiquiers qui se frottent les mains d'avoir l'honneur et le privilège de pouvoir stationner librement dans la cour piétonne de la mairie de J.M. !

 

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article
Repost0

La honte pontavéniaise du millénaire (Fin) 

Publié le par chercheur d'histoires

Gast ah gast ! : il n'en reste plus qu'un immonde tas de ferraille !

Gast ah gast ! : il n'en reste plus qu'un immonde tas de ferraille !

La honte pontavéniaise du millénaire (Fin) 

A Pont-Aven, on baigne dans la puanteur de l'apologie des détournements des LOIS

Comme si la commune n'était déjà pas assez crasseuse comme ça

- - -  Suite  - - - 

Cette distinction Républicaine a-t-elle au moins été trempée dans le bénitier de la Chapelle de Trémalo afin de réconcilier cette grenouille avec le Code Civil et toutes les autres Lois de la République Française ?

--------------------------

Il y avait là, ce matin-là, tous ceux que je dénonce depuis 6 ans pour avoir lourdement fauté lors de l'instruction du permis de construire du musée.

On comprend donc leur discrétion !

Où est passée la Justice Française dans cette scandaleuse affaire ? 

Elle s'active sans aucun doute à regarder la TV pour pincer les méchants du pays ... condamnés par les médias avant même leurs procès ?

Et nos manants "bien de chez nous" : Ce sont d'innocents enfants de chœur peut-être ?

Mais depuis quand les enfants de chœur sont promus au grade de chevalier de la légion d'honneur ?

Je ne cesse de déclarer haut et fort à qui veut bien l'entendre que ce permis de construire est entaché de lourds détournements de règles principales du code de la construction et de l'urbanisme.
Des abus passibles de poursuites devant la justice pénale.
Je ne suis pas expert en ce domaine, mais il me semble même que certains méfaits constatés seraient passibles de poursuites devant les Assises.

Ce n'est pas rien, et pourtant comme cet énorme scandale n'est pas passé à la TV,

... il n'est rien pour les citoyens du beau Pays des Moulins !

La conclusion du jour :

Pont-Aven, l'honorable pays des incitations aux délits, aux crasses, aux mensonges, et à la prière du matin et du soir !  

----------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Le tas de ferraille en décomposition d'une ancienne  œuvre d'art qui rayonnait sur le port, mais  que ne supportait pas la ferrailleuse dame la soutane.
Durant son règne, après avoir dégagé de la vue des passants cette œuvre, elle a fait ériger une statue de Saint Guénolé dans ce lieu.

L'agonisant Cormoran mazouté ayant terminé sa vie loin de l'eau, bien caché de la vue des visiteurs de la commune :

Loin de l'eau, près du tas de cailloux de Rustéfan :

Rustéfan la déchetterie du pays ...
... 
durant le règne de la devenue soudainement en 2018, une honorable dame la soutane défroquée !!!

--------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

la honte pontavéniaise du millénaire

Publié le par chercheur d'histoires

Vous souvenez-vous du "cormoran mazouté"

Vous souvenez-vous du "cormoran mazouté"

Tous les ans je vous offre ici des photos de cette remarquable sculpture monumentale

Tous les ans je vous offre ici des photos de cette remarquable sculpture monumentale

La honte pontavéniaise du millénaire 

Dans une remarquable discrétion, la crème des pingouins politiques et institutionnels du Département s'est retrouvée, il y a quelques jours, dans notre ancien Hôtel de Ville.

Champagne, petits-fours et autres gâteries à la crème attendaient cette crème dans la Salle Julia.

"Mais qui donc a réglé la note de ce casse-croûte y compris la location de la salle ?" se demande la CHARLiO'T 

Peut-être les contribuables de la commune lui répondis-je : 

Qu'en pensez-vous les cocus de la République Pontavénaine ?

--------------------------------------------------------

"Pourquoi tant de discrétion et de faste pour simplement percer le sein droit de dame la soutane" se demande à nouveau la CHARLiO'T

"Moi la sainte n'y touche du coin, ne méritais-je pas autant que cette soutanesse, d'être promue Chevalière de la Légion d'Horreur ?" s'exclame-t-elle de surcroît.

Et moi de répliquer :

Que veux-tu : A Pont-Aven, on baigne dans la puanteur de l'apologie des détournements des LOIS

Et la CHARLiO'T d'y ajouter une couche de saindoux : 

"Comme si la commune n'était pas déjà assez crasseuse comme ça"

Suite et fin demain matin

----------------------------------------------------------------------

  

 

 

Partager cet article
Repost0

Le fonds LECLERC

Publié le par chercheur d'histoires

Lorsque des motards stationnent sur un passage piétons ...

Lorsque des motards stationnent sur un passage piétons ...

Le fonds LECLERC

A Landerneau, déjà un million de visiteurs (en 6 ans d'existence)

La Fête Interceltique de Lorient : 750 000 entrées cette année.

Pont-Aven :

Où es-tu ?,

que fais-tu ?,

à quoi te tues-tu ?, 

existes-tu encore au moins ?

Se demande Gauguin,

Se demande Botrel,

Ne se demande pas J.M.

------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Lorsque des motards stationnent sur un passage piétons de la Grand'Place, autant illisible que dangereuse  ...

... avant d'aller se promener tranquillement dans Pont-Aven ... à pied

ils prennent : pour le moins, le risque d'une overdose de prunes tout simplement. 

- La faute à qui dame la soutane ?

- La faute à qui J.M. ?

