Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suite à un décès

Publié le par chercheur d'histoires

Suite à un décès brutal dans ma proche famille, je ne reprendrai le cycle quotidien de mes publications que dans le courant de la semaine prochaine

Gérard 

Partager cet article
Repost0

Les ruminantes rumeurs de l'Aven

Publié le par chercheur d'histoires

La Tour de Ba'Belle Angèle

La Tour de Ba'Belle Angèle

Gast ah gast ! : La Tour du Bel Engin ?

Gast ah gast ! : La Tour du Bel Engin ?

Les ruminantes rumeurs de l'Aven

"Les rumeurs récentes des cani'veaux de la Grand'Place des défaites de Pont-Aven, ont-elles un lien avec la toute nouvelle idée saugrenue du plus grand idiot du village-d'en-bas de la commune ?" se demande la bru de la brute belle-mère de la CHARLiO'T

Oui : en effet madame, dois-je bien lui avouer sous la torture de ses yeux noirs :

 C'est vrai que ces rumeurs m'ont donné l'idée de créer une association qui prendrait pour nom : 

"L'association des rues et l'eau de l'Aven"

Une association à but non lucratif  évidemment. Il ne faudrait pas mélanger les genres.

Nous ne sommes pas : Nous les classiques  art'souilleurs du coin, dans le mille et les millions du Trou du Cul't de l'Art Moderne ou Contemporain tout de même !

Pour tout dire : En réfléchissant dans l'eau de l'Aven à ces rumeurs qui n'en sont plus depuis ce dernier week-end d'exaltation du Patrimoine pontavéniais, je ne peux m'empêcher de penser au devenir de la Rue du Général De Gaulle et de son prolongement vers la rue des anciennes conserveries Le Glouannec. 

Le pire : du pire actuel,  est à craindre pour elles.  Mais ça tout le monde s'en fout.
S'en fout comme également le devenir du lit de l'eau de l'Aven,

... et par ricochet : bien entendu, celui de la salement secouée population de base du Pays des anciens Moulins à grains du coin. 

-----------------------

Il y a quelques années, à la suite des bruits stridents qui couraient comme des ragondins le long des mêmes cani'veaux, j'avais publié ici la maquette du projet responsable de ses insupportables bruitages. 

Souvenez vous : Je l'avais surnommée : "La Tour de Ba'Belle Angèle" 

Et bien : comme vous avez pu le lire dans vos can'arts, cet été des voisins de la Belle labéllisée se sont plaints des bruits assourdissants provoqués par la tournure prise par la Clim de cette Tour. 

(Que devient donc cette triste affaire de bruits de clim se demandent les "ragotins" du coin ?)

Cela dit, je vous propose aujourd'hui de prendre connaissance de la maquette : idéalisée aussi à l'extrême, d'un nouveau projet semblable.

Un projet dont les murmures de ses murs roulent joyeusement comme des cailloux, sur les dalles chinoisantes de notre Grand'Place :

Une Place en principe publique, gravement meurtie, aujourd'hui lamentablement privativée au seul profit de ses profiteurs.

---------------------------------------

... et très bientôt : De son unique possesseur ?

---------------------------------------

"Comment appeler cette Tour qui sera jumelle à l'autre ?" me demande la chatte de la CHARLiO'T 

Je lui réponds car je ne sais pas retenir ma langue devant la ChatteLiO'T :  "La Tour du Bel engin" peut-être afin de faire pendant à l'autre.

Oui mais lequel va pendre l'autre ?  se demandent les petits chatons de caniveau de la Place. 

Qu'en pensez-vous les vrais amis de Pont-Aven ?

-------------------------------------

Le nouveau projet du jour :

Chouette se dit monsieur le maire. je vais pouvoir faire dégager les vieilles bagnoles qui enlaidissent la remarquable Place du Musée,
...  dont je suis l'orchestrateur des illégaux travaux.

"Gast ah gast " se dit Jénovéfa de Rustéfan

Jean-Marie est vraiment l'homme à tout faire qu'il me faut.

Adieu le curé de ma paroisse,

Adieu les angoisses,

Il y a péril en ma demeure, 

Il faut vraiment que je l'appelle tout à l'heure   ... !!!

-------------------------------------

Partager cet article
Repost0

La journée pontavéniaise du Patrimoine (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Le 15 novembre 2018

Le 15 novembre 2018

Peu de sales temps après !

