Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le programme de la semaine à venir

Publié le par chercheur d'histoires

Oui mais : à quelle heure ?

Oui mais : à quelle heure ?

Le programme de la semaine à venir

Au mois d'août, j'ai pris  l'habitude de lever le pied sur ce blog.

De surcroît, cette semaine, j'ai un surcroît de boulot. Je dois mettre en place dans la bibliothéquette l'exposition que je prépare depuis 8 mois.

Ce n'est pas simple. Je dois entasser dans un espace des plus restreints tous les documents que j'ai rassemblés sur la mémoire collective (de 1900 à 1985) des anciens habitants du quartier de la Gare.

Cette exposition, vue sous l'angle d'une performance patrimoniale, aurait largement mérité d'être présentée dans un espace équivalent à la superficie des anciennes salles "Gauguin" + "Julia".

Pour moi, il est extrêmement scandaleux que Dame la Soutane et son conseil municipal aient pu décider (sans la moindre concertation avec le peuple) de chasser la population de Pont-Aven de ces lieux mythiques, sans qu'un local au moins équivalent ne lui soit affecté.

A Pont-Aven, les municipalités successives depuis celle dirigée par Rivet, agissent en matière des patrimoines de proximité "bien de chez nous", de façon exactement opposée aux dirigeants de toutes les communes avoisinantes.

.............................................................................................................................................................................................................................................

Ce serait, au sein de la CCA de Concarneau et de la COCOPAC de Quimperlé "La lutte entre les alcooliques et les buveurs d'eau" en quelque sorte. 

Ailleurs les contrôles d'alcoolémie restent positifs, à Pont-Aven c'est le contraire :

N'est-ce pa J.M. ?

Tu me dis non : Ce serait plutôt l'inverse qui se passe ! ! !

"T'as raison : continue comme ça et tu verras Montmartre ... ou son cul !" (C'est la brève du jour de la CHARLiO'T)

............................................................................................................................................................................................................................................. 

Le mot de la fin :

L'indispensable reconstitution d'une Association Patrimoniale et Culturelle sur la commune va être mon grand sujet d'action durant cette manifestation patrimoniale qui devrait durer, je l'espère, jusqu'à la fin octobre. 
Dès que la municipalité aura décidé du jour de l'ouverture de cette minuscule grande exposition, je le préciserai ici.

------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Aujourd'hui, je n'ai rien à déclarer

Publié le par chercheur d'histoires

? ? ?

? ? ?

Aujourd'hui, je n'ai rien à déclarer

La CHARLiO'T prend la relève.

Brève suite de l'article précédent :

... et aussi, profiter de cette initiative pour encadrer (en bois de chêne de Nizon) le Chef d'Œuvre que l'on doit à l'ahurissante  initiative de Dame la Soutane ? ? ?

Une dite : sculpture ... monumentalement minable, en train - ou en teuf teuf ! -  de lamentablement pourrir sur la Place des Grands Chênes.

ET personne n'ose toucher à cette horrible chose.

J.M. : où es-tu, que fais-tu ? Arrêtes de faire le pilier de bar du Café de la Mairie. T'as oublié que les nizonneux ont amplement participé à ton érection à la tête du Grand Pont-Aven ? 

Les peintres du hangar't pourraient peut-être la peindre en vert "militarisé" afin qu'elle se fonde dans le paysage ...

... du futur environnement pontavéniais,

... celui que vient de mollement définir la municipalité,

... celui qui va être l'objectif à atteindre dans le prochain PLU !

----------------------------------------------------------------- 

Partager cet article

Repost 0

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 8)

Publié le par chercheur d'histoires

Vous voulez ses mesures pour le cercueil ? Ce bâtiment construit en 1480 a la forme d'un Carré Long

Vous voulez ses mesures pour le cercueil ? Ce bâtiment construit en 1480 a la forme d'un Carré Long

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 8)

Le second paragraphe de l'article concerne "l'identité  paysagère avec l'Aven et ses berges, les chaos, les îlots et les soutènements des voies (des rives sans doute) dans le centre ancien ... ... ... et bla bla bla et Compagnie ... ,   et au patrimoine pittoresque  avec de nombreuses peintures de l'Ecole de Pont-Aven  ... ... ... et bla bla bla et Cie ... , Enfin, il ne faut pas oublier  l'ensemble du Bois d'Amour avec son caractère  historique et pictural  remarquable, représenté dans de nombreuses peintures ... et bla bla bla de pots de peinture : en veux-tu, en voilà plein la gueule.

