Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'accuse gravement ! (suite de la suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Souvenirs lointains des tic-tac des roues des moulins

Souvenirs lointains des tic-tac des roues des moulins

J'accuse gravement ! (suite de la suite)

Ces innocentes et fragiles personnes totalement démunies ont dû affronter non seulement des voyous sans vergogne, mais également subir très violemment le fonctionnement d'un système judiciaire totalement déshumanisé.

Lors de leurs crises d'angoisses les plus aiguës, toutes les trois me répétaient régulièrement "qu'elles étaient à bout", qu'elles n'avaient plus la force de vivre"qu'elles ne voulaient plus vivre" etc.

Que des messages de désespoirs absolus.

Et moi qui innocemment avant, pensait que d'inciter d'une façon ou d'une autre, et officiellement au grand jour !, des personnes à mettre fin à leurs jours était un délit passible de poursuites aux assisses.
Et bien : NON. Pas toujours; pas pour tous; pas dans tous les cas.

--------------------------------------------------------------   

Croyez-moi, en prenant fortement à cœur leurs problèmes et leurs douleurs, ce fut, et c'est encore, des périodes toutes aussi angoissantes pour moi à supporter.

Ce fut, et reste encore régulièrement presque nuit et jour que je reste sur le qui-vive.

Je n'ai cessé et ne cesse encore d'écrire des "réquisitoires" contre les attaques qu'elles ont, où qu'elles subissent encore.

Je l'ai déjà dit ici je crois : J'ai parfois l'impression d'être leur avocat contre leurs propres avocats. 

Ma conclusion de jour :

Aujourd'hui hélas, pour défendre leurs clients, pour certains : 

Tous les coups bas les plus sordides sont parfois bons.

Suite et fin demain matin

-------------------------

Le document du jour :

Cette gravure est le seul document que je connaisse représentant la grande roue du moulin de la Porte Neuve.

------------------------

 

Partager cet article
Repost0

J'accuse gravement ! (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Souvenir lointain de La Belle Époque Pontavénaine

Souvenir lointain de La Belle Époque Pontavénaine

J'accuse gravement ! (Suite)

Des personnes victimes de nantis particulièrement malfaisants.

J'ai choisi trois cas  des plus graves dans mes dossiers pour illustrer mes accusations :

- - -  Suite  - - - 

Parler des situations cauchemardesques de femmes vivantes seules et se trouvant dans l'une ou les situations que je viens de décrire. 

Trois victimes de "voyous en col blanc".

Trois braves innocentes dont la vie normale avec ses joies et ses peines s'est brusquement arrêtée, se retrouvant tout d'un coup dans l'enfer de la peur, de l'angoisse permanente, de la détresse absolue.

Elles ont, ou sont actuellement, toutes les trois tragiquement confrontée à la justice :

Confronté à un système judiciaire particulièrement déshumanisé envers elles.

Je ne suis pas une personne à généraliser les situations de quelques cas particuliers, aussi lorsque je dénonce ici ces individus  : Professionnels,  simples citoyens ou élus, dans mon esprit il n'est pas question d'amalgamer et généraliser ces cas particuliers des ensembles d'individus ou de professions : Bien entendu.

Je ne vais pas non plus entrer dans les détails de ces horribles AFFAIRES, j'en aurais pour plusieurs mois de diffusions pour vous présenter l'ensemble des gros dossiers à caractère "privé" que j'ai constitués sur ces affaires ayant durées, ou dureront pendant plusieurs années de procédure.

Ce que je peux dire est qu'elles ont toutes les trois failli, ou été menacées,  de se retrouver quasiment à la rue (des SDF) si je n'étais pas intensivement intervenu.

A suivre demain

---------------

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

J'accuse gravement !

Publié le par chercheur d'histoires

Souvenir lointain de La Belle Époque Pontavénaine

Souvenir lointain de La Belle Époque Pontavénaine

J'accuse gravement !

Depuis un quart de siècle maintenant, je mène d'intensives  actions patrimoniales et culturelles à, et sur Pont-Aven.
Parallèlement, ma conscience me porte à dénoncer inlassablement les dérives locales que je découvre en observant très sérieusement et profondément par exemple, les infâmes postures des municipalités successives. 

 Et oui, je suis un lanceur d'alertes, même si cela me coûte parfois très cher :

Y compris de minables attaques en justice pour des motifs des plus fallacieux.

C'est souvent seul contre tous que je mène ainsi des actions civiques portant sur la moralisation des actions publiques locales.

Mais tout ça, ceux qui me suivent dans mes actions et démarches citoyennes le savent.

------------------------------------------------------------------------------

Dans cet article, je vais gravement accuser : non pas que des membres de la  municipalité de Pont-Aven, mais presque essentiellement ce que l'on nomme populairement de la racaille locale.

