Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le mois d'Août à Pont-Aven ! (2)

Publié le par chercheur d'histoires

Le mois d'Août à Pont-Aven !

Réponse : c'est votre cousine.

Mais quel est le nom de sa cousine à elle ?

------------------------------------------------------ Réponse demain ---

Partager cet article

Repost 0

Le mois d'Août à Pont-Aven !

Publié le par chercheur d'histoires

Le mois d'Août à Pont-Aven !

Je vous promets, cette année ça va être la Grande Fête des Dames.

Je commence par trois jours de préliminaires, il faut démarrer mollo

avant la Grande Fête.

-------------------------------------------------------------------------

Quel est le nom de la célèbre bretonne qui naquit à : Clocher-les-bécasses, en 1913 ?

----------------------------------------------- Réponse demain --------- 

Partager cet article

Repost 0

Lu dans la gazette Drouot

Publié le par chercheur d'histoires

Lu dans la Gazette Drouot du 09 juillet 2010

Tiré d'un encart consacré au peintre Ferdinand du Puigaudeau :

"Après un apprentissage d'autodidacte à travers les musées italiens, Ferdinand du Puigaudeau gagne Pont-Aven en 1886 où il fréquente l'école des synthétistes. le jeune

homme reçoit de vifs encouragements de Gauguin ..."

Cherchez les conneries dans ce court passage :

Première : En 1886, à Pont-Aven, Gauguin n'est encore qu'un ordinaire

post-impressionniste. S'il encourage du Pigaudeau vers la voie de l'art, ce ne peut être que vers une voie de garage sans intérêt. 

Seconde : Non seulement en 1886,  il n'existe pas d'école d'art à Pont-Aven mais encore moins celle des synthétistes.
Seul à ce moment, le jeune et très discret Emile BERNARD œuvre déjà en ce sens.

Il serait peut-être temps que la municipalité pense à créer un musée à Pont-Aven afin

que la fabuleuse histoire culturelle de la cité des peintres ne puisse être falsifiée par n'importe quel expert en art.

-------------------------------------------------------------------------------- 




Partager cet article

Repost 0

Au pays du n'importe quoi (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Au pays du n'importe quoi (suite)

J'ai eu l'occasion sur ce blog de raconter l'histoire des galettes de Pont-Aven *. Ce serait, selon la légende, Isidore PENVEN, fils de boulanger qui aurait en 1890, imaginé de transformer le gâteau breton en galette fine.
Une plaque commémorative rappelant l'événement est apposée sur la façade de l'ancienne boulangerie Penven. 
Le problème est que ce petit génie est né en 1881 !

Cette plaque est, elle aussi, dans le collimateur des touristes photographes en quête de culture locale.

Cherchez l'erreur.

* voir l'article que j'ai écrit sur le sujet dans la revue Micheriou Koz n° 13 -été 2006 -

----------------------------------------------------------------------------------------------

Autre plaque visible à plusieurs endroits dans le centre ville :

bon-gout.jpg 

Pont-Aven, cité remarquable du goût !

C'est vrai, vous trouverez dans la cité, des tableaux "dans le goût de Gauguin "

comme on dit.

Si vous aimez les croûtes surtout consommez-en sans modération, le mauvais goût est

ici, sans limite. 

Personnellement j'en suis totalement dégouté depuis bien longtemps mais je vous souhaite tout de même un bon appétit

--------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Au pays du n'importe quoi

Publié le par chercheur d'histoires

Au pays du n'importe quoi

En 1939 fut apposée sur la façade de l'ancienne auberge Gloanec, une plaque commémorative en hommage aux " célèbres peintres " qui, en fin du XIXe siècle,

ont passé quelques mois en colonie de vacances à Pont-Aven.

Y figure une liste de ceux qui auraient fondé en 1888 :  l'Ecole de Pont-Aven !,

à laquelle s'ajoute une liste de peintres Nabis qui n'ont jamais mis les pieds dans le patelin.