Peu de sales temps après !

La journée pontavéniaise du Patrimoine (fin)

J'ai lu dans nos can'arts des coins-coins du coin que pour la circonstance, une conférence était proposée dans notre très très chère et regrettée Salle des Fêtes Communale  " bien à nous les pontavén'arts ".

Une conférence proposée sous les hospices d'un musée d'une

Communauté pas très communautaire envers les pontavénizoneux

Quoi-Quoi ? s'exclament tous les ragondins de l'Aven : 

"Une conférence dans notre unique et unique Salle des Fêtes sans avoir demandé son accord au Président du Comité des fêtes ?"

Quel sans-gêne !  s'exclament les gènes de nos ancêtres. 

Quel scandale pour la Grande famille des Amis de Pont-Aven ! leur répondent les échos des chaos de l'Aven.

"L'Aven qui commence elle aussi à se faire grignoter" nous rappelle sa 

literie. 

--------------------------------------------

Par pur hasard, ce week-end du patrimoine fut aussi une grande fête pour la friche industrielle des anciennes conserveries de la belle rue de la Belle Angèle.

....................................................................................................................................................................................................

Je reviendrai sur cette fête de la future défaite de cette friche industrielle prochainement. Ça fait 20 ans que je me préoccupe de l'avenir de ce secteur : Tout seul comme un grand. Ce n'est pas le moment pour moi de flancher

....................................................................................................................................................................................................

N'était-ce pas l'occasion rêvée pour une grande historienne du pays des moulins, de nous raconter l'extraordinaire Histoire contemporaine de ce site ?

Un vrai feuilleton à rebondissements à donner froid au dos à un congélateur !

Une histoire que cette historienne connaît mieux que quiconque d'autre. 

L'histoire de ce Pays où : l'Art des Grandes Histoires Contemporaines comptant pour rien se pratique au quotidien chez les comédiens du coin. 

N'était-ce donc pas l'occasion de raconter franchement, la manière employée par les élustupides de ce pays, pour maltraiter leurs précieux Patrimoines Architecturaux Industriels !

On ne peut pas dire que depuis deux décennies, les élustucrus du 

cru considèrent ces fragments d'Art Industriel comme de vulgaires tas de cailloux : Cette expression de cons étant exclusivement  réservée à Rustéfan :  

Non, on ne peut pas le dire.

On ne peut pas le dire en effet  car les postures de leurs impostures concernant ces friches ...  sont encore presque plus pires ! 

-----------------------------------

Les photos compromettantes des journées du Patrimoine 2019 :

Comme nous le savons tous : nous les vrais amis de  Pont Aven, "Construire sans démolir" est inscrit dans le marbre des dernières promesses électorales de monsieur le maire de Pont-Aven.
Qui dira mieux la prochaine fois ?

Pour la suite de sa grande carrière de maire, il me semble évident que cette spectaculaire promesse est grillée. 

Autant grillée que les onze autres promesses qu'il avait inscrites dans son programme 2014.

C'est pour cela que j'ai profité de cette Journée du Patrimoine 2019, pour le rappeler.
Ce n'est pas grand-chose en fait pour essayer de participer utilement à cette nouvelle défaire locale, mais c'est pour le moins, un peu plus que rien. 

Et ça : Aujourd'hui à Pont-Aven,  ce n'est pas rien.

A l'année prochaine pour une nouvelle défaite des journées du Patrimoine bien pontavéniaise : Ou pas ?

-------------------------------  

 

Partager cet article
Repost0

La journée pontavéniaise du Patrimoine

Publié le par chercheur d'histoires

Ne pleurez pas mes belles ...

Ne pleurez pas mes belles ...

La journée pontavéniaise du Patrimoine

"Pontavéniaise ?" s'exclame la CHARLiO'T : 

Oui mon trésor pontavénain, et je dirai même plus :

La journée du patrimoine la plus niaise de toute la France.
En effet : Depuis 1985, il est manifeste que les responsables politic'arts autant que culturel'arts de ce petit Trou du Cul't ne cessent de mener des campagnes de destructions, de ravages, de délaissements ou de pourrissements des biens et trésors patrimoniaux communaux que les générations précédentes avaient préservées afin de les transmette aux générations futures.  

