Plumages et barbouillages

Publié le par chercheur d'histoires

Plumages et barbouillages

Plumer la clientelle, c'est du classique à Pont-Aven. Les nouveaux commerçants ne vivent d'ailleurs que comme cela.

Le problème à long terme pour ces plumeurs est d'imaginer sans arrêt de nouvelles astuces pour continuer à attirer de nouvelles proies ?

Des idées dans ce domaine, ils en ont les fumiers :

la preuve en image ...

Facade-Colin.jpg

... en barbouillant de plus en plus les façades de la ville (protégée par une ZPPAUP :

Une Zone de Protection du Patrimoine Architectural et Urbain)

QUELLE HORREUR : le fautif aurait fait appel au plus minable tagueur qui puisse exister sur terre, et ce serait toujours moins affreux que cette chose nauséabonde, vous ne trouvez-pas ?

A Pont-Aven, on ne fait plus dans la Bécassine mais dans la Pêtassine : et pour pêter ça pête-sec.

Ce n'est pas tout :

En vis-à-vis de cette grandiose œuvre pontavéniaise : en face dans la rue,

un panneau publicitaire annonce :

Cite-du-bon-gout.jpg 

Mais putain de bordel de merde : jusqu'où iront-ils les salop'arts pontavénimeux ?

Croyez-moi, je vais sans tarder les mettre au régime des biscuits secs sur ce blog.

(à suivre prochainement) 

---------------------------------------------------------------------------------

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article