Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La boite de résonance du 18 mai 2022

Publié le par chercheur d'histoires

Voilà la Place telle que définie et strictement imposée par le Permis de construire du Musée

Voilà la Place telle que définie et strictement imposée par le Permis de construire du Musée

La boite de résonance du  18 mai 2022

Je viens de recevoir un message dont voici l'essentiel 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour, Je vous contact sur les conseils de mes oncles  ... et ...  . Je pense que ma situation pourrait apporter un peu d'eau à votre moulin. Au mois d'avril, j'ai changé ma porte de garage qui était morte, une vieille porte en pvc que je ne pouvais même plus ouvrir. A la place, mes oncles y ont mis une porte fenêtre toute vitrée. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai appris dans un courrier de la mairie lundi dernier que mon garage n'était plus un garage mais une pièce à vivre. J'ai de gros soupçons sur  la  ...  qui m'a dénoncée et qui visiblement ne sait que faire de ses journées à part faire chier la vie des autres. Je prévois (quand j'en aurai le temps) de faire un retour à la mairie en invitant le maire à venir constater que mon garage est encore un garage et lui demander quelle suite donner à cette affaire car je me sens victime d'une dénonciation calomnieuse (je ne le ferai pas, j'ai d'autres occupations moi...) Si cette histoire vous intéresse, faites le moi savoir que je vous envoie toutes les infos. CordialementMélanie--------------------------------------------------------------------------------------------------

Je sais que monsieur le maire lui a demandé de régulariser la situation en déposant en maire la demande officielle de "déclaration préalable de travaux"

Une démarche effectivement obligatoire mais qui, en ce qui concerne Pont-Aven *,

* ( La louche Cité des passe-droits municipaux en tout genre )   

ne peut s'analyser à la louche.

J'ai d'ailleurs prochainement l'intention d'intervenir ici sur au moins un nouvel abominable et énorme cas précis de passe-droits, mettant en cause de nombreuses personnes.

Intervenir ici, en rappelant à tous quelques strictes règles essentielles du code de la construction et de l'urbanisme qui : Comme dans la SCANDALEUSE AFFAIRE DU PERMIS DE CONSTRUIRE DU MUSEE SANS CHEF D'ŒUVRE DE LA CCA, ont récemment été gravement contournées, détournées ou violées intensivement, dans ce nouveau scandaleux cas local, mais de nature originellement privée cette fois. 

........................................................ 

Que puis-je donc répondre dès maintenant à cette dame pour l'instant ?

Suite et fin demain matin

----------------------------------------

Le document ultra enquiquinant du jour :

Voilà la PLACE telle que définie et strictement imposée par le Permis de construire du Musée.

Toute modification de ce projet nécessitait obligatoirement l'obtention préalable d'un permis de construire modificatif.

Il n'en fut rien, et tout le monde : sauf moi, ferma sa gueule.

Qu'en pensez vous monsieur Christian ? 

Ne seriez-vous pas compétant en la matière, vous aussi ? 

Et bien mon vieux : Là je veux bien vous croire !

Alors pourquoi tant faire chier la population de base de la commune,

pour des bricoles dix mille fois moins dommageables pour " la Célébrissime Histoire" et "la beauté" de la commune,

alors que jusqu'à présent, et après avoir été autrefois élu de Pont-Aven, vous avez fermé les yeux sur toutes le scandaleuses dérives municipales que je dénonce ici presque chaque jour ???????????????????????????????????????????????????????   

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

La boîte énervante (II)

Publié le par chercheur d'histoires

Souvenir  à mourir de rires de la municipalité de 2008

Souvenir à mourir de rires de la municipalité de 2008

La boîte énervante (II)

J'ai attentivement lu comme à mon habitude, ces dernières communication de presse de Christian :

- - -   Suite - - - 

A savoir :

- "Pont-Aven étant saturé par la circulation automobile, surtout l'été" a t-il osé avouer pour la première fois au P'tit peuple de son fief.


- "Depuis l'an dernier, on a fait plusieurs essais" 

Précédemment, J.M. aussi, lui répond l'écho de ma mémoire.

- "On est en train de réfléchir à d'autres modes de mobilités"

Gast ! Cet été nous allons peut-être nous coltiner des P'tits trains touristiques !

- "Le mouvement de valorisation s'inscrit aussi dans le cadre de Pont-Aven, petite ville de caractère"

De quel caractère s'agit-il monsieur le maire : Du votre ?