Plus rien n'échappe au massacre : Les arbres, les bâtiments communaux et autres ouvrages d'art, la rivière, les places des stationnements publics de la population et de ses commerces de proximité, la seule Grand'Place du bourg-d'en-bas, les beaux tableaux luxueusement encadrés etc.

 Dans le domaine du Patrimoine et de la Culture : A Pont-Aven la vérité est que  lorsque les biens communs n'ont pas été confisqués, ils doivent disparaître à tout jamais pour laisser libre place aux désideratas de

stupides futuristes.
Alors : Dans ces horribles conditions, que signifie aujourd'hui pour les vrais Amis de Pont-Aven, le sens de cette journée nationale du patrimoine ? 

Un moment morne et ennuyeux de plus à vivre, comme tous les autres de l'année, sans plus.

Un moment aussi vide que les caisses d'une commune qui se fait dépouiller de tous ses biens patrimoniaux et culturels par des manants : 

Des biens que des stupides gens sans éducation locale grignotent sans vergogne sous les nez médusés des gens du cru.

Sans  éducation locale en effet : 

Les journées du Patrimoine ne seraient-elles pas le moment opportun pour donner tout son sens à cette essentielle expression patrimoniale et Culturelle en passe de disparition définitive dans le Trou du Cul't pontavéniais 

Dans ce qui est devenue la plus gigantesque Plouc-Landerie de Bretagne en matière d'éducation locale.

----------

J'ai lu dans les can'arts des coins-coins du coin que pour la circonstance ...

 A suivre demain

----------------------------

La photo patrimoniale du jour :

Ne pleurez pas mes belles :
Très bientôt il y aura des prétendants aux affaires communales qui vous offriront la lune :

Et le soleil ne le sait pas !

--------------------------------  

 

Partager cet article
Repost0

Une canicule de cas ridicules durant l'été pontavéniais (IV)

Publié le par chercheur d'histoires

Depuis peu

Depuis peu

Août 2019

Août 2019

Depuis longtemps ... et jusqu'en juillet 2019

Depuis longtemps ... et jusqu'en juillet 2019

Une canicule de cas ridicules durant l'été pontavéniais (IV)

Le ridicule n'a jamais tué personne : dit-on ?

Certes, mais qui serait capable d'expliquer aux pontavénisoneux, le sens exact de la version toute neuve de cet embellissement de la Place décidée par la municipalité en place ?

Serait-ce un nouveau  apaisant sens ... interdit :

Interdit de comprendre pour nous les idiots de notre village ! 

... "Apaisant comme le souhaite de tout cœur monsieur le maire afin d'assurer le bonheur de ses concitoyens ?" se permet de préciser la rigolote CHARLiO'T.

"Cette version a-t-elle déjà été inaugurée avec des prunes ?" se demande la bagnole toute neuve de monsieur le maire de Pont-Aven.

--------------------------

Cette espèce de caméléon commun est située juste auprès du totem qui a fait la Une ici récemment,

... et tout près du lumineux panneau des lumineuses Informations municipales, qui ne sert à rien d'autre qu'à embellir la Place,

... ou à la rigueur, d'annoncer aux toutous qu'au-dessus d'eux :

- Le soleil cache les nuages.

- ou au contraire : Que les nuages cachent le soleil. 

Et tout ça pour 60 000 € puisés dans les caisses vides de la commune : Frais de fonctionnement et d'entretien non compris !

-----------------------

Maintenant, si vous n'avez toujours pas compris ce qui se passe de grave aujourd'hui dans ce bled, vous aurez toujours la possibilité d'interroger monsieur le maire "sortant",  durant la prochaine campagne des élections municipales.

Kon se le redise !

------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Une canicule de cas ridicules durant l'été pontavéniais (III)

Publié le par chercheur d'histoires

Le Totem du Trou du Cul't le plus pontavéniais au monde

Le Totem du Trou du Cul't le plus pontavéniais au monde

Une canicule de cas ridicules durant l'été pontavéniais (III)

La photo compromettante du jour :

"Le Totem du Trou du Cul't le plus pontavéniais au monde"

Vous ne le connaissez pas ?

Il est implanté sur la Place Juli'art du musée de la Ccânerie.

Vous n'avez pas non plus remarqué qu'il vient de changer de look récemment ?

Non ? : Vous n'avez pas remarqué d'une belle galette de Pont-Aven vient récemment de s'empaler sur le sommet de ce totem ?