J.M.: La CHARLiO'T a quelque chose de grave à te dire :

J.M. :  De la façon dont ton équipe s'applique à pondre de nouvelles règles d'urbanisme, les yeux bandés et sans la moindre étincelle d'imagination, rien ne sert d'en faire des tonnes pour essayer d'établir des règlements qui ne serviront qu'à faire chier le petit peuple comme cela est la règle dans ce trou de peinture depuis le règne de Rivet.

Pour valoriser la richesse du patrimoine de ta commune, il te suffirait de demander à l'encadreur du coin "d'encadrer" tous ces joyaux architecturaux et environnementaux, puis de créer le plus grand musée au monde consacré à l'Ecole de Pont-Aven afin d'être assuré que tous ces vrais tableaux naturalistes soient durablement protégés contre les ravages du temps et ceux provoqués par des municipalités successives autant inconsistantes qu'irresponsables.

Et moi de rajouter mon grain de chlorure de sodium de Guérande :  

Tout encadrer comme des gravures de Gauguin, sauf le tas de cailloux de Rustéfan évidemment. je sais bien que dans le coin personne ne peut plus encadrer ce joyau.

Se retrouvant en fin de vie, c'est plutôt un cercueil qu'il faudrait lui construire ! 

-------------------------------------------------------------------  

Partager cet article

Repost 0

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 7)

Publié le par chercheur d'histoires

J.M. : pourquoi tu as peur de ce truc ? Ce n'est qu'une des meurtrières de la tour de Rustéfan

J.M. : pourquoi tu as peur de ce truc ? Ce n'est qu'une des meurtrières de la tour de Rustéfan

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 7)

Pour le reste, il ne peut-être constaté que durant ses deux mandats, dame biseau la soutane s'est systématiquement assise (attention aux plis de la soutane !)  sur les règlements d'urbanisme autant que sur le code de la construction en vigueurs, lorsqu'il s'agissait de mettre en œuvre ses grands ou petits projets communaux.

Une question se pose : 

Mis à part les édifices religieux, depuis la publication des règles d'urbanisme sous le règne de Rivet, rien n'a été entrepris pour préserver correctement et mettre en valeur les patrimoines architecturaux, paysagers ou archéologiques de la cité.

Il n'y a pas que Rustéfan qui fait scandale : tout se détériore ou tombe en ruines dans le patelin. Hélas, la commune n'a plus un rond pour stopper le désastre.

STP J.M. : Pourrais-tu organiser une balade sur ta commune pour présenter à la population locale, les actions de préservation et de mise en valeur du patrimoine communal, entreprises par les élus durant tes trois mandats ?

Je parle de :  Sa rivière, ses arbres et ses Bois Classés humides, ses rues, ses ruelles, sa campagne et ses talus ???,  ses moulins : leurs biefs, vannes et déversoirs ???, ses rares monuments remarquables,(autres que les chapelles et églises,) sa précieuse et remarquable dernière friche industrielle, sa seule Gand'Place en principe intouchable ???, ses façades urbaines ???, les cheminées de la ville, les nichoirs des hirondelles ???, sans oublier les rues et espaces publics des cités ouvrières et les stationnements de proximité de l'ancienne ville indispensables aux habitants du coin ??? ...)

Les règles d'urbanisme sont en principe des outils pour justement sauvegarder et mettre en valeur tout ces biens.

Des outils appropriés à la situation du moment et correctement affutés : c'est-à-dire du concret et du solide, et non de la rêvasserie sans avenir.       

..............................................................

Le second paragraphe de l'article concerne ... 

A demain

 

-------------------------------------------------------------------  

Partager cet article

Repost 0

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 6)

Publié le par chercheur d'histoires

Et le permis de construire de cet édifice, trouvé lui aussi dans une pochette surprise madame Biseau ???

Et le permis de construire de cet édifice, trouvé lui aussi dans une pochette surprise madame Biseau ???

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 6)

Comment valoriser cette richesse selon la municipalité ?