- "On pense avant tout aux usagers pontavénistes, usagers visiteurs, usagers commerçants, usager entrepreneurs ... etc."

Ok, car le quai aussi est devenu un  bordel de merde organisé par les municipalités successives.

OK, mais quel est l'origine de ce merdier monsieur le maire ? se demandent les  cucufiés du coin.

Ne serait-ce pas en raison de la démesure de  l'implantation d'un gigantesque musée dans le mouchoir de poche du centre historique de votre commandature, monsieur le Maître d'Hôtel des deux bourgs du baisodrome des peinturlureurs ?

"Non : il n'y a que les  idiots de mes deux villages à croire en cela" ne me répond-t-il pas. 

Le centre historique de votre commune devenu depuis totalement ingérable : Ça non plus vous n'y croyez pas  monsieur le maire

Ça saute pourtant aux yeux. 

--------------------------- 

Le document du jour :

Souvenir à mourir de rires  de la municipalité de 2008 

C'est-à-dire, quelques année avant le saccage de la Grand'Place avec la brutale disparition, sans concertation, d'un grand nombre de stationnements de

proximité des commerces pour les habitants de ce p'tit coin en perdition. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

Partager cet article
Repost0

La boîte énervante (I)

Publié le par chercheur d'histoires

Christian : T'en souviens-tu ?

Christian : T'en souviens-tu ?

La boîte énervante (I)

Lu récemment dans la presse locale, l'une des dernières communications de la municipalité pontavéniaise :

"Du nouveau côté circulation et stationnement, cet été" ,

prenant ainsi le relais à ce qu'elle annonçait déjà quelques jours avant dans son dernier "Bim-Bim" 

"Circulation et stationnement en ville"

Du nouveau dites-vous les élustupides ?

Mais depuis 2014, date de la soi disante fin des  travaux du musée et du lamentable saccage de notre ancestrale et célèbre Grand'Place intouchable, les élustucrus du cru n'ont jamais cessé de modifier : Presque jour après jour, parfois nuit après nuit à l'époque de Jean Marie, les circulations et stationnements du bourg-d'en-bas de la Cité des Lumières éteintes.

Les municipalités du pays des peinturlureurs ayant ainsi en quelque sorte, inventé les stationnements bougeottes, et les circulations à la zo zo. 

Dans ces lamentables conditions, les nouvelles  élustucrudités vont-elles reprendre le projet avorté des navettes hippomobiles Lebretonneuses à la zin zin ?

Qui sait : Dans le pire il y a toujours un pire que les autres à se cacher derrière les précédents : NON ? 

-------------------

J'ai attentivement lu comme à mon habitude, ces dernières communications de presse du chef de file de la municipalité :

A savoir :

A suivre demain

----------------

Le document enquiquinant du jour :

Christian, qu'en penses-tu ?

Serait-ce la coûteuse rénovation durable de la salle des fêtes à laquelle l'architecte avait participé, 

ou plutôt à ce qui allait se transformer plus tard ,

en une grosse sale défaite locale ?

-----------$$$$$$-----------------

 

 

Partager cet article
Repost0

La boîte enquiquineuse (Suite et fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Une malicieuse  façon pour cette photo d'atteindre le rang de l'Art Comptant pour rien.

Une malicieuse façon pour cette photo d'atteindre le rang de l'Art Comptant pour rien.

La boîte enquiquineuse (Suite et fin)

Rappelez-vous : Il y a trois ans, une autre grue avait fait irruption sur la Place un beau matin pour les mêmes raisons de remplacement des appareillages de la CLIM, sans que personne n'y  prête attention. 

Mais quel est le milliardaire qui a payé ou qui règle encore aujourd'hui les gigantesques notes de frais des innombrables travaux de réparation de ce musée tout neuf ? 

Certains travaux de réfections, de réaménagements, ou de multiples réparations, ayant été tellement gigantesques, que ce spectaculaire remplacement de la CLIM est presque une affaire anecdotique.

Tout ça pour forcement, un coût global astronomiquement indécent passé sous silence.

D'ailleurs, que reste-t-il aujourd'hui d'intact dans cet édifice ? 

Manifestement rien de plus que les scandaleux aménagements de la Grand'Place de ce musée fortement restructurés depuis leur réalisation primitive en 2014, sans y apporter la moindre amélioration des diverses circulations.  

La conclusion du jour :

C'est pas grave : A Pont-Aven, l'on a un beau musée pour s'amuser des incroyables errements des dirigeants et responsables du coin. 

