Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La mise en boite (suite des autres suites)

Publié le par chercheur d'histoires

Souvenir de l'expo de Nizon 2021 (Lithographie d'après  MOSLER)

Souvenir de l'expo de Nizon 2021 (Lithographie d'après MOSLER)

Dos du document

Dos du document

La mise en boite (Suite des autres suites)

La conclusion générale de cette mise au point ;

Que dorénavant je ne puisse plus disposer de salle locale pour partager mes émotions patrimoniales et culturelles, ce n'est sûrement pas un drame : ni pour moi le vieux, ni immédiatement pour les autres pontavénizonais.

Le problème lourdement inquiétant est qu'il ne sera plus jamais possible d'imaginer la création d'une association Patrimoniale et Culturelle telle que je la proposais :

C'est-à-dire, ayant un local correctement aménagé à sa disposition, et pour objectifs de poursuivre ceux que s'était proposée de mener l'association du même nom au milieu des années 1980.

Je le répète : il n'y a plus de structure de cette capacité permettant d'apporter à la population une pourtant nécessaire EDUCATION LOCALE.

La transmission orale et populaire des Valeurs, de la mémoire, de l'histoire singulière de la commune n'a plus cours dans la Cour des Grands penseurs du coin.

Les principaux lieux de rencontres entre les habitants ont été confisqués par la CC'ânerie : L'Hôtel de ville et ses Salles dont disposait la population pour s'amuser et se cultiver en s'amusant, la Grand'Place qui avait une fonction de lien social, le musée et son précieux fonds de documentations sur le passé de Pont-Aven devenu chasse gardé pour quelques privilégiés, etc ...

Après ces lamentables rafles, il aurait été nécessaire que les municipalités suivantes se préoccupent au plus haut point de la création de nouveaux locaux communaux au moins dignes de la notoriété du pays, affectés en particuliers aux associations ayant des objectifs patrimoniaux et culturels. 

(Comme celui de se préoccuper de Rustéfan à la place des inconsistants  élus par exemple)

Une Maison des Patrimoine avec une grand bibliothèque de la mémoire du pays, et des salles de rencontres où chacun pourrait s'éduquer, réfléchir et discuter en communauté, partager ses connaissances et ses émotions, et également EXPOSER LES FRUITS DE SES TRAVAUX PATRIMONIAUX ET CULTURELS, quel que soit son statut social.  

Un bâtiment à implanter :  BIEN ÉVIDEMMENT,  loin des soucis de circulation et de stationnement de l'ancien Centre Historique de la ville AUJOURD'HUI TOTALEMENT RAVAGÉ.

Un centre scandaleusement impropre à bien des égards, à la circulation paisible des personnes à mobilité réduite.

Suite et fin de ces suites demain matin 

--------------------------------------- 

 

Partager cet article
Repost0

La mise en boite (Suite de la suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Olivier PERRIN et François VALENTIN : vous connaissez ? Ils étaient à Nizon cet été

Olivier PERRIN et François VALENTIN : vous connaissez ? Ils étaient à Nizon cet été

La mise en boite (Suite de la suite)

Ce que j'avais également prévu, consistait à poursuivre le fil de l'idée initiale de cette exposition en présentant cet hiver à Pont-Aven une seconde que j'aurais intitulée  :

Les Pontavénus-Beautés, des modèles pour Artistes Photographes du XIXième siècle.  

Poursuivant ainsi ma manie de présenter des animations patrimoniales et culturelles totalement inédites sur la mémoire singulière du Pays des Moulins.

il me reste en réserve de nombreuses de ce type, comme je le répète ici de temps en temps, mais voilà :

Avec de telles singulières et vitales propositions, autant partout ailleurs je serais accueilli les bras ouverts, autant à Pont-Aven je me heurte systématiquement à des forces hostiles depuis près de 25 ans. 

Avec les Rivet, la Biseau, le Lebret, les responsables du musée, et bien d'autres du genre, j'ai dû continuellement supporter les pires ennuies.

