Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Une mise en examen ? vous n'y pensez tout de même pas (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Salle de réception de l'Hôtel des Voyageurs 1886

Salle de réception de l'Hôtel des Voyageurs 1886

Une mise en examen ? vous n'y pensez tout de même pas ! (fin)

Le deal avec la CCa étant une simple mise à disposition de l'ensemble, (immeuble compris) dans le cadre du fonctionnement de l'établissement sous la direction de la communauté de communes.

En 1963, la municipalité avait décidé de créer un musée municipal.

Depuis, il n'y a jamais eu plus d'un élu sur dix à savoir que ce musée possédait un fonds de documentation.

En 2012, en décidant de dépouiller la commune de ce plus remarquable bien commun, la question du devenir du fonds de documentation municipal n'est même pas venu à l'esprit

 de la racaille d'élustucrus impliqués dans le scandale.

Des bouquins ? : on n'en a rien à foutre auraient-ils tous pu déclarer. 

La preuve :  Il aurait fallu qu'au moins une fois dans leur vie, ils fassent l'effort surhumain de pousser la porte de la misérable bibliothèque-poubelle "sans fonds" de la commune ... dont dame la soutane était si fière si l'on en croit l'article élogieux qu'elle avait publié dans le bulletin municipal durant son règne !  ! !

(Je finis de mettre au point un article sur le sujet)   

Cela dit : de sources sérieuses, je viens d'apprendre que les enregistrements que j'ai précédemment relatés, auraient été détruits par la conserv'atroce.

- La population ne devrait-elle pas se révolter contre ce sacrilège ?

- Ne serait-ce pas un acte délictueux passible d'une mise en examen ?

La réponse du jour du seigneur :

Vous n'y pensez tout de même pas : On s'en fout

Ceux ne sont que des questions posées par le sale passéiste dégénéré du coin ...

... "Dégénéré comme tous les bât'arts de la Cité  des peintres   du plus grand musée au monde" se demande la CHARLiO'T  

-------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

La salle de réception de l'Hôtel des Voyageurs.

(qui deviendra en fin de siècle l'Hôtel Julia - à ne pas confondre avec l'annexe de cet hôtel devenue aujourd'hui "plus Grand Musée au monde")

Gravure : d'après un dessin de Bertallpubliée en 1886.

-------------------------------------------------------------------

 

Partager cet article

Repost 0

Une mise en examen : vous n'y pensez tout de même pas !

Publié le par chercheur d'histoires

Les salles de l'hôtel julia vers 1900

Les salles de l'hôtel julia vers 1900

Une mise en examen ? vous n'y pensez tout de même  pas !

Au début de sa carrière, la précédente conservatrice du bien nommé à l'époque : "Musée de Pont-Aven" avait procédé à des enregistrements de gens du coin.

Des enregistrements concernant les souvenirs et le vécu de ces personnes.

Ces documents ayant été précieusement conservés au centre de documentation du musée communal.

En 2012, la racaille de la municipalité en place avait décidé : sans la moindre consultation de la population, de céder gracieusement le musée communal, et tout ce qui va avec - dont le fond de documentation communal - aux fripouilles de la CC'ânerie.

Tout ce qui va avec : la Place comprise comme vous pouvez le remarquer aujourd'hui !

Une affaire orchestrée par celle que j'avais aussitôt taxée de conserv'atroce.
A l'époque, madame la mairesse avait officiellement assuré à ses paroissiens que 
le fonds de tableaux et de documents de la commune, acquis avant la cession, "resterait la propriété de la commune"

Le deal avec la CCa étant ...

Suite et fin de cette lamentable nouvelle affaire demain matin

-------------------------------------------------------------------

  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

La rue des Rustines

Publié le par chercheur d'histoires

La rue des Rustines
La rue des Rustines

La rue des Rustines

La rue des Rustines ... Ex : "Rue du Port"

Il y a trois ans, après le remplacement des réseaux enterrés de cette rue, la réfection de sa chaussée et de ses trottoirs devait être immédiatement réalisée, comme le veulent la règle d'usage et le bon sens de la gestion des voiries publiques ...

... "surtout dans une ville de Grand renom !" rajoute sur le feu la CHARLiO'T
Hélas, les caisses de la commune, trouées comme une passoire en raison de la lourde opération financière de la construction du musée de la CC'ânerie et de sa Place, n'ont pas permis de respecter ces règles.
Peu importe, la municipalité calmait le jeu de dupes, en informant que
 "ces travaux de réfection seraient réalisés immédiatement après l'aménagement "prioritaire" de la Place."