Durant ces 25 dernières années, je me suis régulièrement et concrètement préoccupé du sort de personnes en état de grandes faiblesses en raison : soit de leurs grands âges, soit n'ayant que des moyens dérisoires pour survivre.

Des personnes victimes de nantis particulièrement malfaisants.

J'ai choisi trois cas  des plus graves dans mes dossiers pour illustrer mes accusations :

A suivre demain

---------------

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

La boite aux ordures (Suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Il n'y a plus la moindre maison à vendre à Pont-Aven ?

Il n'y a plus la moindre maison à vendre à Pont-Aven ?

La boite aux ordures (Suite)

Merde alors ! s'exclame la CHARLiO'T

Je ne suis pas élue Présidente de la République.

Et pourtant, j'avais bien préparé mon coup en décidant de ne pas annoncer ma candidature, de ne rien dire, et surtout ne pas dévoiler mes fausses promesses électorales.
J'étais quand même la seule à ne pas avoir menti ou raconté des conneries au peuple, et bien : Non,  j'ai échoué.
Quels z'ingrats les français tout de même !

------------------------------------------

J'imaginais déjà fréquenter le Palace privé du président Russe.

Cela m'aurait permis d'aller aux toilettes afin de renifler le parfum préféré de ses filles.

Peu importe d'ailleurs pour elles les Grandes Marques des magasins des Champs Élysées, du moment que le parfum escamote discrètement l'odeur nauséabond de leur cher papa.   

Et puis, lors de mes allocutions officielles, j'aurais pu conseiller mes copines sur les parfums à la mode chez les plus grands encombrants milliardaires au monde.

Peut-être que la prochaine fois j'aurai plus de chance, en n'oubliant pas comme cette fois ci, ...

... de marcher dans de la merde du pied gauche, ...

... ou du pied droit ?

... Je ne sais plus où l'on en est.

En effet, lors de cette campagne électorale, mon GPS s'est bizarrement disloqué comme celui de beaucoup d'autres français !

--------....---------.....------------....----------....----------....----------

La question du jour :

Il n'y a plus la moindre maison à vendre à Pont-Aven ?

C'est vrai, mais Il y aurait peut-être eu celle-là,

... si le précédent maire ne l'avait pas fait démolir ... 

... "De Rage ?''   s'exclame la CHARLiO'T

Je ne sais pas, mais évidemment pas en la vendant à une copine à lui :

A Pont-Aven l'on ne mange pas de cette pâtisserie là.

----------------------------------------------------

 

 

 

Partager cet article
Repost0

La boite aux ordures

Publié le par chercheur d'histoires

Il n'y a plus de manoir a vendre à Pont-Aven ? : Si, celui là !

Il n'y a plus de manoir a vendre à Pont-Aven ? : Si, celui là !

La boite aux ordures

Voilà que la CHARLiO'T  vient tout juste de décider de se présenter aux élections présidentielles 2022.

22 :  Parce que "V'là les poulets" pas chers pour tous ! me dit-elle.

Comme nous tous, elle a entendu à la TV que pour en finir avec la guerre en Ukraine, le seul moyen serait d'éliminer pourritine. 

Et bien : incroyable mais vraie, notre chère sauterelle à une bonne idée pour y arriver.

Il suffirait de l'énerver encore un peu plus après qu'il ai : au final, raté tous ses morbides projets d'avenirs heureux pour son peuple propose-t-elle.

Mais comment s'exclament les peuples européens ?

Il suffirait que tous les européens décident d'élite Adolf  H. comme le plus pourri de toutes les pourritures internationales depuis la Révolution Russe de 1917.

Et forcement, bien au devant le p'tit con pourritine contemporain.

Et alors, et alors ? piaffent les vautours Russes. 

Et bien, une fois bien énervé, il ne pourrait plus résister à nous transmettre par chronopost-mortem une valse d'ogives nucléaires.

Et ainsi, et quasiment instantanément, il serait définitivement éliminé.

----------------

Partager cet article
Repost0

Aux urnes citoyens (Suite bis-bis)  

Publié le par chercheur d'histoires

Préparation du 14 juillet autrefois à Pont-Aven

Préparation du 14 juillet autrefois à Pont-Aven

Aux urnes citoyens (Suite bis-bis) 

Dès demain matin, ou dans quelques jours, quelques semaines, ou quelques mois, lequel des deux sera férocement injurié par toute l'ultra-gauche et toute l'ultra-droite de la France, pour ne pas pouvoir distribuer dans l'heure, des masques et des combinaisons anti-nucléaire à tous ?

... ou encore tant qu'à faire : Des abris anti-atomique pour tous !  

J'entends déjà les médias s'accaparer de ce scandale afin d'alimenter à bon compte le fil de leurs minables interminables hystériques commentaires.