Je reconnais qu'en menant des actions patrimoniales et culturelles populaires de haute teneur, et cela de façon intensive avec simplement les trois francs six sous dont je disposait, je heurtais considérablement la sensibilité de tous cette clique. 

Surtout que parallèlement, j'ai toujours œuvré contre les errements des élus en menant des actions civiques dans le cadre d'une salutaire moralisation des actions publiques ou privées locales. 

Et cela uniquement dans l'intérêt général de la commune et de sa souffreteuse et somnolente population.

Je m'étais ainsi positionné comme un sérieux lanceur d'alertes.

Une attitude bien respectable mais qu'hélas pour notre Démocratie Républicaine, personne ne supporte dans ce baisodrome de malheur !

Un vrai sacerdoce républicain en me mettant sans arrêt en danger de représailles.

Et alors ? et alors ??? s'écrient tous derniers amis de Pont-Aven :

Et bien, j'imaginais présenter cet hiver la seconde partie de mon exposition dans l'ancien syndicat d'Initiative communal.

Et bien NON : Monsieur le maire a décidé de ne pas donner suite à ma proposition, ...
... sûrement après s'être comme à son habitude, ...
...  concerté avec lui-même !

Conclusion du jour : 

Comme quoi, à Pont-Aven les maires se suivent ...

... et se ressemblent manifestement comme des gouttes de fiel. 

A suivre demain

----------------
 

Partager cet article
Repost0

La mise en boite (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Le dessin original daté 1892 d'une célèbre gravure parue dans un guide touristique de l'époque

Le dessin original daté 1892 d'une célèbre gravure parue dans un guide touristique de l'époque

La mise en boite (suite)

Mais voilà : Où est donc passé ce précieux patrimoine local ?

- - -  Suite. - - -
Pour l'instant personne n'a répondu à cet appel, et plus le temps passe et plus j'ai le sentiment qu'il n'a pas été perdu pour tout le monde. 

Jusqu'à cette année, il n'avait jamais été question pour moi de présenter une exposition durant la ravageuse saison touristique. Depuis un quart de siècle, toutes mes actions de ce type s'adressant principalement à la population locale en essayant au mieux de les orienter vers une destination régionale : Comme avant ! 

Comment résumer dans ce cas cette exposition présentée à Nizon et que je considérais tout de même comme utile pour l'image du pays dans la mesure où ces rares costumes étaient de la Fête.

Je dirais que je n'ai pas cherché à présenter une exposition "spectacle" simplement agréable ou plaisante, mais éducative et interpellante.

A chacun après de s'en faire sa propre opinion.

Pour tout dire elle a accueilli environ 1O à 15 personnes par jour.

Exactement le nombre qu'il fallait afin de pouvoir sérieusement papoter positivement avec tous. 

10 à 15 : Ce qui est remarquable lorsque l'on sait que le journal Ouest France a totalement ignoré cette p'tite chose de rien du tout, et que la mairie annexe de Nizon bien planquée derrière l'église, ne bénéficie pas de pré-signalisation.

Je présumais toutefois qu'en plein été, des personnes ayant déjà fait l'effort de monter dans le désert Nizoneux, ne pouvaient pas être du même gabarit que ceux déambulant comme des troupeaux de bestiaux dans le trou de peinturlure voisin.

Ce fut bien le cas et mes rencontres et échanges avec ces gens au minimum éclairés, furent des petits moments de bonheur pour moi, et les autres amis de Pont-Aven qui m'ont apporté leur concours pour recevoir ces visiteurs.

Des échanges culturels intenses que je ne retrouve plus, et qui n'existent plus dans les lieux populaires ouverts au public dans le trou voisin depuis des lustres. Que du banal bavardage à y attendre aujourd'hui, Sauf bien entendu au cœur du cercle hermétique et restreint des Hautes Dignités Culturelles du coin.

Hélas, au moins la moitié de visiteurs de l'exposition venaient de loin, et donc non intéressée par la création d'une association locale.

La plupart des autres venant surtout des communes avoisinantes.

Ainsi, qu'en reste-il actuellement de la possibilité de création d'une nouvelle Association Patrimoniale et culturelle ?