(Voir cette information publiée dans les can'arts des coins-coins du coin juste avant le démarrage des travaux de la Place) 

Prioritaire en raison de l'inauguration du nouveau plus GLAND MUSEE AU MONDE : évidemment ! 

J.M. : c'est dame la soutane qui t'a appris à si bien jouer à ce jeu de dupes ?

Un jeu devenu populaire à Pont-Aven depuis que Rivet l'avait introduit sur la commune durant de son règne.

Cela dit : il faut bien reconnaître que les troupeaux de "baudets" "d'ânes" qui déboulent en haute saison dans cette rue, ne remarquent rien d'autre que les beaux tableaux exposés en vitrines de ses magasins de pacotilles. 

Que demander de plus me direz-vous.

C'est la raison pour laquelle tout le monde s'en fout dans le coin,

et que moi : je porte bien mon pseudo de chercheur d'histoires.

Conclusions :

Vu l'état des lieux : ne serait-ce pas toutes les rues de la commune qui devraient prendre ce rustre nom ? ? ? 

--------------------------------------------------------------------

La rue des Rustines
La rue des Rustines

Partager cet article

Repost 0

Au secours

Publié le par chercheur d'histoires

Au secours

Au secours

Au secours 

Les affreuses potiches en béton de l'ancienne Place de l'Hôtel de Ville reviennent au galop s'incruster sur la PLACE JULIA ...

... afin que l'accès à la boîte postale (bientôt seule survivante dans ce trou de peinture !) ne soit plus aussi casse-gueule ... ... ...  en raison d'une traîtresse marche mal placée sur son côté droit ! ! !

Bravo M le maire, mais comme le dit la CHARLiO'T :

"Ça sert à quoi si l'on ne voit plus la boîte postale ?"

"en  y pensant un peu, si le but est d'éradiquer tous les points noirs situés sur la "Place-c'est-beau", du plus grand musée au monde :

J.M., tu peux toutes les ramener illico presto"

Conclusions :

Voilà encore un énième bon point noir à délivrer aux architectes urbanistes du projet : Musée-Place.

La coupe en est pleine : aussi, M le maire lant, ne faudrait-il pas d'urgence leur plonger la tête dedans, afin qu'ils ne recommencent plus à s'(a)musée à nous faire d'aussi grosses et vilaines crasses ? 

-----------------------------------------------------------------------

 

 

Cachez cette dangereuse marche  - anti-handicapés -  que l'on ne saurait voir ...

Cachez cette dangereuse marche - anti-handicapés - que l'on ne saurait voir ...

Partager cet article

Repost 0

la coutume ancestrale de la "vaine pâture" réintroduite à Pont-Aven

Publié le par chercheur d'histoires

la coutume ancestrale de la "vaine pâture" réintroduite à Pont-Aven
la coutume ancestrale de la "vaine pâture" réintroduite à Pont-Aven

La coutume ancestrale de la "vaine pâture" réintroduite à Pont-Aven

Vous ne me croyez pas ?

Observez ce qui se passe sur les trottoirs et dans les caniveaux de ce trou fou.
Les herbes folles s'en donnent à cœur joie dans tous les coins du bourg-d'en-bas de la commune de Gauguin ...

... et surtout sur la place :  "de la vallée " 

Il y a de quoi nourrir gratos tous les bovins de passage éclair ... en manque de culture.

Merci J.M. ... ... ...  Et arrêtes de ruminer tout le temps !

---------------------------------------------------------------

la coutume ancestrale de la "vaine pâture" réintroduite à Pont-Aven
la coutume ancestrale de la "vaine pâture" réintroduite à Pont-Aven

Partager cet article

Repost 0

Les chevaliers des biefs ... des moulins

Publié le par chercheur d'histoires

Dans 5 jours pour moi, vive les vacances du mois d'août. Ça s'arrose non ?

Dans 5 jours pour moi, vive les vacances du mois d'août. Ça s'arrose non ?

Les chevaliers des biefs ... des moulins

Comme vous le savez, depuis quelques temps il n'y a plus de balayeuse mécanique à se promener dans le trou de peinture pontavéniais.

Serait-ce comme je l'ai entendu, parce que J.M. aurait décidé de faire des économies d'énergie ?