Auriez-vous des billes en verre d'eau de l'Aven à la place des yeux ?

Essayez donc comme moi de contempler ce totem de bas en haut. 

Le contempler idiolâtrement comme une reproduction numérisée en Haute Définition d'un Chef d'Œuvre de PGO par exemple ! (censuré)

Observez bien :

- Sur le premier panneau d'interdictions diverses accroché au totem (comme une bernique sur son rocher) il n'y a rien à dire de plus que sur les innombrables autres qui embellissent aujourd'hui le centre historique du pays des multiples interdictions 

- Le second commence à me donner des vertiges. Pas vous ?

Manifestement, il s'adresse aux conducteurs des véhicules volants.

En effet, pour comprendre ce beau totem, il faut le lire dans son sens vertical. 

Si j'ai bien compris, ce second panneau indicateur a été placé sur ordre du grand chef de la commune, pour informer les chauf'arts dans la lune, que les limitations diverses imposées ne s'appliquaient pas aux véhicules volant au dessus du toit de la Tour de Babel Angèle.
Sûrement prévu pour les véhicules volants ...
...  de la future Jet Set devant bientôt débouler dans le coin ! 

N'est pas Messsssssssssssssssssssssssssssssieurs les Milliardaires ?

- "Oui mais : et la galette de Pont-Aven qui vient de tomber du ciel ?" me demande la novice CHARLiO'T

Je lui réponds que j'ai trouvé la réponse dans une pochette surprise pontavéniaise :

En effet : Nous savons tous qu'à Pont-Aven, le mot Liberté donne des sueurs froides aux élustupides du cru.

Il n'est donc pas possible d'admettre qu'entre le Trou du Cul't et le Trou d'Ozone, il puisse exister un espace de Liberté au dessus des têtes des mules du coin.

Dans ce devenu plus grand baisodrome breton : du Bois d'Amour ?, il fallait bien trouver des boucs émissaires à verbaliser.

--------------------

Maintenant, si vous n'avez toujours pas compris ce qui se passe de grave aujourd'hui dans ce bled, vous aurez toujours la possibilité d'interroger monsieur le maire "sortant",  durant la prochaine campagne des élections municipales.

Kon se le dise !

--------------------------------------   

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Une canicule de cas ridicules durant l'été pontavéniais (II)

Publié le par chercheur d'histoires

Chouette : Encore un de piégé ! demi-tour SVP.

Chouette : Encore un de piégé ! demi-tour SVP.

Marche arrière toute !!!

Marche arrière toute !!!

Une canicule de cas ridicules durant l'été pontavéniais (II)

C'est pas grave, sans tarder monsieur le maire vous annoncera que tout va bien dans sa paroisse, ... et qu'il y fait bon vivre !

- - -  Suite  - - - 

ARR. MUN. 2014-49  ? ?

.........................................................................................................................

Serait-ce un code écrit en breton africain ? Se demandent stupéfaits les ragondins de l'Aven.

............................................................................................................................

"Cette décision serait-elle applicable H 24,  comme cela semble être le cas en lisant ce panneau ?", m'a demandé ce mois doux,  ce mois de doutes,
ce mois d'août, un visiteur totalement perdu en s'étant  garé  égaré malencontreusement dans l'ancien jardin Correlleau (lieu du crime de cet article) : Me précisant en outre que depuis le début de l'année, il avait déjà reçu deux prunes sans en comprendre la raison.

Ce Morbihannais excédé, ajoutant qu'il ne remettrait plus jamais les pieds dans ce trou morbide.

Cette décision serait elle applicable durant les fêtes nocturnes journalières des ragondins de l'Aven ? : Les seuls êtres vivantes qui se multiplient dans ce trou.  (censuré)

Le mot de la fin de cette page :

C'est fait : J'ai passé comme convenu avec lui, son message à la municipalité de Pont-Aven.

je peux même dire que : sans le savoir, il passait ce subliminal message, 

au nom de milliers d'autres visiteurs en colère ! 

Bravo monsieur le maire de Pont-Aven, ancien adjoint aux travaux communaux, ancien adjoint à l'urbanisme, et ancien ... ?  

 ---------------------------------

La lamentable photo compromettante du jour :

Chouette : Encore un de piégé devant le musée. 

