C'est la tuile

Publié le par chercheur d'histoires

C'est la tuile
Les tuiles rouges sont aussi en danger.

 
Au pays de l'ardoise, elles font un peu désordre dans le paysage. C'est la faute de la Compagnie des Chemins de Fer qui, en 1903, implante  cette forge dans la vallée du Pananroz. Elle est construite selon un plan type qui ne respecte pas les traditions locales. Et alors : 
Cette forge, propriété de la commune, appartient aujourd'hui au patrimoine architectural local. Elle est protégée par la réglementation de la ZPPAUD au grand dam des crétins qui souhaitent la démolir.
Non entretenue, son état de délabrement actuel est un danger public (un de plus sur la commune) en particulier pour tous les enfants fréquentant le local voisin.
Voilà encore une bonne occasion pour les élus d'ordonner la destruction de l'ouvrage.
A qui le tour suivant ?

---------------------------------------------------------------------------------
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
<br /> a propos du musée......<br /> <br /> il se murmure ici et là ... que les habitants de notre cher bourg (sans jeu de mots..hein!?!)<br /> envisage de faire une pétition pour demander un référendum local (ambiance avant de choisir un emplacement, êtes vous pour ou contre l'agrandissement du musée)<br /> ça promet de chauffer....<br /> alors cher chercheur , en avez vous eu vent??<br /> <br /> gastaprout?<br /> <br /> merci d'avance pour vos lumières!<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> réponse non. Si le projet sur le port avait été adopté une manifestation était envisagée par quelques défenseurs de ce site. C'est tout ce que je sais.<br /> Pour ma part j'ai transmis mon sentiment sur la réunion du conseil municipal à la presse et je prépare une série de commentaires sur le sujet sur mon <br /> blog. A suivre.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />