Mauvaises nouvelles

Publié le par chercheur d'histoires

Mauvaises nouvelles

Lu dans la presse de ces derniers jours :

" La Pont-Aven school of art est dans l'impasse financière"

. L'école d'art contemporain : PASCA, mise en sommeil  "

Il y aurait de quoi réveiller la municipalité, vous ne trouvez pas ?

Et bien non. Elle reste impassible devant ce drame : nouveau signe de mauvais augure pour l'avenir du pays.

C'est bien connu : à Pont-Aven, une mise en sommeil est le prélude d'une mise à mort assurée.

Quelle tristesse que de constater que le champ de ruines du centre ville s'étend maintenant à ses faubourgs.

Soyons optimistes : il restera peut-être une belle histoire : parcemée de récits parfois amers, à raconter aux générations futures ...  après l'abolition de la censure qui règne actuellement dans la cité.

---------------------------------------------------------------------------------


  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article