Les petits esprits étriqués p 4/6

Publié le par chercheur d'histoires

Les petits esprits étriqués  p 4/6

J'apprends par ailleurs que la cour de l'ancien hôtel de ville sera aménagée     

"en jardin remarquable labellisé"

Il y a un mois, la municipalité proposait aux pontavénizoneux un projet paysager du futur de leurs cités dortoirs d'une remarquable niaiserie !

J'ai longuement évoqué cette honteuse crétinerie ici.

Il y a dix ans, la municipalité "Rivet", à laquelle appartenait déjà dame la soutane, décidait de saccager l'extraordinaire petit jardin Correlleau.

Rien ne pourra remplacer la magie de ce lieu pas même en dépensant une fortune pour

planter des cloponettes dans la courette du futur temple de la CCA.

- Ce week-end à l'occasion d'une visite à l'exposition consacrée à Xavier Grall, j'ai retrouvé avec un pincement au cœur, le poète et Nicolle photographiés dans cet ancien jardin Correlleau imprégné d'histoires et de poésie.

Au cours de cette visite dans la salle Julia, je rencontrais également Josseline.

En 1959 nous étions, avec quelques autres jeunes de la commune, les gardiens de ce temple à l'occasion des premières expositions de peintures qui furent les prémices du futur musée créé officiellement en 1964.

---------------------------------------------------------------------------------------------

J'avais posé ici une question il y a 15 jours. Elle m'a valu être taxé de farfelu.

Réponse :

C'est à l'occasion de cette ouverture de musée que fut exposée "les faneuses" de Van Gogh : une huile sur toile de 41x25cm, aux cotés d'œuvres de Cézanne, Degas etc. et de l'ensemble des membres du Groupe de Pont-Aven.

-------------------------------------------------------------------------------------------- 

1959 - 2011 : Que de souvenirs joyeux en ce lieu pour toute une génération de pontavenheureux.

Cette belle histoire est finie. Des con-quistadors sans pitié, ont pris traîtreusement possession de la perle rare afin d'assouvir leurs orgueils démesurés puis de la jeter dans la gueule du loup que sera la CCA en matière de culture à Pont-Aven.

C'est ça la REMARQUABLE politique en vigueurdans la cité des anciens peintres.

C'est cette politique remarquable qu'il faudrait labelliser, non ?

Qu'il est doux de vivre à Pont-Aven !

--- A demain -------------------------------------------------------------


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article