Pour moi ça tombe bien : Je ne suis pas croyant. 

------------------------------------------------- 

Partager cet article
Repost0

La boîte enquiquineuse

Publié le par chercheur d'histoires

Silence, on tourne ... en bourrique !

Silence, on tourne ... en bourrique !

La boîte enquiquineuse

Nul besoin de toute cette armada pour hisser de beaux tableaux dans le musée de la CC'â :Bien évidemment.

C'est mon téléphone qui s'est brusquement pris pour Vif Yann  Mad'Ier en espérant pouvoir un jour exposer ses chefs-d'œuvre photographiques dans le plus grand musée au monde consacré à l'Ecole de Pont-Aven. 

Non,  je plaisante, ce n'est même pas ça : Ce serait trop, beau !

En effet, c'est l'interminable minable et dramatique HISTOIRE de la CLIM de ce musée  qui revient faire un tour de con dans son pays d'origine. 

Une SCANDALEUSE HISTOIRE qui perdure depuis 2015 : HUIT ANS tout rond ! Inimaginable mais vrai pour un Grand Musée de France possédant ou exposant sans cesse des Chefs d'Œuvre !  de l'Ecole de Pont-Aven.

Huit ans sans CLIM en état de fonctionner normalement, comme cela est pourtant strictement imposé dans ce type d'Etablissement. 

Huit ans durant lesquels ce scandale a été étouffé par tous, exception faite par ce blog de merde.

La LOI du SILENCE est  manifestement de mise dans ce coin Paradisiaque.

Rappelez-vous : Il y a trois ans une autre grue avait fait irruption sur la Place un beau matin pour les mêmes raisons de remplacement des appareillages de la CLIM, sans que personne n'y ai prêté attention. 

A suivre demain

-----------------
 

Partager cet article
Repost0

La boîte de conservation des éditotos munici-potins du coin. (Suite des précédentes suites)

Publié le par chercheur d'histoires

En action dès le petit jour, ce lundi dernier

En action dès le petit jour, ce lundi dernier

La boîte de conservation des éditotos munici-potins du coin. (Suite des précédentes suites)

Agir sur les fronts jugés nécessaires :

Celui de l'environnement :

"La phase 2 de l'aménagement de Pontic Malo est engagé pour la création d'une vallée verte, trait d'union entre Nizon et Pont-Aven"

Gast ! Mis à part l'importation non écologique de moutons Ouessantins sur une portion de prairie naturelle du ruisseau du Penanros , j'ai beau fouiner partout sur ce site, je ne vois pas la moindre trace d'un premier aménagement  environnemental et écologique. 

Et pour tout dire, je n'ose même pas imaginer ce que deviendra cette ancestrale  vallée verte naturelle après que les écolos rigolos du coin y auront créé leur nécessaire "vallée verte".

-------------------------

Celui de la santé :

Le chantier de l'espace de santé démarrera durant l'été pour offrir un accès aux soins en centre ville"

L'annonce est faite : Douze nécessaires  places publiques de stationnement devenues rares dans le minuscule Centre Historique de la commune, définitivement évaporées dans la nature Dautellisée.

C'est bizarre autant qu'étrange, vous ne trouvez pas ?

NON ?

Et pourtant, dans le même P'tit BIM, monsieur le maire expose son nouveau plan de stationnements  mis en place pour la saison touristique 2022, sans  faire mention de cette perte sèche.
Pour notre pudique Maître d'Hôtel de Ville, serait-ce trop honteux d'annoncer cette très fâcheuse  nouvelle pour la population locale ?

Conclusion à la noisette de son édito :

Il se termine par une histoire enfantine de LOUPS-GAROUS. 

Oh ! punaises :

Manifestement les loups ont décidé d'envahir la Bretagne cet été.

---------------------------------------------------------------------

La photo espionne du jour :

En action dès le petit jour, ce lundi dernier :

Seraient-ce les tableaux de Mathurin qui seraient tellement lourds que la direction des musées de la CC'â aurait été obligée d'utiliser les Grands Moyens pour les hisser dans son Grand musée ...
... en reperçant sa toiture toute neuve ?

--------------------------------------

 

 

  

 

Partager cet article
Repost0

La boîte de conservation des éditotos munici-potins du coin. (Suite de la suite de la suite))

Publié le par chercheur d'histoires

De très lourds tableaux de Gauguin reviendraient-ils cette année au Musée de la CCânerie ?