Voilà sa réponse publiée dans les can'arts des coins-coins du coin :

"L'aire de valorisation du patrimoine (AVAP) a pour objectif la préservation et la mise en valeur du patrimoine architectural urbain, paysager et archéologique, en y associant la problématique environnementale et une prise en compte de la question des énergies renouvelables et des différents supports favorisant la maîtrise énergétique..." etc

GAST-A-GAST : C'est pile poil (Poils de mon chien en effet, car la pile Varta ne s'use que si l'on sen sert !) l'objectif intégré dans les précédents règlements d'urbanisme locaux.

Le premier réflexe d'une municipalité pas trop mal foutue aurait été de vérifier si cet objectif avait bien été respecté sur le fond : voir à peu près atteint, par les deux municipalités précédentes (durant lesquelles J.M. assurait les postes d'adjoint à l'urbanisme et aux travaux  ?)

Et bien non. Pourtant, en principe, on ne traite pas un champ de ruines comme une dynamique et joyeuse Cité pleine d'avenir. C'est pourtant sur les fondements de cette seconde fausse vision que reposeront les futurs règlements.   

La prise en compte des énergies renouvelables ?

Tout le monde aurait-il oublié que ces dernières années, la précédente municipalité pontavéniaise avait donné un avis très défavorable (deux fois de suite) au projet éolien proposé par la communauté des communes du coin, alors même que l'implantation d'éoliennes ne concernait pas le territoire de Pont-Aven ???

Je ne me souviens pas que quiconque se soit plaint de ces incroyables et scandaleuses décisions.

Pour le reste ...

A suivre demain

-------------------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article

Repost 0

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 5)

Publié le par chercheur d'histoires

Un discret Lave-mains perdu dans les entrailles des ruines de Rustéfan

Un discret Lave-mains perdu dans les entrailles des ruines de Rustéfan

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 5)

Quoi d'autre ? : 

Dans l'état de congélation de leurs boîtes crâniennes, la CHARLiO'T imagine ???

... imagine J.M. et sa clique souscrivant joyeusement à une proposition de safari à l'ours polaire ...

... en plein Sahara" ! ! ! 

Pourquoi crétins ? ​:

Comme le dit de surcroît l'assoiffée CHARLiO'T particulièrement en chaleur sous le soleil de plomb du désert Algérien :  

"J​'​imagine ces paresseux Êtres, comme des passagers d'un navire de croisière sombrant au beau milieu de nulle part.
Les cons : au lieu de se diriger vers les points accès aux installations de sauvetage, les voilà à la queue leu leu allant tambouriner à la porte de la capitainerie pour se plaindre de ne plus avoir d'eau courante dans leurs cabines ! " 

Voilà une façon bien réaliste de résumer ces réunions à la con : dites publiques et :

soi-disant, exclusivement réservées à des questions d'intérêts généraux, vous ne trouvez pas ?

Pourquoi je râle aussi ici aujourd'hui contrairement à mes habitudes  ? :

Parce qu'à l'heure où j'écris ces lignes, le public n'a toujours pas accès aux règlements des futurs  PLU et ZPPAU (AVAP) ???

A quoi pourraient donc servir le type de réunions que propose J.M., sans le moindre écrit d'intérêt général - mon Général - déposé sur la tablette des discussions ?

Q'est-ce que ce méli-mélo drame sans queue ni tête, si ce n'est que de la classique pontavéniaiserie que les municipalités locales consomment sans modération depuis 1985 ?

J.M. : Ne confondrais-tu pas, toi aussi, "réunions à la con" avec "concertations citoyennes" ?   

...................................................................................... 

Il n'y a que dans la presse que quelques informations ont pu échapper à l'omerta :

Omerta, ou : de la part de M le Maire et son adjointe à l'urbanisme, plutôt un manque total de réflexion, d'imagination; d'une réelle vision et d'un sérieux projet d'urbanisme permettant d'assurer un avenir "radieux" à la population future de la Cité des anciens Peintres de talent.    

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

"Un discret Lave-mains perdu dans les entrailles des ruines de Rustéfan"

J.M. : Ça ne te fait rien de savoir que Jénoféva aurait pu utiliser ce détail de confort architectural d'une grande modernité, il y a 500 ans ?