Non mieux que ça : des économies d'énergie, il faut reconnaître que ce serait bien - C'est d'ailleurs déjà ce que font les cerveaux des élustucrus - mais notre maire aurait décidé d'y ajouter une petite touche personnelle de BIO.

Ce mois d'août, nos chevaliers des biefs communaux vont vaisemblablement devoir arroser les parterres de fleurs du centre de la ville ... à cheval.

Hue ! cocotte huent en chœur nos braves chevaliers du fiel ... d'oie (à chacun ses défauts) 

Il fallait y penser : de l'Urine de cheval pour arroser les fleurs, c'est économique et BIO :  non ?

- Oui mais se demande la CHARLiO'T : "Qui va ramasser les crottes de cheval ?"

Gast-à-gast  Crottes : pas la balayeuse mécanique municipale tout de même ? ? ?

- "Et le jardin FILIGER : qui va l'arroser ?"

Pas de problème lui répond l'effrontée Conserv'atroce.

" Il y a assez d'ânes dans son entourage pour assurer la besogne"

-------------------------------------------------------------------- 

 

Partager cet article

Repost 0

La célèbre plage de Pont-Aven

Publié le par chercheur d'histoires

Une mer d'huile à marée haute

Une mer d'huile à marée haute

 

La célèbre Place de Pont-Aven

Quelle est belle la Place du musée de la CC'ânerie par beau temps,

... lorsque : les pieds nus comme des vers,

... le verre de bière fraîche bien en main,

... pour ne pas culbuter de son tabouret ... 

bien ancré sur la terrasse de la Place ...

"ombragée" ... ... ...  par la belle mort de son chêne !

Lorsqu'au beau milieu d'une mer d'huile

... de vidange !

l'on peut savourer le bonheur de venir se détendre dans le centre de la ville,

... ... ...  mais de loin bien évidemment : Que croyez-vous ?

----------------------------------------------------------------- 

Les photos du jour :

Serait-ce cela les petites touches de couleurs à la Filiger ?

----------------------------------------------------------------- 

Une mer d'huile à marée basse

Une mer d'huile à marée basse

Partager cet article

Repost 0

"Un nouvel écrin pour l'Ecole de Pont-Aven"

Publié le par chercheur d'histoires

Chacun fait ce qu'il peut : même pour 5 prunes d'un coup M le garde champêtre ?

Chacun fait ce qu'il peut : même pour 5 prunes d'un coup M le garde champêtre ?

"Un nouvel écrin pour l'Ecole de Pont-Aven"

C'est le gros titre du Dimanche Ouest-France du 17 juillet 2016, 

après le "toutes les couleurs de l'Art" que ce journal avait publié le 26 juin dernier et que j'avais commenté ici peu après.

Madame la conserv'atroce du musée de la CC'ânerie, considérant sans doute que l'on ne mélange pas les torchons sales des autres musées du Département, avec les toiles de jute de son établissement ?

- 16 pages pour elle toute seule.

- 16 pages, pour que Madame prenne à son compte le travail de son prédécesseur !

- 16 pages ?  et toujours les mêmes ritournelles usées comme de vieilles serviettes, qui se débitent comme nos anciens chênes, dans la presse depuis des années.

- 16 pleines pages, dont le tiers occupées par des gens qui se la pète ... que pour Gauguin ! 

- 16 pages, pour ne pratiquement pas aborder : comme l'ont proposé les autres conservateurs des musées il y a trois semaines, sa "roublarde" Grande  Exposition d'été de son racoleur : Plus Grand Musée au monde consacré aux maternelles de Pont-Aven.

- 16 pages sans blanc ... pour faire semblant !!!

-----------------------------------------------------------------

 

Partager cet article

Repost 0

Un doute m'habite

Publié le par chercheur d'histoires

?

?

?

?

Un doute m'habite

Il faudrait que je pense à repasser mon permis de conduire ...

... pour comprendre toutes les subtilités du code de la route applicable sur la Place Julia de Pont-Aven.

Un doute m'habite :

 - Si je gare ma voiture sur un emplacement réservé aux deux roues, je risque de retrouver un papillon collé sur son pare-brise : on est bien d'accord.

- Mais si une moto se gare sur l'emplacement réservé à ma voiture, en sera-t-il de même M le garde champêtre ?

La CHARLiO'T : qui roule pour notre Démocratie à fond la caisse, a l'impression que NON.