Et bien j'ai tout de même rencontré et discuté positivement durant l'expo : où autrement, avec au moins une douzaine de jeunes personnes de Pont-Aven et des environs, pour la plupart enthousiasmées par ce projet. 

Ce qui est interessant de retenir pour tous les vrais Amis de Pont-Aven,  est qu'elles m'ont toutes posé spontanément la même question :

Incroyable mais vrai : 

ET RUSTEFAN ?

Qu'en pensez-vous les élustupides de Pont-Aven  ?

... ayant la tête et leurs pensées bien ailleurs ! 

A suivre demain

----------------

Partager cet article
Repost0

La mise en boite du 08 octobre 2021

Publié le par chercheur d'histoires

Hyppolyte Bellangé

Hyppolyte Bellangé

La mise en boite du  08 octobre 2021

Je reviens un moment sur l'exposition Patrimoniale et Culturelle que j'ai présentée à Nizon cet été.

Je me suis déjà expliqué ici sur les objectifs de cet évènement de très bonne teneur, et pour lequel j'ai consommé beaucoup d''énergie : Certainement plus que de raison, en raison de mon âge sérieusement avancé.

Une exposition modeste mais de Qualité, que plus personne du coin ne pourrait organiser aujourd'hui, surtout avec des moyens aussi dérisoires.

Une exposition à la hauteur de celles que l'Association Pont-Aven, Patrimoine et Culture avaient proposées dans les années 1985/1991 avant de s'éteindre.

A l'origine de cette nouvelle action, je m'étais entretenu avec les présidentes : du comité des Fêtes des Fleurs d'Ajonc, et du Cercle Celtique local. L'objectif initial était de présenter les costumes anciens locaux que l'association Patrimoine et Culture avait collectés dans les années 1980 afin de compenser modestement la mise en sommeil de la Fête des Fleurs d'Ajonc en raison de la crise. 

Je connaissais bien ces précieux costumes de la fin du XIXe siècle, pour les avoir déjà présentés à Nizon en 1998. 

Cette exposition devait en outre permettre d'amorcer la création d'une nouvelle association de ce type en rencontrant et repérant sur place de vrais Amis de Pont-Aven afin de discuter de cette éventualité. 

Une nouvelle association qui aurait pour objectifs principaux de poursuivre ceux de la précédente, hélas tombés dans les oubliettes (J'ai récemment publié ici ces objectifs), et d'y intégrer de nouvelles missions mieux adaptées aux nécessités patrimoniales et culturelles actuelles du pays des anciens moulins.  

Comme ici le but est de tout dire sans restriction ni censure, je peux vous dire que je n'ai eu durant ces derniers mois de préparation et d'exposition que des déconvenues.
Tout d'abord, à la dernière minute l'on m'apprenait que les costumes dont il était question n'existaient plus.

J'ai donc dû à la hâte préparer autre chose allant dans le même sens. Heureusement que je ne manque pas de ressources pour cela.

Ceux qui ont prit la peine de la visiter l'ont vite remarqué.

Mais voilà : Où est donc passé ce précieux patrimoine local ?

A suivre demain

----------------
 




 


 
 

Partager cet article
Repost0

Message

Publié le par chercheur d'histoires

Message : En raison d'un problème sur ma ligne téléphonique il est possible que je ne dispose plus d'internet ces prochains jours

 A demain ou à bientôt

Gérard

Partager cet article
Repost0

La Grosse boîte de classement des comptes rendus des réalisations municipales ratées (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Petit souvenir de la Sainte Barbe 2009

Petit souvenir de la Sainte Barbe 2009

La Grosse boîte de classement des comptes rendus des réalisations municipales ratées (fin)

La Grosse boîte de classement des comptes rendus des réalisations municipales ratées (fin)

TOTALEMENT INGÉRABLE ?????????????????????????????

Dernière minute :

Je viens de découvrir dans le P'tit BIM municipal d'octobre 2021 que : ???

"Après un été d'expérimentation, le nouveau plan de circulation et de stationnement est en cours d'évaluation par la commission ad hoc réunissant les usagers et les services"

GAST ah GAST ! : Ça repart donc pour un nouveau Tour à la Con de plus !