En tous les cas, Jehan DU FOU et sa famille avaient assurément un grand soucis pour l'hygiène corporelle, lorsque vers 1480, il fit édifier ce remarquable manoir d'un style nouveau en cette fin du Moyen Âge.

--------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 4)

Publié le par chercheur d'histoires

Non ce n'est pas le haut de la tour de Ba'Belle Angèle dans l'espace boisé de la Place Julia

Non ce n'est pas le haut de la tour de Ba'Belle Angèle dans l'espace boisé de la Place Julia

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 4)

Il n'y a que dans la presse que quelques informations ont pu échapper à l'omerta.

- - -  Suite  - - -

Je n'ai décelé dans ces indiscrétions que ce que j'appelle " du projet type pour les nuls" proposé par les énarques du Ministère de l'Urbanisme.

C'est-à-dire, un document brut auquel il faut localement apporter du contenu, du sens, une vision globale  "réaliste et futuriste" d'une commune.

Le tout adapté à sa situation réelle, à ses besoins de développement si possible harmonieux dans tous les domaines de la vie, aux besoins et attentes d'une population pour vivre normalement.

A Pont-Aven, la municipalité ne connaissant rien du pays, de ses réelles forces, faiblesses, manques, et capacités, rien des besoins et attentes d'une population en souffrance qu'elle ignore, se complaît dans une posture de déni envers les douleurs du pays.

Les cervelets des élustupides ne convergent que vers la Placette d'un ultra-centre bourg  autant touristiqué que gauguinisé.

Supprimez Gauguin, et ce château de sable s'écroule ...

... comme Rustéfan !!!

Première conclusion à en déduire :

Pont-Aven court tout droit vers de nouvelles catastrophes économiques, patrimoniales, environnementales, démographiques et culturelles. 

Des catastrophes que 99% de la population va continuer à subir de plein fouet, sans que pour autant la décomposition du pays ne se résorbe.

C'est la merde partout chez les coincés du coin et pourtant : par manque de réalisme, de connaissances du pays et de volonté de la part des élustucrus du cru : On décide stupidement au travers d'un futur PLU sans âme ni esprit "bien de chez nous"  de tout bloquer dans son jus d'chaussettes  ...

... Chaussettes crassouillettes, trouées de partout et puantes !

Du jus uniquement juteux que pour 1% tout au plus de la population : Voilà le problème que  les 100% (ou presque) jemenfoutistes locaux ne veulent surtout pas voir. 

Dans ce délire urbanistique, pas la moindre trace d'un début de commencement d'allusion aux innombrables et lourds problèmes qui rongent le pays depuis des lustres.

A suivre

-------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 3)

Publié le par chercheur d'histoires

La Carte Postale 2017 que nous offre un Bulgare du coin de passage dans le coin.

La Carte Postale 2017 que nous offre un Bulgare du coin de passage dans le coin.

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 3)

 

Aujourd'hui les volets de Rustéfan restent clos.

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

La photo du Jour :

"La Carte Postale 2017 que nous offre un Bulgare du coin de passage dans le coin"

Salut le parigot de Névez, et merci pour cette belle parigothique image Epinalissime.

Serait-ce pour toi la forêt - de broussailles - qui cache les ruines de Rustéfan sous un tapis de verdure, ou verrais-tu : toi aussi,  la vie en (granit) rose ?

A Névez, d'ordinaire le granit est plutôt bleu, mais il est vrai que les couleurs, ça ne se discute plus chez nous.

Les goûts non plus d'ailleurs depuis que tout est vert Gauguin dans le coin ...

... "comme le lierre qui pousse "grave" sur les ruines Rustéfan !" rajoute une CHARLiO'T qui a toujours besoin de ramener sa fraise écarlate.

A bientôt mon vieux ...

... en noir, à l'enterrement du fantôme de  Jénovéfa si tu veux bien  !!!

"Les couleurs de la couronne de fleurs ?"  : Je n'en sais rien, tu te démerdes.

L'essentiel est de rendre un hommage de ouf à la Belle des Chants Bretons qui s'est fait la belle, il y a cinq siècles.

--------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 2)

Publié le par chercheur d'histoires

Ça, c'est plus que jamais horriblement triste, et demain ce sera encore pire 

Ça, c'est plus que jamais horriblement triste, et demain ce sera encore pire 

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 2)

Quelques crétins  et crétines ont assisté à ces petites fêtes des futures nouvelles défaites du pays.

