Sujet brulant

Publié le par chercheur d'histoires

Sujet brûlant

Je reviens aujourd'hui sur un brûlant sujet qui devrait préoccuper au plus haut point la municipalité pontavéniaise et de nombreux commerçants locaux.

La mise en conformité des lieux et espaces ouverts au public vis-à-vis des règles d'accessibilités des personnes handicapées.

Dans de nombreuses communes des initiatives ont été menées pour alerter et informer les commerçants sur l'obligation de réaliser des travaux d'aménagements avant la date butoir de 2015.

A Pont-Aven, pour l'instant tout le monde ou presque s'en branle.

C'est vrai que traditionnellement, les commerçants du centre historique de ce trou du cul de peinture bénéficient d'importantes dérogations en tout genre.

Alors pourquoi se préoccuper aujourd'hui d'obligations légales nouvelles dans la grande

" Cité des passe-droits " de réputation internationale ?

Pour être précis et le dire objectivement :

Les handicapés ne sont considérés dans ce trou que comme des parasites.

Pour l'instant, la municipalité  fait la sourde oreille.

Mais en 2015, que se passera-t-il ...  ?

Les élections municipales seront passées par là, et la chère Bise-Hautaine nizonieuse sera retournée à la niche. 

Et pourtant, si l'on réfléchi bien :  la surdité est aussi un handicap à prendre en compte : lorsque nécessaire, dans les aménagements à réaliser.

---------------------------------------------------------------------------------


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article