Et plus sérieusement : Lequel des deux sera à même de faire face à toutes les gigantesques crises mondiales actuellement improbables dans les esprits, mais qui attendent leur tour de gloire pour rayonner dans les médias ? 

Lequel aura les capacités intellectuelles, la volonté, le courage, le caractère d'un Chef d'État responsable, pour affronter seul contre presque tous ces lourds et vitaux défis à venir  ?

--------------------

Je suis affolé d'observer (de loin) que les élections nationales ne sont plus qu'un prétexte pour les médias pour continuer à faire de l'affolante Télé-réalité en direct.

Pour gagner, chaque participant devant obligatoirement faire le clown  en proposant le plus de P'tites promesses possibles à l'attention de chaque téléspectateur.

Le vainqueur gagnant une remontée triomphale des Champs Élysée tous les 14 Juillet.

Le peuple va-t-il réagir une nouvelle fois à cette dérive galopante ?

Nous le saurons ce soir.

Il serait immensément ahurissant qu'un grand pays sensé être toujours "celui des lumières" soit tombé si-bas ! 

Cela dit, je ne suis pas dans le déni de la grande misère qui sévit actuellement dans notre pays : bien au contraire.
 Mais je ne pense pas que se soit les ultras de tout bord qui auraient la capacité d'atténuer les souffrances des plus faibles. 

Tout prochainement j'interviendrai ici pour vous parler de cette grande misère, 

en prenant pour exemples d'épouvantables cas concrets sur la commune de

Pont-Aven ...
... où il fait si bon vivre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

-------------------------------------------------------------------------  

La photo du jour : 

Préparation du 14 juillet autrefois à Pont-Aven.

En ces temps éculés, annuellement un grand chêne était abattu dans la campagne environnante pour être dressé sur la Grand'Place de Pont-Aven.

Une vraie prouesse que cette replantation de celui qui devenait le nouvel et glorieux "Arbre de la Liberté" 

Une spectaculaire action civique que personne ne pouvait ainsi oublier. 

---------------------------------------------------------------------- 

 

Partager cet article
Repost0

Aux urnes citoyens (Suite bis)

Publié le par chercheur d'histoires

Arbre de la Liberté Pontavéniste, où es-tu maintenant : Au ciel ?

Arbre de la Liberté Pontavéniste, où es-tu maintenant : Au ciel ?

Aux urnes citoyens (Suite bis)  

Revenons sur la constitution des LOIS de notre RÉPUBLIQUE par le Parlement :

Reposant peut-être (???) sur "les promesses " de tous les prétendants au poste supérieur de la Nation.

- N'oublions pas non plus le rôle majeur du Conseil Constitutionnel qui a pour fonction et mission de retoquer les textes des Lois non conformes à la Constitution.

- N'oublions pas non plus les innombrables Lois restées dans les placards de l'État, car les décrets d'application nécessaires à leur mise en œuvre n'ont jamais été publiés. 

- N'oublions pas non plus le rôle de plus en plus imposant des jurisprudences des tribunaux venant directement se heurter et parfois contredire les LOIS régulièrement publiées.

- Et que penser des responsables (des plus hauts aux plus bas) des administrations qui exigent que les Lois soient appliquées selon leurs propres dogmes administratifs, visions ou croyances ?

- Sans oublier les passe-droits, les copinages, les erreurs, les lourdeurs ou les lenteurs administratives ?

Mais à mon sens le pire du pire est dans cette manie des élus de tout bord et de tout niveau, d'incessamment inonder le pays de lois nouvelles au point que de nos jours, personne ne comprend plus rien à rien.
C'est ainsi qu'aujourd'hui, chaque individu a sa propre théorie, ses propres avis, sur le sens; les dispositions, et applications des lois.

Une vision forcément erronée en raison de la complexité de notre époustouflante législation, et donc globalement malsaine pour tous. 

Erronée, mais sur laquelle les électeurs se fondent pourtant trop souvent pour voter.

... Et les élus pour imposer leurs desidérata !

La conclusion du jour : 

Ceux sont les fondements de notre République Démocratique qui craquent de toute part, comme nous pouvons tous le remarquer en cette période d'élections présidentielles.

QUELS GÂCHIS ...

...  pour l'intelligence démocratique et humaniste originelle de la FRANCE

... des "DROITS et OBLIGATIONS des PERSONNES" !

 A suivre peut-être demain

--------------------------- 

 

    

 

 

Partager cet article
Repost0

Aux urnes citoyens

Publié le par chercheur d'histoires

Photo de Janvier 2015 : Beaucoup de lames : Certes, mais que de crocodiles pour beaucoup

Photo de Janvier 2015 : Beaucoup de lames : Certes, mais que de crocodiles pour beaucoup

Aux urnes citoyens

Excusez moi, hier j'ai publié la suite de cet article avant la première partie que voici :   

Très récemment je me lamentais ici sur le manque total d'éducation locale de la population du patelin le plus dégauguinant au monde.  