Depuis il ne se passe pas un jour sans que cette plaque ne soit mitraillée par des touristes photographes du monde entier.

C'est ainsi qu'une certaine Madeleine BERNARD, dont le nom figure sur la plaque, est reconnue mondialement comme membre de la célèbre école.

La réalité est que, mais tout le monde ici s'en fout, si ce personnage a été peint à la fois par Paul Gauguin et par Emile Bernard, elle n'a jamais pratiqué la peinture. 

Le musée pourrait peut-être envisager pour 2039, d'organiser une Grande Exposition Rétrospective de l'œuvre et du rôle de Madeleine BERNARD au sein de l'Ecole de Pont-Aven !

Au point où l'on en est, tout est possible.

--------------------------------------------------------------------------- A suivre demain --- 

Partager cet article

Repost 0

la foire aux antiquités

Publié le par chercheur d'histoires

La foire aux antiquités

Mercredi dernier, s'est déroulée la grande foire aux antiquités de l'été sur le port.

J'y ai remarqué une pièce exceptionnelle. Une magnifique Tour Eiffel. Non pas n'importe laquelle, mais l'authentique et célèbre Tour Eiffel de Pont-Aven. Il y a bien longtemps que cette espèce rare avait disparu de nos paysages.

Je l'aurais volontiers acquise, mais son prix m'a donné le vertige. Reste à espérer que cette rarissime bretonnerie restera dans le pays et ne finira pas ses jours chez un parigolot.

----------------------------------------------------------------------------------- 

Partager cet article

Repost 0

j'ai commis une erreur

Publié le par chercheur d'histoires

j'ai commis une erreur

Contrairement à ce que j'ai écrit l'autre jour, les touristes ne sont toujours pas arrivés

cette année. Et pourtant depuis des années, toutes les municipalités du littoral font un remarquable travail de pute pour attirer les toutous sur leur territoire. Ils en oublient même leurs propres habitants. 

Comme l'avait dit l'humoriste Fernand Raynaud  :ça eut payé ...

----------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

J'ai compris

Publié le par chercheur d'histoires

J'ai compris

J'ai compris ce que viennent faire à Pont-Aven, tous ces touristes descendant des cars 

Ils participent à un grand jeu de colin-maillar't, organisé par un grand commerçant local.

Ils ne portent pas de bandeau, c'est inutile, ils y vont les yeux fermés.

Certains diront que c'est du villain mais ce n'est pas vrai.

( il faut vivre à Pont-Aven pour comprendre et l'apprécier les subtilités de cette vanne - de moulin

tant pis pour les autres)

---------------------------------------------------------------------------------


Partager cet article

Repost 0

Les touristes sont là

Publié le par chercheur d'histoires

Les touristes sont là

Comme d'habitude, ils déambulent lourdement dans les rues de la ville.

Imaginez la scène.

Nous serions dans un pittoresque village de maisons sur pilotis mais sans leurs pilots. Ce serait pareil, en avoir ou pas, ils n'en auraient rien à cirer. Leur seule préoccupation : trouver le marchand de glaces et de cartes postales du coin.

Du bonheur oui, mais pour les propriétaires loueurs de boutiques touristiques seulement.

----------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Radio Kerlann

Publié le par chercheur d'histoires

Radio Kerlann

Il y a 12 ans, les riverains du camp de Kerlann découvraient à leurs dépens ce que la municipalité de Pont-Aven avait autorisé : L'ouverture de ce camp de mobil-homes dont la principale activité consistait à organiser tous les soirs de l'été des beuveries monstres.

Je reconnais que l'insupportable pollution sonore pour les riverains s'est un peu estompée  aujourd'hui, mais attention :

Cet été, une radio  " radio Kerlann " a été autorisée à diffuser sur les ondes les concerts organisés pour les touristes séjournant dans ce camp.

En tant que l'une des victimes de cette pollution sonore je dirais : 

Attention aux concerigènes de Kerlann, il faut les avoir subis durant des années pour savoir ce que c'est.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------


 


Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>