Demi-tour SVP. Marche arrière toute !!!  Retournez dans votre niche !

"Et sûrement un nouveau point de moins sur le permis de conduire la commune de monsieur le maire ?"  nous font remarquer les consciences de ce Pays.
Un grand Pays Paralysé par ses épaisses et devenues célébrissimes

...  Ploucs-Conneries.

 ---------------------------------

Partager cet article
Repost0

Une canicule de cas ridicules durant l'été pontavéniais (I)

Publié le par chercheur d'histoires

Cherchez les fautes de mauvais goût

Cherchez les fautes de mauvais goût

Une canicule de cas ridicules durant l'été pontavéniais (I)

La photo compromettante  du jour :

"Cherchez les fautes de mauvais goût"

- Tout d'abord : Incroyable mais vrai, même moi l'idiot parfait du village des meilleures andouilles purée beurre salé au monde, j'ai remarqué qu'il y avait une superbe faute d'orthographe sur ce panneau fleuri.

En effet : Qu'y a-t-il de particulier d'autorisées sur cette portion de parking ?
30 Min : Et ce minable 30 Min est au féminin pluriel. Donc, à conjuguer au féminin pluriel me semble-t-il !

Qu'en pensez-vous les correcteurs d'orthographe de la plouc'querie de Pont-Aven ?

-----------

"Pourquoi souligner discrètement en jaune ce 30 Minalors qu'il n'y a plus de jaune sur le sol de cet ancien jardin correlleaurisé ? "se demandent les ragondins du Poche Menu.

-------------------

"C'est quoi une Min ?" me demande la CHARLiO'T

Je lui réponds que si elle se décidait enfin d'essayer d'obtenir son permis

de conduire : 

... de conduire les affaires municipales de Pont-Aven, bien entendu :   

... elle n'en saurait pas plus.

En effet : Cette année,  comme d'ailleurs l'année dernière, personne n'a compris les innombrables règles de fonctionnement des restrictions de stationnements mises en place au printemps par la municipalité.

Après dois-je bien dire, maintes profondes réflexions.

Des restrictions qui furent modifiées jour après jour sans arrêt, au point de donner le tournis aux braves gens du coin. 

"Sans arrêt ? : Sans donc respecter les limitations des arrêts dans le centre de la ville" me demande la même CHARLiO'T du jour !

En réalité, ce ne fut qu'un énième GROS et GIGANTESQUE FIASCO. 

Un célèbre centre historique de la commune ne cessant d'être apaisé par monsieur le maire faut-il bien reconnaître, ... 

...  mais n'ayant jamais été autant agressif que cette année pour tout le monde !

Ce n'est pas grave car sans tarder "monsieur les Bonnes Nouvelles" vous annoncera que tout va bien dans sa paroisse, ... et qu'il y fait bon vivre !

-----------------------------------------------------------

ARR. MUN. 2014-49  ? ?

 

A suivre demain,

... votre disque à portée de main,

... par prudence, car ici l'on ne s'arrête jamais de rire.

----------------------------------

 

Partager cet article
Repost0

Le forum des associations " Mad in Pont-Aven" (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Bulletin municipal : Déc 1991

Bulletin municipal : Déc 1991

L'association Pont-Aven, Patrimoine et Culture

L'association Pont-Aven, Patrimoine et Culture

Le forum des associations " Mad in Pont-Aven" (fin)

En 1982, ,Jack LANG, alors Ministre de la Culture de la France,  avait suggéré que Pont-Aven se dote d'une MAISON DE LA CULTURE.

Une Maison de la Culture, elle-même dotée d'une grande bibliothèque de la mémoire de Pont-Aven et de ses habitants, aurait-il dû ajouter.

En effet, aujourd'hui cette Cité des anciens Peintres de talent a perdu toutes ses propres valeurs patrimoniales et culturelles.

- Où se cache donc la phénoménale mémoire collective du pays des anciens moulins ?

- Dans quelle école de Pont-Aven, dans quels bistrots branchés, dans quels commerces de proximité, au sein de quelle association, l'éducation locale est-elle enseignée à la population ...
...  et aux futurs jeunes ménages ?

La réalité est que L'inculture c'est tellement développée, que le territoire du Pays des "Couleurs Exaltées" n'est manifestement plus qu'une vaste "Plouc'Landerie"

J'insiste : je parle des connaissances locales et des éducations locales de sa population qui ne se transmettent plus, n'intéressant plus personne d'autre que ce que les plus crétins du coin appellent la tribu des 

passéistes.