Et si en cette période d'élection nationale, je poursuivais le fils de mes pensées sur le cuisant manque,  de plus en plus pesant, d'une éducation civique générale pour vraisemblablement une portion considérable de la population française.
Je prends un seul exemple :

J'ai la nette impression que cette grosse portion, ainsi que leurs médias préférés, ne savent plus que dans les principes fondamentaux de la Constitution Française, ceux sont les parlementaires qui promulguent les LOIS de la REPUBLIQUE, et non pas son Président.

Non les Kons : Nous ne vivons pas dans un régime royaliste ou dictatorial où seuls : le monarque et ses acolytes dictent et imposent leurs propres salesLois à leur peuple.

Même si manifestement aujourd'hui, beaucoup d'entre-nous en France le souhaitent intensément. 

Kons se le disent !

++++++++++++

Ce qui est tout autant remarquable et surtout inquiétant est qu'une proportion de gens encore plus monstrueuse, n'a plus en tête la notion d'intérêt général :

Une notion pourtant vitale en démocratie.

La suite dans la diffusion précédente

-------------------------------------

Partager cet article
Repost0

Aux urnes citoyens (Suite) 

Publié le par chercheur d'histoires

Le 10 janvier 2015 à Pont-Aven ... à suivre.

Le 10 janvier 2015 à Pont-Aven ... à suivre.

Aux urnes citoyens (Suite)  

Ce qui est tout autant remarquable et surtout inquiétant est qu'une proportion de gens encore plus monstrueuse n'a plus en tête la notion d'intérêt général :

Une notion pourtant vitale en démocratie.

- - -  Suite - - -

Le renfermement sur soi, le chacun pour soi,  et : "au diable les autres" n'a jamais produit les effets escomptés par les pourvoyeurs de cette mortelle posture.

Ces pauvres gens ne savent plus : par manque d'éducation civique, que l'Intérêt Général d'une nation ne peut-être la somme de tous les intérêts particuliers.

C'est pourtant vers ce type de raisonnement irresponsable que les sociétés démocratiques se dirigent irrésistiblement aujourd'hui. 

Essayez de faire le compte de tout ce que les individus, les groupes et groupements d'individus, les corporations, les institutions publiques, ont réclamé au Président de la République depuis 5 ans, et vous comprendrez peut-être que pour satisfaire tout le monde, il manque assurément à la France des centaines de milliers de milliardaires pour financer tout cela. 

Chaque individu en demandant toujours plus dans nos sociétés de grandes consommations, seul la prise en considération équilibrée, Humaniste, et raisonnable des intérêts supérieurs dans tous les domaines de la vie et des activités vitales d'un Pays, peut déboucher à plus de progrès, de confort, et de bonheur pour tous.

La République Démocratique Française est née en 1789. 
L'un des principes de base de cette fécondation fut l'établissement d'une règle de bon sens :

Une règle fondée sur le principe institutionnel de l'Ecole laïque obligatoire pour tous. 

C'est-à-dire une éducation générale et civique pour tous.
Une éducation venant s'opposer aux dogmes religieux, politiques, sociaux, culturels etc. des uns et des autres.

Fonder la Liberté de chacun sur des connaissances universelles sources de progrès. 

De nos jours, les démocraties s'éloignent de plus en plus de ce salutaire objectif primitif, en se dirigeant ouvertement et sans pudeur vers de sombres obscurantismes de malheurs pour tous.

A suivre demain

----------------

Partager cet article
Repost0

Ça trompe ENORMEMENT !

Publié le par chercheur d'histoires

1953 :  Le catalogue des exposants de Pont-Aven

1953 : Le catalogue des exposants de Pont-Aven

La liste de ces artistes

La liste de ces artistes

Ça trompe ENORMEMENT !

La citoyenne CHARLiO'T vient de m'annoncer que Marine aurait l'intention de se présenter aux prochaines élections municipales de Pont-Aven. 

Selon cette brave bêtasse citoyenne, cette marinière fêlée aurait récemment annoncé à la TV qu'elle souhaiterait ardemment devenir la maire de tous ! 

-----------------------------------------------------------

Cela me rappelle : mais à l'envers, que dans les années 1970/80 une citoyenne de Pont-Aven : Madame X., avait officiellement annoncé dans la presse empressée qu'elle se présentait aux élections présidentielles.
Cette mèche folle ayant été rapidement éteinte par sa famille en fait.

La conclusion du jour :

La mèche incendiaire de Marine serait-elle : elle aussi, éteinte à temps,

...  par ses Ultra-proches, avant qu'elle n'embrase tout le pays ?

... Ou par d'autres extincteurs plus sensées ?????????????????

--------------------------------------------------------------


  

La page de publicité du catalogue

La page de publicité du catalogue

Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>