......................................................................................................................................

Je propose à monsieur le maire de plutôt s'inscrire au Forum des Centres Villes organisé par la Ccânerie

(voir le second document du jour) 

.....................................................................................................................................

Ingérable disais-je ci-dessus ?????????????????????????????????????????????????????

Mais monsieur le maire, les usagers seraient-ils trop usagés pour que vous teniez compte des souffrances que vous imposez à la population locale depuis le début de votre règne sans partage ?

Et comme toujours, les élucubrations de tout maire de Pont-Aven se terminent une fois de plus  dans le Ah! BIM local par de bons sentiments :

En effet : 

Soyez-en sûr, les différents problèmes du quotidien petits ou grands mobilisent vos élus, dont le premier devoir est de faciliter le vivre ensemble.

Profitons de la sortie de la crise pour nous retrouver et penser collectivement le futur de Pont-Aven.

Christian, il fait donc manifestement toujours pour toi, aussi bon de vivre à Pont-Aven, comme l'ont toujours répété imperturbablement tous tes prédécesseurs depuis les Rivet.

Rivet que par exemple, tu critiquais sévèrement dans le Bulletin de désinformations municipal. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 - OK, je ne me permettrais pas de contredire un grand maire du Pays de Gauguin, mais tout de même : ensemble et collectivement sont des mots qui sonnent très mal avec la politique municipale menée actuellement à Pont-Aven. 

Ni plus, ni moins d'ailleurs que les minables politiques des quatre précédentes, faudrait-il peut-être un jour enfin reconnaître.
- Le bon vivre n'étant également : aujourd'hui comme auparavant, réservé qu'à un tout petit nombre de privilégiés, 

... de cette commune devenue invivable, voir hostile, pour bien d'autres habitants; vivant péniblement dans les toumentes des politiques locales sans cesse en ébullition.

-------------------------------------------------------------------------

Le document du jour :

Petit souvenir de la Sainte Barbe 2009

- En 2019 : Quelle barbe que c'était d'être la caserne des pompiers de Pont-Aven  s"écrie la sirène communale !

- Vivement 2021 auraient pu aussi s'écrier en chœur les sapeurs de l'époque !!!

-------------------------------------------------------------------------

-

Partager cet article
Repost0

La Grosse boîte de classement des comptes-rendus des réalisations municipales ratées (Suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Il y a 20 ans, votre Chercheur d'Histoires cherchait déjà des histoires à tout le monde !

Il y a 20 ans, votre Chercheur d'Histoires cherchait déjà des histoires à tout le monde !

La Grosse boîte de classement des comptes-rendus des réalisations municipales ratées (Suite)

S'il n'a toujours pas publié ce document, c'est sans doute parce qu'il est trop modeste pour se féliciter lui-même du grand succès de cette action totalement ratée !

Du pur sang pontavéniais comme il n'en existe plus nulle part ailleurs, assurément !

- -   Suite. - - -

Du grand succès ? Mais dans ce cas, pour quelles sombres raisons la nouvelle municipalité a-t-elle apporté cet été dans sa hôte de Maire Noël, autant de Baz'Arts dans sa propre conception du règlement définitivement de l'ingérable fonctionnement de la circulation et des stationnements dans ce trou de tous les dangers ?

Les membres de cette nouvelles municipalité n'avais manifestement rien à reprocher en ce domaine à la précédente, alors pourquoi avoir bousillé le remarquable travail de Jean-Marie ? 

Uniquement pour faire plaisir à des élèves de l'École de Nantes de Christian ?

... Comme il l'avait déclaré dans la presse au début de cette rude année 2021 !

Conclusions :

Grand merci à ces braves élèves de nous avoir donné une bonne leçon de stationnements, ...
... encore plus stupide et agressive que durant le règne de J.M. !  

A quand la publication de compte rendu des effets salutaires pour la population locale, de cette énième politique de circulations/stationnements dans le Centre Historique de Pont-Aven devenu depuis 2015 : 

TOTALEMENT INGÉRABLE ?