Elles se sont transformées en pugilat n'ayant rien à voir avec la gravité des études en cours concernant l'avenir de ce pays en perdition.

- - - Suite - - -

Quels sont les vrais défis d'intérêts généraux que la municipalité devrait essayer de résoudre dans le cadre d'une honnête et véritable concertation citoyenne avec la population ? :

A résoudre correctement et sans détour avant d intégrer la synthèse de ces travaux préalables dans les futurs règlements d'urbanisme de la commune, comme il se doit dans une démocratie qui se respecte. 

Ne cherchez pas : "Circulez, y a rien à voir" nous dit de là-haut Coluche.  

D'ailleurs en y réfléchissant un peu : Que pourrait proposer la municipalité la plus inconsistante au monde pour sauver de l'anéantissement ce célèbre pays ?

Après la Coqueluche Française, c'est la CHARLiO'T  du coin qui demande de répondre  à la question.
"De concasser les tas de cailloux du coin ... pour en faire des tas de sable ... afin que la prochaine municipalité puisse les réduire en poussière, peut-être ? "

...............................................................................................................................................................

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven ?

Voir la photo du jour pour comprendre le pourquoi de la question ! ! ! 

Quoi d'autre ? : 

 

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Ça, c'est plus que jamais horriblement triste, et demain ce sera encore pire ! 

J.M. l'urbaniste simpliste : Comment penses-tu concrètement revaloriser la richesse patrimoniale architecturale de ton pays ?

Tout s'écroule autour de toi et pour l'instant : à mi-mandat, tu n'as toujours pas bougé les fesses d'un pouce.

Tu tires au-flanc ou  tu tires au-cul ? : La CHARLiO'T n'arrive plus à te suivre.

--------------------------------------------------------------------

 

Partager cet article

Repost 0

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 1)

Publié le par chercheur d'histoires

Ça, c'était avant. Attendez la suite ... ?

Ça, c'était avant. Attendez la suite ... ?

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 1)

Voilà bien un domaine qui préoccupe au plus haut niveau des pâquerettes naines, M le maire de Pont-Aven, depuis qu'il fut : dans une vie antérieure, l'adjoint à l'urbanisme et aux travaux ratés, de dame la soutane.

Depuis : ce grand-père(dents) est devenu grand'maire, et ça se remarque remarquablement au jour le jour dans le pays des pontavénounours.

Depuis le 1er agrandissement du musée en 1985, grâce à J.M. le Grand et à ses deux prédécesseurs, les immeubles et les meublants de cette petite commune qui s'en allaient à vau-l'eau de l'Aven, redressent leur barre - en caramel mou -  à une vitesse supersonique.

C'est ce que tout au moins laisse penser la propagande locale diffusée sans modération au travers des médias.

En réalité, l'adoption d'une ZPPAU il y a une vingtaine d'années, puis celle d'un PLU il y a environ 16 ans, a permis  de transformer le pays ...

... en un vaste champs de ruines, ayant perdu l'essentiel de ses caractères architecturaux, paysagers et patrimoniaux, en raison d'une succession de maires puissamment caractériels. 

C'est le cœur "malade"du sujet mais il ne sera pas abordé vous pensez bien.
Le déni n'est pas fait pour les chiens dans le coin.

...............................................................................................................................................................................................
Connaissez vous l'histoire du mec malade qui va chez son médecin traitant.

Ce dernier, en le recevant dans son cabinet, lui dit :

 "Oh! vous avez changé de coiffure et ça vous va très bien" ...

... "Ça fait 25 euros la consultation"

Moralité de l'histoire :

Tout le monde est contant

...............................................................................................................................................................................................

Ces derniers temps, notre J.M. "bien de chez nous" a organisé plusieurs réunions publiques sur les projets d'aire de valorisation du patrimoine et du futur PLU ... afin d'informer et répondre aux riverains. 

Quelques crétins  et crétines ont assisté à ces petites fêtes des futures nouvelles défaites du pays.

Elles se sont transformées en pugilat n'ayant rien à voir avec la gravité des études en cours concernant l'avenir de ce pays en perdition.

 

A suivre demain

-------------------------------------------------------------------
 
 

 

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>