De très lourds tableaux de Gauguin reviendraient-ils cette année au Musée de la CCânerie ?

La boîte de conservation des éditotos munici-potins du coin. (Suite de la suite de la suite )

- Valoriser le patrimoine de la Ville.

Mais de quelle ville parles-tu Christian ?

De celle de Nizon ?
Du bourg d'en bas de Pont-Aven ?

Ou d'une autre ville bretonne américanisée ??? 

Mais Christian, tous tes prédécesseurs depuis 1984/1985 se sont cassés le cul à ne faire que ça !

C'est d'ailleurs pour ça que la ville comme tu le dis par mégarde, n'est plus que le champs de ruines de son illustre passé, comme je le répète opportunément sans arrêt sur ce blog de merde.

Et puis, de quel patrimoine fais-tu allusion : Des vieux hangars agricoles de Nizon recouverts de plaques en amiante ciment ??????????????????????????????????? 

- Respecter les différents usages des professionnels,  des résidents, et des visiteurs

Gast ! tu exagères tout de même un peu à cet égard.

Pourquoi ne pas dire les choses qui fâchent plus simplement :

C'est à dire, non pas parler vaguement de professionnels, et en particuliers des braves et dévoués chauffeurs de poids moyens et lourds horriblement mal traités dans ta ville !, mais plus exactement des voraces poulguinistes que tu aimes manifestement de tout cœur ! 

Il me semble qu'il  n'y a plus de bon que pour eux dans toutes les grandes décisions municipales.

Des résidents ? Je veux bien le croire mais dans ce cas, exclusivement des résidents des trois maisons de retraite de ta commune, mais sûrement pas des autres !

Et des visiteurs ? Oh! quelle belle expression pour ce qui n'est plus aujourd'hui que d"épaisses masses de désœuvrés touristes de passage éclair :

Des masses  ravageuses de nos Valeurs Patrimoniales et Culturelles singulières locales.
Christian, la tragique réalité de la situation  de ton fief te brûlerait-elle l'esprit au point de perdre les pédales de ton écolo vélo électrique ? 

A suivre demain

----------------------------------------

Partager cet article
Repost0

La boîte de conservation des éditotos munici-potins du coin. (Suite de la suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Mais que s'est-il donc passé ce lundi 9 mai sur la Grand'Place du Musée de la Cc'â ?

Mais que s'est-il donc passé ce lundi 9 mai sur la Grand'Place du Musée de la Cc'â ?

La boîte de conservation des éditotos munici-potins du coin. (Suite de la suite )

Suite de l'édito de monsieur le maire sur ses objectifs "perso." du cadre de vie et des espaces publics de sa commune.

Disons  : Sur sa vision tronquée des choses :

- Promouvoir les circulations douces :

Chouette s'exclament tous les vieux et les mal foutus de la commune qui n'ont qu'un vélo pour aller faire leurs courses en empruntant les dangereux accès pentus  au bourg-d'en-bas,

ou pour ceux d'en bas pour aller faire leurs courses de proximité sur l'endormi  bourg d'en haut , et plus particulièrement le récent grand marché dominical Dautellien de Nizon
... qui n'a pas fait long feu  bien longtemps !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Monsieur le maire va sûrement nous aider à grimper ses rudes rues  ...
... en nous poussant sur le derrière ?

- Promouvoir les circulations dé-carbonées :

Chouette alors ! mais comment allez vous faire monsieur l'ingénieur en génie civil ? 

En recréant des chaussées cabossées sur des sols retrouvant leurs ancestrales couches de hérissons de cailloux peut-être ?

Ou alors en recouvrant les chaussées de pelouses, comme le parking de Penanros, ou du bitume synthétique à base de paille jaunes de Nizon ou d'algues vertes de l'Aven de votre invention ?

Et bien Oui : tous ça c'est bien beau et alléchant, mais encore faudrait-il des génies comme les maires de Pont-Aven pour les inventer !

- Valoriser le patrimoine de la Ville :

A suivre demain

---------------

 

 

Partager cet article
Repost0

La boîte de conservation des éditotos munici-potins du coin (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Troublante photo prise hier lundi sur la Grand'Place. Que se passait-t-il ?

Troublante photo prise hier lundi sur la Grand'Place. Que se passait-t-il ?

La boîte de conservation des éditotos munici-potins du coin. (Suite)

Nous ne pouvons que constater que seul monsieur le maire en a le privilège et la jouissance.