Dernière minute : ???

Suite et fin demain matin

--------------------------

Le document du jour :

Il y a 20 ans, votre Chercheur d'Histoires cherchait déjà des histoires à tout le monde ! 

Et que faisait donc durant ce temps le chef de l'opposition municipale ?

-------------------------

 

Partager cet article
Repost0

La Grosse boîte de classement des comptes rendus des réalisations municipales ratées

Publié le par chercheur d'histoires

Je l'avais déjà emprunté à son auteur pour la publier ici en 2018. Merci l'artiste .

Je l'avais déjà emprunté à son auteur pour la publier ici en 2018. Merci l'artiste .

La Grosse boîte de classement des comptes rendus des réalisations municipales ratées

- C'est bizarre tout de même : En ce qui concerne les navettes hippomobiles* que Jean-Marie le Bourrin avaient essayé de nous imposer, je n'y ai pas retrouvé le dossier du compte rendu final des deux périodes d'essais.

Si vous le retrouvez, apportez le SVP aux objets trouvés de la mairie ! 

* Ouvrir le fichier ci-joint.

- Il est autant étrange que le même grand maire de Pont-Aven n'ait manifestement toujours pas publié le compte rendu du résultat de la mise en œuvre de sa politique des stationnements de son cher Trou du Cul't aux amendes salées.

Une politique fondée dans la cadre d'une concertation citoyenne comme il l'avait déclaré officiellement, après avoir créé un comité de réflexions comprenant des citoyens locaux. Une vaste opération de réflexions sur l'utilisation des parkings afin de réguler et d'apaiser la circulation dans le centre de sa ville.

S'il n'a toujours pas publié ce document, c'est sans doute parce qu'il est trop modeste pour se féliciter lui-même du grand succès de cette action totalement ratée elle aussi !

Du pur sang pontavéniais, comme il n'en existe plus nulle part ailleurs, assurément !

Conclusion du jour :

Tant qu'à fer ... les corniauds, allons y jusqu'au bout : N'est-ce pas les traditionnels élustupides préférés des gens de Pont-Aven ?

Quand on aime, on ne compte pas le poids de la honte n'est-ce-pas ?

A suivre demain

----------------

Partager cet article
Repost0

Les Grands Crus de l'année 1961 : Mais ce n'est pas tout ! (Suite de la suite))

Publié le par chercheur d'histoires

suite

suite

fin de l"article de presse.

fin de l"article de presse.

Les Grands Crus de l'année 1961 : Mais ce n'est pas tout ! (Suite de la suite)

Toujours pas de commentaire pour moi,

... ni de vous sans aucun doute, les Forts en gueule mais très  Faibles du cerveau, du patelin ! 

----------------------------------------------

Rediffusion d'un document publié ici en 2017 :

Le 29 juillet 1946 : Une correspondance de Monsieur le Maire de Pont-Aven à Michel-Ange BERNARD (Le fils d'Emile) relatant déjà l'éventualité de la création d'un musée "Gauguin" à Pont-Aven.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

A demain, ou plus tard, pour d'autres choses d'aussi excitantes,

... pour les rares et vrais Amis de Pont-Aven,

... sur les authentiques et touchantes Histoires de son ancienne formidable et dynamique  population,

...ayant apporté à la commune sa singulière identité.

Une identité sans pareil, aujourd'hui totalement bafouée ou reniée par des manants sans scrupule.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Les Grands Crus de l'année 1961 : Mais ce n'est pas tout ! (Suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Les Grands Crus de l'année 1961 : Mais ce n'est pas tout ! (Suite)
Les Grands Crus de l'année 1961 : Mais ce n'est pas tout ! (Suite)
Les Grands Crus de l'année 1961 : Mais ce n'est pas tout ! (Suite)

Les Grands Crus de l'année 1961 : Mais ce n'est pas tout ! (Suite)

Sans commentaire de ma part. 

Qu'en pensez-vous les rares Grands et Vrais Amis de Pont-Aven ?

A suivre demain

-----------------

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>