- Je parle de ce qui représente l'identité et la personnalité particulière d'une Cité Radieuse et de l'ensemble de son intelligente population.

- Je parle des objectifs que s'était donnée dans les années 1980, l'association Pont-Aven, Patrimoine et Culture.
Une association qui a été depuis lamentablement éradiquée.

Je pense que si elle avait poursuivi les missions qu'elle s'était donnée, l'ancien Grand Pont-Aven ne serait pas devenu aujourd'hui le champ de ruines de son illustre passé.

Mon message du jour est passé !

Au fait : Où sont passés les documents récoltés ?

Le chercheur d'histoires que je suis a récolté des copies d'une partie de cette manne chez les uns et les autres anciens membres de cette association : Certes, mais tous les originaux conservés à la mairie, où sont-ils passés ? 

--------------------------------------

L'observation du jour :

Sur le retour du marché sur l'ancienne Grand'Place du Marché du Mardi.

il est bien revenu hier matin, en ramenant de surcroît avec lui quelques ambulants perdus qui n'avaient sans doute pas trouvé pour l'instant la sortie du Trou du Cul't des pacotilles estivales.

Ne vous inquiétez pas : Dès les premières pluies, ils déguerpiront plus vite que leurs  ombres  ondes.

--------------------------------------- 

Partager cet article
Repost0

Le forum 2019 des associations " Mad in Pont-Aven" (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Des sacs jaunes trainant tout un WE du mois d'août dans un coin de rue ?

Des sacs jaunes trainant tout un WE du mois d'août dans un coin de rue ?

Le forum 2019 des associations " Mad in Pont-Aven" (suite)

"Au fait : Pour quelles raisons ce type de manifestation est-il organisé annuellement partout ailleurs ? " me demande la curiosité maladive de la  CHARLiO'T.

Et bien ma chère curiosité : Partout ailleurs, c'est pour obtenir des adhésions de nouveaux membres et nouveaux bénévoles pour : par exemple, les fêtes ou les défaites, et les autres manifestations locales.

Ces rassemblements festifs, où d'année en année, le nombre de pontavénizonards présents se réduit inexorablement. 

Ces membres qui manquent douloureusement aujourd'hui aux associations de Pont-Aven  ...  Ne serait-ce que pour survivre !

Pour moi, et afin que le compte rendu de la presse locale eût une vraie utilité en permettant à tous les vrais amis du pays de réfléchir à la situation dramatique de Pont-Aven, le seul "chiffre" qui était à préciser après ce minuscule forum était celui des futurs nouveaux membres venus adhérer aux 23 associations présentes.

La conclusion du jour de votre serviteur de vraies informations locales :

J'ai discuté avec les présentateurs de presque toutes ces associations : Nous sommes tous d'accord : Il devient indispensable et urgent que la (prochaine) municipalité, s'engage fermement à construire une maison du peuple et des associations ... comme partout ailleurs aujourd'hui.

Au minimum, construire des salles de remplacement de celles que la CC'Ânerie avait scandaleusement et définitivement décidé de nous confisquer manu militari en 2014.

Décidé avec la complicité des élus de la majorité municipale de Pont-Aven de l'époque :

A l'époque ou monsieur le maire de Pont-Aven n'était encore que l'adjoint à l'urbanisme, puis aux travaux communaux, de la future promue Chevalière de l'Ordre de la Légion d'Honneur !

"Que pourrais-je bien faire pour recevoir cet Honneur?" se demande l'honorable CHARLiO'T

A suivre demain 

--------------------------

La photo compromettante du jour :

Des sacs jaunes traînant tout un WE du mois d'août dans un coin de rue du centre du Trou du Cul't de la Peinture ?

"Quel scandale !" s'exclame la famille CHARLiO'T au grand complet.

"Mais non" lui répondent les derniers ragondins de l'Aven en activité : "Ceux ne sont pas des sacs de déchets, mais des pochettes surprises offertes par les commerçants aux touristes désœuvrés de passage éclair dans le coin" 

"Tous ces gogos n'y verront que dalle, et repartiront contents de leur visite éclair dans la Cité de Van Gogh Go & PGO" 

-----------------------------------

Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>