- - -  Suite  - - -

Alors, que raconte monsieur le maire ?

 Rien d'autre de fort que de vagues et générales élucubrations politiques 

comme par exemple :

"Pas de prophétie ! Attendons !"

ATTENDONS ? Mais la population ne fait qu'attendre des actions municipales concrètes et utiles pour elle  depuis longtemps monsieur le Maître de la Ville.

Voilà brusquement Christian : Notre grand ultra-lucide; d'ordinaire Grand Prophète pontavénain, nous faisant tout d'un coup,
...  le coup d'une fausse grève surprise dans ses actions municipales !!! 

En effet si l'on a le courage de lire la suite de son exposé :

" Situation en suspens ... mais qui ne doit pas nous empêcher d'agir sur les fronts jugés nécessaires.

Celui du cadre de vie et des espaces publics selon quelques grands objectifs :

 - Rendre la traversée et l'accessibilité de Pont-Aven et de Nizon agréables et sûres

Gast ah gast ! Mais c'était déjà - mot pour maux - les prétentions de vos  trois derniers prédécesseurs monsieur le Supérieur.

Qu'ont-ils fait pour autant ?

Uniquement des conneries qui n'ont fait qu'empirer la tragique situation dans laquelle baigne la commune depuis des lustres. 

A suivre demain 

-------------------------

La conclusion de jour :

Gast ah gast  ! Voila un monsieur le maire qui reconnaît implicitement qu'actuellement les deux bourgs de Pont-Aven ne sont plus : ni agréables ni sûres.

Une volte-face municipale à 360 degrés à l'heure en quelque sorte !

Du jamais vu ni entendu depuis la nuit des temps à Pont-Aven pour tout dire.

Pour moi, cette lamentable situation n'est rien d'autre que ce que je dénonce ici de façon constante autant que virulente depuis 2009, sans que jamais personne n'y prête attention. 

Voilà un nouveau monsieur le maire qui a lui aussi la prétention

... d'y remédier ... ?

... tout seul ou presque !

Vous ne trouvez pas ça marrant tout plein ?

--------------------------------------------

La photo du jour :

troublante photo prise hier lundi sur la Grand'Place.

Que se passait-t-il ?

Je vais enquêter afin que toute la lumière soit faire sur cette vieille et lamentable AFFAIRE CC'âneuse qui ne finie pas de s'éterniser !!!!!!!!!

----------------------------------------------------

 

 

Partager cet article
Repost0

La boîte de conservation des éditotos munici-potins du coin

Publié le par chercheur d'histoires

Grandeur et décadence

Grandeur et décadence

La boîte de conservation des édito-tos munici-potins du coin.

Notre maire, le bavard ancien chef de file des "Socialistes" locaux durant son premier mandat de Grand élu de Pont-Aven : ...
... il y a de cela un quart de siècle ! : ...

Socialiste pur et dur autrefois convaincu, mais aujourd'hui défroqué !,
... vient de s'exprimer une nouvelle fois comme Grand Maître d'Hôtel de Ville, dans le p'tit BIM menstruel de sa commune.

Du Grand Art vaporeux dirais-je en ouverture de cet article.

Va-il enfin s'exprimer sur les gigantesques dérives et problèmes municipaux qui empoisonnent la vie de ses braves concitoyens ?

Va-t-il enfin s'exprimer en se fondant sur les interêts généraux de sa commune et ceux de l'ensemble de ses habitants : de leurs envies, leurs besoins élémentaires, de leurs grandes souffrances  ? 

Où va-t-il suivre la voie et la voix de ses prédécesseurs dans leurs ignobles postures de profond déni envers la décadence et la déchéance avancée de la Cité des imposteurs en tout genre ? 

---------------------------
  Voyons ça de prêt en épluchant soigneusement son dernier édito :

En premier lieu, il faut remarquer qu'avant l'arrivée de Christian au poste de commandement général de la commune, le p'tit BIM était réservé aux p'tites informations basiques à destination de la population locale  (heures des messes, ouverture des services publics, ... )

Ce bulletin venant suppléer les anciens Tambours de Ville.

Ce n'était pas un lieu de propagande politique pour p'tit dictateur en peluche. !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 Nous ne pouvons plus critiquer les autres élus car ils n'ont plus le droit de s'exprimer dans ce p'tit BIM.
A suivre demain. 

----------------

 

 

Partager cet article
Repost0