 Elle se demande d'ailleurs ce que vient faire le papillon sur cette Place de l'Hôtel de Ville

... devenue totalement illisible pour tous, depuis le 1er avril dernier.

Ce papillon ?  ... comme des floppées d'autres par semaine, depuis trois mois !

Des papillons sur une Place réservée aux coléoptères en vacances où dorénavant ...

...  un mot'art ne retrouverait plus (l'emplacement de) sa bécane !

Conclusions :

J.M. : le temps est venu pour que tu prennes la plus grande décision de ta vie. Celle qui s'impose dans l'intérêt général de ta paroisse et de ses citoyens.
Exiger que la SAFI (maître d'œuvre des ouvrages réalisés sur la Place) et que le Grand Architecte-Urbaniste (le con-cepteur de ces ouvrages) commencent à nous rembourser les 2 Millions d'euros qu'ils ont empochés pour le service rendu à la Cité des anciens peintres de talent.

(2 millions selon ce que la presse nous a rapporté : à vérifier tout de même, c'est tellement gros !)

On sait qu'à Pont-Aven, toutes les opérations immobilières menées par les municipalités successives depuis Rivet ont lamentablement foiré.
Mais celle du musée, et de ses à-cotés, est la plus grandiose de toutes.

Aussi énorme que la démesure du musée construit.

Et puis vous dit le chercheur d'Histoires du coin : Avec le 1% culturel récupéré sur ces deux millions, la commune pourrait très utilement mettre hors de danger les fabuleuses ruines du manoir de Rustéphan. 

Et v'lan ... : sauf qu'il n'est pas question pour moi de passer l'éponge.   
------------------------------------------------------------------- 

Partager cet article

Repost 0

Encore une histoire à dormir debout

Publié le par chercheur d'histoires

Chut ! : il dort debout ... en ronflant comme un moteur de grosse bagnole ?

Chut ! : il dort debout ... en ronflant comme un moteur de grosse bagnole ?

Encore une histoire à dormir debout

- Que peut bien faire là ce panneau qui dort debout sur un emplacement de stationnement depuis la fin des travaux de la Place.

- Que peuvent bien chercher ces dames ?

Observez la photo : Même le petit chien est perplexe.

Il n'y a que les aveugles comme le maître du chien à ne se douter de rien.

J.M. : N'y aurait-il pas, une fois de plus comme le veut la coutume locale, un gros problème sur la Place des miracles de ta commune ?

Durant ton discours d'inauguration de cette zone à problèmes, tu qualifiais les aménagements qui venaient d'être réalisés de "structurants"

Tu avais sûrement raison, et tous les faux-culs du coin ne peuvent que reconnaître que tu maîtrises admirablement la langue de bois.

Ces urticants aménagements sont manifestement plus rationnels et bien plus fonctionnels qu'auparavant.

Même les voitures s'en rendent compte !

Mais alors :  pourquoi empêcher les automobilistes de stationner sur cette rareté de la place ?

Pour faire plaisir au garde champêtre peut-être ?

Et bien NON :

Les gens qui descendent de la rue du Général De gaulle de ce côté de la rue, ne peuvent plus se diriger vers les grandes terrasses de la Place, sans faire un agaçant détour, ou emprunter la chaussée de la Départementale.

Par inadvertance, l'irrationnel Grand Urbaniste du projet de déstructuration du centre de la ville a oublié de prévoir le prolongement direct du trottoir de cette rue, vers le centre de la Place ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? 

Rappelez-vous l'article précédent publié sur ce blog infecté de cocasseries :

" Les cheminements piétons seront plus lisibles.

" Il n'y aura plus de voitures au centre de la Place,

  ce qui dégagera une jolie vue sur la façade du musée

  en créant un espace convivial

- En créant un espace convivial ? : OK, encore faudrait-il y arriver sans que les toutous puissent se faire écraser par un tracteur. à tout bout de "champs".

Plus lisible ? : OK, encore faudrait-il que ce soit vrai ; n'est-pas J.M. ???

Vous comprenez maintenant cher lecteurs, l'utilité de ce fonctionnel vieux panneau  d'interdiction de stationner, placé au beau milieu d'une place de stationnement.  ...

..." Récupéré dans une poubelle ?" se demande la CHARLiO'T

C'est accablant lorsque l'on y pense, mais depuis longtemps dans ce bon coin où l'on trouve même des bouts de ferraille faisant le trottoir, personne ne pense plus les maux du pays.

-------------------------------------------------------------------

 

 

    

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>