------------------------------------------------------------------

 

Partager cet article
Repost0

Le BLOG NOTES des faits divers en plein été (Page n°5)

Publié le par chercheur d'histoires

Le futur nouveau visage de la Place (juin 2014)

Le futur nouveau visage de la Place (juin 2014)

Le BLOG NOTES des faits divers en plein été (Page n°5)

Une toute petite dernière pour la route ... de l'enfer

- Le musée pontavéniais de la CC'ânerie :

"Des bruits de bottes cloutées dans les couloirs du musée" ??????????????????????

Ce serait selon ce que je viens d'apprendre, un bâton de dynamite dans le cul des musées CC'ânesqueux lors de la rentrée prochaine. 

Pour l'heure, c'est tellement énorme que j'ai promis de ne rien dévoiler sans informations complémentaires.

Mais vais-je pouvoir me retenir ?

--------------------------------------------------------------------

Le document du jour :

Le futur nouveau visage de la Place présenté à la population par la représentante des concepteurs du projet en juin 2014

Extraits :

"La mise en Zone à 30 Km/h de la Place doit déboucher sur une circulation apaisée"

" Un espace piétonnier autour de l'Arbre de la Liberté ..."

" Le bureau d"étude privilégie l'espace accessible aux promeneurs"

Le projet d'aménagement comprend celui de la rue du Port ???"

Bravo : Mais alors Jean-Marie LEBRET, pourquoi as-tu décidé de réaliser exactement le contraire ?

La proposition de la CHARLiO'T :

Et si l'on obligeait les élustucrus du cru à verser 500 € à une association de sauvetage de Rustéfan à chaque fois qu'ils mentent ou qu'ils se foutent de la gueule de leurs concitoyens.

Notre fleuron architectural serait rapidement sauvé sans aucun doute.

Si cette salutaire pratique avait été établie au moment de la prise de pouvoir de la famille Rivet, aujourd'hui l'on aurait un château tout neuf à notre disposition ...

... pour créer un nouveau musée : Cette fois 'bien à nous" !

--------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Le BLOG NOTES des faits divers en plein été (Page n°4)

Publié le par chercheur d'histoires

Le projet de la Place présenté à la population par J.M. juste avant le début des travaux ???

Le projet de la Place présenté à la population par J.M. juste avant le début des travaux ???

Le projet de la Place joint au permis de construire du musée ??? !!! ???

Le projet de la Place joint au permis de construire du musée ??? !!! ???

Le BLOG NOTES des faits divers en plein été (Page n°4)

S'est-elle intéressée à l'exposition présentée cet été à deux pas de son musée pontavéniais par l'association de la Belle Angèle ? ...
... après lui avoir planté un couteau dans le dos !

- - -  Suite   - - -

Mon CUL ! 

Je n'y vois qu'une nouvelle façon de se la péter.

Une façon supplémentaire de grignoter les biens communs de la population de Pont-Aven.

N'y aurait-il pas dans l'air - de rien - un moyen de comptabiliser les visiteurs de la Fête des Ajoncs dans les comptes des entrées du Musée ?

Mon petit doigt malin me dit que oui. 

Fabienne ouvre les yeux : Elle n'en a rien à foutre de nous.
Nos célèbres costumes bretons pontavénains connaissaient avant même que tu naisses, notre ancienne "Salle des Fêtes".

Une salle municipale affectée principalement aux associations locales avant que la CCA nous en prive,

...  sans compensation.

Souviens-toi Fabienne : C'est dans cette salle que le Cercle s'entraînait avant d'y être expulsé sans ménagement !

Et puis : je trouve que tu oublies trop vite qu'aujourd'hui, les personnes à mobilité réduite ne peuvent y accéder qu'en affrontant les intolérables pièges à handicapés mis en place par la municipalité actuelle en bas de la rue d'accès à cette salle.  

 

Suite et fin demain matin

 

--------------------------------------------------------------------

Les documents du jour :

Vous n'y voyez rien à redire ?

--------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Le BLOG NOTES des faits divers en plein été (Page n°3)

Publié le par chercheur d'histoires

Zone bleue : Du camouflage "attrape couillons" ... Et ça marche !

Zone bleue : Du camouflage "attrape couillons" ... Et ça marche !

Le BLOG NOTES des faits divers en plein été (Page n°3)

- Le musée pontavéniais de la CC'ânerie :

"La Fête des Fleurs d'Ajonc fanées : Des costumes au musée"

"Mais les costumes de qui ?" me demande la CHARLiO'T après avoir vérifié sa garde-robes.

"Ce musée ne nous a-t-il pas déjà volé le meilleur du patrimoine commun local : Tous nos jolis tableaux, tout notre fonds de documentations,

notre hôtel de ville et ses salles communales réservées aux associations locales, notre indispensable Grand’Place,

tous les stationnements de la ville et de ses alentours,

et même maintenant notre cour d'école ?

Volé également tant qu'à faire : la mémoire, l'identité culturelle, et la fierté des habitants?"

Je suis très déçu que le cercle celtique se soit mouillé en pleine canicule dans une mascarade trompeuse.

Est-il encore possible de croire que la conserv'atroce "ait noué un "sincère" partenariat avec le Comité des Fêtes des Fleurs d'Ajonc" pour la beauté du geste ?

... Comme il y a quelques mois, lors une précédente comédie trompeuse à la MAPA par exemple ?

Se serait-elle jointe par miracle aux amis bénévoles de la MAPA; aux derniers vrais amis de Pont-Aven ?

S'est-elle intéressée à l'exposition présentée cet été à deux pas de son musée pontavéniais par l'association de la Belle Angèle ? ...
... après lui avoir planté un couteau dans le dos !

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>